Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL / HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Twilight Force

MUSTASCH - Thank You For The Demon (2014)
Par FREDOUILLE le 14 Mai 2020          Consultée 626 fois

À l’heure où j’écris ces modestes lignes, cela fait quasiment dix ans jour pour jour que la dernière chronique d'un album de MUSTASCH ("Ratsafari" sorti en 2003) a été publiée sur Nightfall In Metal Earth (le 7/04/2010 pour être exact). Autant dire un bail ! Et si je décide aujourd’hui de reprendre la main sur la discographie du groupe suédois, c’est parce que ce combo me plaît énormément et propose vraiment quelque chose de différent (difficile d'ailleurs de lui trouver un équivalent non ?), parfois en décalage, je l’avais d’ailleurs découvert avec l’album "Latest Version Of The Truth" (2007), et qu'il mérite tout simplement au vu de ses qualités de paraître à la une de nos colonnes. Par conséquent, il est grand temps de rattraper le temps perdu et de poursuivre la discographie des Scandinaves, laquelle commence d'ailleurs à devenir conséquente (déjà dix albums, le dernier étant "Silent Killer" sorti en 2018). Et aujourd’hui je jette mon dévolu sur l’album sorti en 2014 à savoir "Thank You For The Demon".

Ce qui est bien avec MUSTASCH c’est qu’il ne sort jamais deux fois le même album. La surprise est toujours au rendez-vous. Et ce "Thank You For The Demon" ne déroge pas à la règle. Je trouve d’ailleurs que cette livraison dépareille un poil avec ses prédécesseurs. En effet, le groupe aborde ici un virage un peu plus commercial et easy listening qu’à l’accoutumée. On y reviendra. Le son des grattes un peu "crasseux", les riffs testostéronés disparaissent un poil ici au détriment d’un rendu un peu plus clean, lisse et propre axé sur des mélodies vraiment séduisantes pour ne pas dire irrésistibles avec qui plus est, quelques très chouettes et discrets arrangements orchestraux.

Ceci étant, certains titres arborent toujours de grosses guitares, rugueuses avec des gros moments d’agressivité à l’image de ce puissant "From Utopia To Dystopia" (guitares même MAIDENiennes à certains endroits) et marqué par les quelques hurlements rageurs de l’ami Ralf Gyllenhammar (des hurlements qui pourront néanmoins rebuter à force, Ralf a peut-être parfois tendance à trop en faire). Un morceau qui alourdit le propos mais qui n’est rien en comparaison du pachydermique et pesant "The Mauler", Doom à souhait, sorte de mix entre BLACK SABBATH et ALICE IN CHAINS. Un titre, sur lequel la batterie résonne avec force, et qui est agrémenté de quelques arrangements discrets, très soignés là aussi, accompagnant ces guitares lourdes et lancinantes, et le chant presque dépravé de Ralf pour un rendu presque malsain au final. Et si "Borderline" aborde un virage un peu plus lisse avec quelques harmonies au niveau des guitares, le morceau sait rester relativement musclé avec une rythmique non pas RAMMSTEINienne mais… On pourrait s’en rapprocher.

Cependant et pour tout vous dire, si j’ai acheté "Thank You For The Demon", c’est parce que j’ai avant tout flashé sur la facette plus easy listening du groupe. Oui je suis faible… Et ce premier titre qu’est le single "Feared And Hated", particulièrement kiffant, vaut par exemple et à lui seul l’achat de l’album. Un titre qui est un des points culminants de la galette et qui sous ses airs un brin rétro (influences Hard Rock 70) et son intro tout en mélodie et en chœurs, affiche rapidement quelques velléités avec des riffs basiques, simples mais ô combien efficaces et avec une rythmique relativement rapide. Le titre est excellent, accrocheur et met là aussi et en évidence le chant si atypique de l’ami Ralf Gyllenhammar. Ce type est vraiment excellent dans son registre, y a pas à dire ! Il apporte incontestablement un truc je trouve, que ce soit sur des titres un peu plus lourds, rugueux et noirs ("The Mauler") où il sait apporter suffisamment de hargne dans sa voix pour coller au mieux à l’ambiance des morceaux, ou que ce soit sur des compositions plus 'fines' comme peut nous en offrir ce disque de haute tenue.

Parce que si MUSTASCH s’est attaché à nous livrer ici quelques compositions, plus accessibles et plus douces (encore que celles-ci contiennent encore et toujours quelques doses homéopathiques d’agressivité), il le fait avec pas mal de classe. Par exemple, "Thank You For The Demon" est du genre composition racée, particulièrement séduisante, dotée de mélodies soignées au possible, agrémentée de quelques notes de piano, des jolis arrangements orchestraux et les vocaux tantôt clairs, tantôt rageurs de Ralf Gyllenhammar. Un titre qui pourra même évoquer de par certains côtés un certain METALLICA, les intonations de Ralf ne sont en effet pas sans rappeler non plus un certain James Hetfield.

Dans un registre un peu à l’identique, on a aussi cette superbe semi-ballade qu’est "All My Life" qui pourra inévitablement évoquer là aussi METALLICA. Bien évidemment, la voix, tout en douceur ici, de Ralf Gyllenhammar y est sublime et accompagne magnifiquement des violons et une guitare acoustique avant que le morceau ne prenne une dimension un peu plus électrique et rentre-dedans avec un break des plus efficaces. MUSTASCH signe là un des meilleurs morceaux de l’album.

Personnellement, les Suédois m’ont une nouvelle fois convaincu sur ce disque même s’ils délaissent un peu de testostérone sur le bord du chemin. Et même si ce "Thank You For The Demon" n'est pas parfait, quelques titres m'ont aussi laissé quelque peu indifférent, il faut le dire, à l'image notamment de "I Hate To Dance" titre un poil surprenant avec ce côté un peu Disco, il reste néanmoins un album très agréable, varié et au final plutôt inspiré. L'aspect plus "commercial" déployé ici par le quartette reste en tout cas des plus séduisants ("All My Life", "Thank You For The Demon") et se marie à merveille avec les autres compositions un peu plus rugueuses telles "From Euphoria To Dystopia" ou bien encore "The Mauler". MUSTASCH, emmené par son guitariste-chanteur d'exception est un groupe atypique, réellement talentueux et attrayant, et qui mérite vraiment toute votre attention. Ce huitième effort studio possède en tout cas suffisamment d'atouts pour vous séduire.

Note réelle : 3,5/5.

Morceaux préférés : "Feared And Hated", "Thank You For The Demon", "All My Life".

A lire aussi en HARD ROCK par FREDOUILLE :


PINK CREAM 69
One Size Fits All (1991)
Le meilleur album de PC 69 ? A n'en pas douter.




TESLA
Psychotic Supper (1991)
Heavy metal / hard rock


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Ralf Gyllenhammar (chant, guitare)
- David Johannesson (guitare)
- Stam Johansson (basse)
- Jejo Perkovic (batterie)


1. Feared And Hated
2. Thank You For The Demon
3. From Euphoria To Dystopia
4. The Mauler
5. Borderline
6. All My Life
7. Lowlife Highlights
8. I Hate To Dance
9. Don't Want To Be Who I Am



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod