Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/SPEED METAL  |  LIVE

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steelwing, Night Viper, Katana, Skull Fist, Traveler
 

 Myspace (648)
 Chaîne Youtube (658)

ENFORCER - Live By Fire 2 (2021)
Par T-RAY le 14 Août 2021          Consultée 828 fois

Il n'y a pas à dire : ENFORCER sait choisir son auditoire. En particulier lorsqu'il s'agit d'enregistrer un album live. Après la bouillante Grèce et le très fervent Japon, pays où furent captés des pelletées de shows de Rock et de Metal depuis que ces deux genres musicaux existent, dont ceux qui constituent le "Live By Fire" de 2015, c'est au tour du Mexique d'être mis à l'honneur de "Live By Fire II", le second Live publié par le groupe suédois. Un choix judicieux car le public de Mexico apparaît ici aussi chaud que la capitale du pays est peuplée et polluée.

La ferveur des spectateurs mexicains, auxquels le mix du disque rend un très bel hommage, fait particulièrement plaisir à entendre après une année 2020 quasiment vierge de concerts, du moins sous nos latitudes occidentales. Pour ainsi dire, Olof Wikstrand n'a quasiment jamais besoin de chauffer la salle tant celle-ci est déjà acquise à la cause du combo scandinave, même s'il ne peut s'empêcher de haranguer la foule, et à raison. Il n'est d'ailleurs nul besoin d'attendre les plus gros tubes de la formation pour entendre l'assistance reprendre en chœur les refrains des morceaux. Même certains des plus récents morceaux de la carrière d'ENFORCER y ont droit…

Maintenant, je vous vois venir : vous vous dites que si je démarre ma chronique en parlant du public plutôt que du groupe ou de sa musique, c'est parce qu'il n'y a pas grand chose à dire sur "Live By Fire II"... Et si c'est en partie vrai, il serait dommage de ne pas souligner que cet album au titre aussi peu imaginatif que celui son prédécesseur était bien trouvé - puisque arrivant chronologiquement avant le longue-durée "Death By Fire" - permet à ENFORCER d'enfin proposer un témoignage Live des morceaux de l'excellent "From Beyond", quatrième longue-durée des Suédois, et du très polarisant "Zenith".

Bien sûr, les plus gros hits du quartette sont au rendez-vous et leur interprétation est d'une vigueur superbe. Que l'on parle de "Mesmerized by Fire", de "Scream Of The Savage", de "Take Me Out Of This Nightmare", d'un "Midnight Vice" qui ne perd en rien de son efficacité malgré son allongement de quelques minutes, et du toujours aussi imparable "Katana", ENFORCER les envoie avec une pêche du diable et tant mieux pour nos oreilles. Mais le meilleur sur cet album reste effectivement l'expérience scénique de compositions plus récentes.

Ainsi, le morceau "From Beyond", repris à pleins poumons par la foule, prouve qu'il est bel et bien devenu l'un des titres phares de la carrière des Suédois. Avec son tempo moins vif, préfigurant en quelque sorte l'adoucissement relatif d'ENFORCER sur "Zenith", "From Beyond" rappelle à tout le monde que le tournant stylistique du dernier opus studio, avec son côté plus radiophonique, était loin d'être improbable. Ce qui devrait rassurer même les sceptiques du virage pris par ENFORCER en 2019, c'est que les morceaux sortis cette année-là passent sans coup férir l'épreuve du Live.

Avec leur côté calibré pour des stades et leurs effets bien en avant, "Die For The Devil" et "One Thousand Years Of Darkness" se révèlent encore plus accrocheurs sur scène qu'en studio. Il y prennent enfin la dimension que voulait leur donner le groupe et cela fait plaisir à entendre. Même la power-ballade qu'est "Zenith Of The Black Sun" passe mieux en Live que sur le L.P. auquel elle a (partiellement) donné son titre. À tel point qu'on se demande s'il ne vaut pas mieux d'abord conseiller l'écoute de ce "Live By Fire II" au novice complet d'ENFORCER, plutôt que de le faire d'abord passer par la case "Zenith". Ce serait toutefois manquer d'entendre les très (très) F.M. "Sail On" et "Regrets" - expérience clivante s'il en est - que le groupe n'a pas osé placer dans sa setlist mexicaine...

En ce qui me concerne, en tout cas, je suis catégorique : "Live By Fire II" prouve qu'il n'existe qu'un seul ENFORCER et que sa carrière ne fait qu'une également, quelle que soit la dose de Speed, de Heavy ou de Hard qu'il met dans sa musique. Il prouve aussi que la scène est là où le combo suédois prend toute sa dimension et je pourrais même conseiller à qui ne connaît pas encore la formation de se jeter d'abord sur ses enregistrements en public, puisque les deux "Live By Fire" forment des sortes de Best-Of qui ne disent pas leur nom.

Les seuls "défauts" du cadet par rapport à l'aîné résidant dans sa pochette naze - quoique réminiscente d'une façon d'illustrer les albums en public il y a quarante et quelques piges - et dans l'absence d'une captation vidéo, puisque le Live de 2015 contenait un DVD qui permettait d'admirer toute la fougue des Suédois sur scène, ainsi que dans le "trop grand" nombre de morceaux en commun entre chacun des deux disques. Mais c'est là faire la fine bouche, car un album live contient souvent un certain quota des grands classiques d'un groupe pour séduire la plus large frange de fans. ENFORCER s'y astreint ici mais il s'en tire haut la main.

A lire aussi en HEAVY METAL par T-RAY :


GATEKEEPER
Prophecy And Judgement (2013)
On est dans la Fantasy à l'ancienne, là !




MEGATON SWORD
Niralet (2019)
Pour la gloire !


Marquez et partagez




 
   T-RAY

 
  N/A



- Olof Wikstrand (guitares, chant)
- Jonas Wikstrand (batterie)
- Tobias Lindqvist (basse)
- Jonte (guitares)


1. Die For The Devil
2. Searching For You
3. Undying Evil
4. From Beyond
5. Bells Of Hades / Death Rides This Night
6. Zenith Of The Black Sun
7. Live For The Night
8. Mesmerized By Fire
9. One Thousand Years Of Darkness
10. Guitar Solo / City Lights Jam
11. Scream Of The Savage
12. Drum Solo
13. Run For Your Life
14. Take Me Out Of This Nightmare
15. Destroyer
16. Katana
17. Midnight Vice



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod