Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE  |  STUDIO

Lexique metalcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Bullet For My Valentine

ATREYU - Baptize (2021)
Par METALINGUS le 20 Novembre 2022          Consultée 378 fois

Il s’en est passé des choses depuis les débuts du groupe. Je repense encore à "Suicide Notes And Butterfly Kisses" et à son Metalcore primaire. Je me rappelle "The Curse" qui était sorti en grande pompe et à toute l’excitation provoquée dans mon collège. Les gars de mon collège se trouvaient (ô combien) rebelles, car ils écoutaient des gars crier et avaient soudainement accès à une musique où le tabassage en règle était de circonstance. Les boutonneux aux hormones à la quantité astronomique s’en trouvaient réjouis.

Puis, "Lead Sails Paper Anchor" est sorti dans les bacs et on découvrait avec joie un ATREYU différent : foncièrement plus mature, avec une vraie musicalité. Le rendu global était donc beaucoup moins linéaire sur le plan musical. Les cris étaient dorénavant complétés par un chant clair apporté par le batteur et grand penseur en chef Brandon Saller. C’était une source de joie d’observer un obscur groupe de Metalcore plutôt primaire débuter un changement de direction qui était le bienvenu.

Les gars ont continué dans cette veine, sans jamais toucher au succès critique de "Lead Sails Paper Anchor". Puis est venu "In Our Wake". Le plan de match du grand gourou était désormais clair : le chant clair et la simplicité musicale (retenez ce mot) emboitaient le pas sur tout le reste. Alex Varkatzas, qui était jusque-là le chanteur principal du groupe, était désormais relégué au rôle de second couteau.

"Baptize" vient finalement apporter un point final au changement de cap débuté sur "Lead Sails Paper Anchor". Alex est parti, Brandon Saller a abandonné les fûts pour se consacrer au chant à temps plein. C’est désormais le bassiste qui complète le peu de chant crié qui est présent et Kyle Rosa a été engagé au poste de batteur.

Impossible pour moi de ne pas voir en "Baptize" une comparaison avec "Madness" d’ALL THAT REMAINS. Pourquoi ? Parce que tout dans l’élaboration du disque est au service du chant. On simplifie la musique, on parie de l’efficacité, et on met la production au service de la musicalité. Le chant clair est présent 90% du temps. Les cris font leur apparition simplement en guise de complément musical dans le but de créer un impact sonore. Les titres ne dépassent pas les trois minutes. Avec cette combinaison, on pourrait croire que les gars réussissent leur pari et que tous les titres seraient candidats comme "hit" radiophonique. Non, ils échouent. Car les refrains sont tellement simples qu’ils en deviennent risibles. Je n’ai aucun doute que "Baptize" polarise les fans : certains adorent, d’autres détestent. Je vous laisse deviner dans quelle catégorie je suis.

Le rendu général est grossier et facile à prédire de manière générale. On développe alors un tic : celui d’attendre impatiemment le refrain (souvent le titre de la chanson) afin de voir s’il nous plaît ou pas. L’auditeur est apporté par la main dans le but d’apprécier l’efficacité d’un refrain dans une tentative ratée de plaire à la masse.

La mue est désormais complète chez ATREYU. Vu comme n’étant plus nécessaire, Alex Varkatzas a été remercié pour laisser libre cours au grand leader. L’accueil de "Baptize" a été en général très froid chez les fans. Je ne sais pas, à l’heure actuelle, si les galettes suivantes vont rester dans le même créneau ou si Saller va écouter les fans et revoir finalement son ATREYU 2.0.

Morceau préféré : Aucun.

A lire aussi en METALCORE par METALINGUS :


ATREYU
Lead Sails Paper Anchor (2007)
Changement salutaire




ALL THAT REMAINS
For We Are Many (2010)
Nous sommes Légion


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Brandon Saller (chant clair)
- Dan Jacobs (guitare solo)
- Travis Miguel (guitare rythmique)
- Marc 'porter' Mcknight (basse, chant)
- Kyle Rosa (batterie)


1. Strange Powers Of Prophecy
2. Baptize
3. Save Us
4. Underrated
5. Broken Again
6. Weed
7. Dead Weight
8. Catastrophe
9. Fucked Up
10. Sabotage Me
11. Untouchable (feat. Jacoby Shaddix)
12. No Matter What
13. Oblivion (feat. Matt Heafy)
14. Stay
15. Warrior (feat. Travis Barker)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod