Recherche avancée       Liste groupes



      
SKA-LATINO-PUNKY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2000 Planeta Eskoria
2018 Game Over
 

 Site Officiel (208)

SKA-P - Eurosis (1998)
Par CHAPOUK le 23 Août 2021          Consultée 396 fois

Tout peine un an après un retentissant second album, qui mélangeait habilement les influences Ska et Punk du groupe, débarque "Eurosis". Et franchement disons-le tout de suite, c'est pas le plus grand succès de SKA-P… En soi il n'est pas mauvais, mais il fait clairement l'effet d'un pétard mouillé.

Prenons pour exemple le premier titre, "Circo Ibérico", qui ne décolle pas malgré le break et le pont plus ou moins rappé avec Pipi. Ou encore "Villancico", qui est sympa avec son ambiance Noël mais qui reste peu convaincant.

Alors on peut se demander si ce ne serait pas la faute de la prod ? Parce que je trouve que les chœurs sont vachement loin dans le mix, et que malheureusement ça renforce ce côté "peu impliqué" qui plane sur ce début d'album. Mais l'écoute du reste de la galette invalide cette théorie. On est juste face à du SKA-P mou…

Même le côté Western-Ska-Banjo de "España Va Bien", avec son break french cancan et son ambiance "La Sesera No Va", sont ratés ! L'urgence du banjo joué à vitesse grand V je la cherche encore… Quant à "Simpático Holgazán" : ce morceau est traître. L'intro laisse penser qu'on part sur un truc effréné, mais ça ronronne gentiment sur les couplets. Heureusement le refrain est cool et l'enchaînement break-final également. Sinon ce serait encore un morceau "mouais" à la "Kacikes" ou "Al Turrón ", malgré son petit break Mambo original.

"Paramilitar", le titre soutien à l'EZLN et au Chiapas, tire très bien son épingle du jeu. C'est d'ailleurs le seul morceau de la première moitié du skeud où l'on ne sent pas le groupe en pilote automatique. Où le côté pataud de l'album sert le titre en appuyant les percus qui le structurent. Et où les chœurs prennent plus de place que sur les autres pistes. Le refrain fait toujours prout au lieu de boum par contre… Mais bon on s'y habitue, puis on lui pardonne parce qu'il reste bien en tête.

Et puis sur la seconde moitié du skeud surprise ! Le groupe se décide à inclure de façon plus marquée ses influences Latino dans ses morceaux. Et ça change beaucoup de choses au final ! Alors honnêtement ils me perdent un peu sur cette partie du skeud, car de base je suis pas fan de ces musiques. Mais visiblement ils avaient envie de s'éclater en ajoutant ici et là des touches venues d'Amérique Latine.

Et c'est donc pour cette raison qu'on voit apparaître "Juan Sin Tierra", un hommage à Víctor Jara (un artiste chilien assassiné durant le coup d'état fasciste de 1973) interprété à la sauce mariachi avant de virer au Ska. Ça surprend au début, c'est sympa, mais encore une fois on se lasse arrivé au second couplet. Idem pour "Poder Pa'l Pueblo", un instrumental en guise d'hommage aux républicains morts durant la Guerre Civile espagnole. Pas grand-chose à en dire de plus si ce n'est qu'on décroche vite là aussi.

Au contraire du titre "América Latina ¡¡Libre!!" où se côtoient Rumba, Salsa, trucs acoustiques et Ska. Au final ça change tellement de rythme en cinq minutes qu'on n'a pas le temps de s'emmerder. Et surtout on retrouve ce côté révolution en dansant propre au groupe et ça, ça fait plaisir ! Et que dire de "Seguimos En Pie" ? C'est une sorte de Reggae agrémenté de flûte de pan qui fait voyager dans Andes. Un morceau vraiment prenant, dont les refrains et ponts sont vraiment inspirés avec quelques petites touches Rock'N'Roll- Bluesy. Il conclue parfaitement le skeud avec son final plus musclé que la plupart des titres présents dans la setlist. Vraiment ZE morceau à retenir de ce "Eurosis".

Mais ce ne sont pas les quelques titres qui retiennent un peu plus l'attention que les autres qui vont sauver ce skeud malheureusement. Je sais pas si ce sont les thématiques choisies (beaucoup de textes qui concernent l'Espagne où la lutte de peuples en Amérique Latine) combinées au fait d'avoir privilégié le Ska et les éléments de musiques Latino au Punk qui plombe la dynamique. Où si c'est vraiment la prod qui l'a foutue en l'air. En tout cas je trouve ce disque assez déséquilibré et pas forcément le plus accessible. À part si justement vous êtes passionnés de trucs Latino… Là ça vous facilitera la tâche sûrement la tâche.

2,5/5 arrondi à 3/5 car je le réécouterai plus volontiers que "99%" rien que pour "Seguimos En Pie" !

A lire aussi en PUNK par CHAPOUK :


HOLD FAST
Bipolar (2015)
Premier album, premier succès et... split !




The EXPLOITED
Beat The Bastards (1996)
Beat the bastards !! Beat them now !!


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Pulpul (guitare, chant)
- Pipi (chant)
- Kogote (claviers)
- Julio (basse)
- Joxemi (guitare)
- Pako (batterie)


1. Circo Ibérico
2. Villancico
3. España Va Bien
4. Paramilitar
5. Simpático Holgazán
6. Kémalo
7. Poder Pa'l Pueblo
8. Juan Sin Tierra
9. Kacikes
10. América Latina ¡¡libre!!
11. Al Turrón
12. Seguimos En Pie



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod