Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pat Benatar
- Membre : Red Zone Rider, Gary Hoey , Steeler
- Style + Membre : The Runaways

Lita FORD - Living Like A Runaway (2012)
Par STEPHEN PAGE le 14 Novembre 2022          Consultée 598 fois

Ahhh LITA FORD.. Que de souvenirs pour le vieux quadra que je suis !

Dans les années 80, Lita FORD était considérée par la plupart des Metalleux comme le fantasme ultime. Je me souviens encore de la pochette de "Dangerous Curves" qui ornait fièrement un des murs de ma chambre d’adolescent. Mais avant tout chose, Lita FORD est une musicienne de renom, qui a commencé sa carrière dans les années 70 au sein du mythique et éphémère groupe The RUNAWAYS (eh oui tout de suite on voit le côté nostalgique avec le titre de l'album). Groupe qui aura quand-même eu en son sein Joan Jett, Cherrie Currie et notre chère Lita.

Point culminant de la carrière solo de Lita FORD, l'album "Lita" sorti en 1988, avec de multiples collaborations (Lemmy, Nikki Sixx, Ozzy...). Ensuite malheureusement sa carrière n'a fait qu'aller en decrescendo. Non pas que la belle n'ait sorti que des mauvais albums, bien au contraire, les "Stilleto" (1990) et le "Dangerous Curves" (1991) sont plutôt bons mais après l'album "Black" (1995) Lita FORD a complètement disparu de la circulation.

Ce n'est qu'en 2009 que Lita FORD va refaire surface avec l'insipide album "Wicked Wonderland", produit par son mari, Jim GILLETTE... comme quoi la perfection n'est pas forcément au masculin. Un divorce et beaucoup d'ennuis plus tard, Lita FORD revient en 2012 avec "Living Like A Runaway", un album 'back to the roots' selon ses dires. Exit les expérimentations indus et retour à une musique foncièrement rock. Michael Dan Ehmig, qui était co-compositeur sur les albums "Stilleto", "Dangerous Curves" et "Black" est de retour pour l'occasion.

L'album démarre par le bon "Branded" dont le riff rappelle le "Cold Sweat" de THIN LIZZY suivi par "Hate" et son excellent riff à la basse qui donne bien envie de taper du pied. Tout au long de l'album, on sent que Lita a simplement eu envie de se faire plaisir. Elle y va quand-même de petites expérimentations par-ci, par là notamment sur "The Mask" et "Relentless" qui amènent un peu de fraîcheur. Lita n'oublie pas de nous envoyer comme à son habitude quelques petits riffs bien Heavy comme sur le "Devil In My Head".

Bon évidemment, que serait un album de Lita FORD sans quelques morceaux FM et autres ballades ?
Le morceau titre fait d'ailleurs penser à du U2 tandis que la ballade "Mother" rappelle le "Lisa" sur "Stilleto". Jolie ballade qui traite des relations parfois conflictuelles entre une mère et ses enfants et de l'influence néfaste qu'un conjoint peut avoir. Oui, clairement, sur cet album, Lita FORD règle ses comptes avec son ex-mari.

Deux reprises sont également présentes, du moins sur l'édition limitée, le "A Song To Slit Your Wrists By" période "Generation Swine" de MÖTLEY CRÜE et "The Bitch Is Back" d'Elton JOHN. Doug Aldrich est également présent sur le titre "Bad Neighborhood" qu'il a co-écrit pour l'occasion. Bien évidemment, nous ne sommes pas en présence d'un chef d’œuvre, mais il est fort agréable de (re)voir Lita en si bonne forme. Elle nous gratifie d'un bon album de Hard-Rock, sans prise de tête, qui a du être cathartique à bien des égards.

Il est aussi agréable de constater que vocalement et malgré le poids des années sa voix n'a que peu bougé.
D'ailleurs depuis quelques années Lita FORD a repris la route et tourne régulièrement aux États-Unis.
En attendant un nouvel album, annoncé pour 2023, Lita FORD a prouvé qu'en 2012, elle en avait encore sous le pied.

Un bon album de Hard Rock, ni plus, ni moins.

Note réelle: 3/5.

A lire aussi en HARD ROCK par STEPHEN PAGE :


SCORPIONS
Rock Believer (2022)
Retour vers le futur

(+ 4 kros-express)



MVP
Animation (1999)
All by myself


Marquez et partagez




 
   STEPHEN PAGE

 
  N/A



- Lita Ford (chants, guitare)
- Tom Cavanagh (guitare)
- Michael T. Ross (claviers)
- Stet Howland (batterie)
- Teddy Cook (basse)
- Doug Aldrich (guitare sur bad neighborhood)


1. Branded
2. Hate
3. The Mask
4. Living Like A Runaway
5. Relentless
6. Mother
7. Devil In My Head
8. Asylum
9. Love 2 Hate U
10. A Song To Slit Your Wrists By
11. Bad Neighborhood
12. The Bitch Is Back



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod