Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (3 / 11)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Thy Majestie, Synthphonia Suprema, Gloryhammer
- Membre : Dionysus, Kamelot
- Style + Membre : Rhapsody, Luca Turilli's Rhapsody
 

 Site Officiel (415)

Luca TURILLI - King Of The Nordic Twillight (1999)
Par AKRON le 31 Janvier 2006          Consultée 6656 fois

1999. Le métal symphonique a un nom : Rhapsody. Après deux albums, l’un très bon, le second excellent, le guitariste et compositeur principal du groupe sort le premier album de son projet solo, sobrement et modestement nommé du nom même du fameux 6-cordiste : Luca Turilli.

Produit par Sascha Paeth & Miro, tout comme Rhapsody - les deux bonshommes assurant ici respectivement la basse et les claviers - l’album bénéficie donc, comme il se doit, d’un excellent son. Ajoutons à cela une pochette très réussie, et on a un très beau papier pour une friandise qui s’avère également succulente.

Côté musique, Luca ne révolutionne en rien son genre, nous proposant un speed symphonique très semblable aux deux albums de Rhapsody, mais si on peut regretter un manque d’originalité, on se rassure en constatant que la qualité est elle aussi au même niveau que du Rhapsody. La technique et le talent de composition du guitariste transalpin sont indéniables, et toutes les compos sont de qualité.

Le chant, assuré par Olaf Hayer, est de bonne qualité, et même si celui-ci a souvent été critiqué, on ne peut que lui reprocher de ne pas avoir les mêmes capacités vocales que Fabio Lione, qui reste quand même un chanteur exceptionnel. Si l’on délaisse la comparaison, force est de constater qu’Olaf chante juste, efficacement, et même s’il a tendance à être un peu criard lorsqu’il veut forcer sa voix… il n’est pas mauvais, loin de là, et sa prestation est loin de gâcher l’album.

Un mot sur la batterie, qui manque un peu de puissance et a tendance à être trop ‘écrasée’ par les orchestrations et la guitare… dommage mais pas réellement dommageable.

Pour revenir au contenu de l’album, je vais céder au traditionnel track-by-track, qui reste certainement le meilleur moyen de décrire du Rhapsody, n’en déplaise aux réfractaires de ce type de chronique…

To Magic Horizons : Intro symphonique dominée par les chœurs et les orchestrations, le ton épique est donné d’entrée, les chœurs en latin et la traditionnelle montée en puissance introduisant de belle manière…
Black Dragon : Un titre très speed, au refrain superbe et entraînant, presque joyeux… et aux lignes de guitares rapides et ultra-techniques, se calmant pendant le break, les orchestrations et les chœurs prenant de l’ampleur…
Legend of Steel : Intro aux cordes dans un esprit très médiéval, on a droit à un titre assez rapide, qui se distingue surtout par de très belles lignes vocales et mélodiques, le morceau étant très bien soutenu par les orchestrations, un de mes préférés.
Lord of the Winter Snow : Quelques sons électro pour introduire le morceau, illustrant bien l’appellation ‘Odyssé Virtuelle’ , des chœurs féminins, et c’est parti pour un autre excellent titre. Olaf Hayer est ici très bon, chantant dans un registre plus grave durant les couplets, il se démarque nettement de son collègue Fabio, et on prend bien conscience qu’on a affaire à un très bon chanteur, même s’il s’égare un peu trop sur le refrain, poussant un peu trop dans les aigus.
Princess Aurora : La ballade… Olaf se repose et c’est une chanteuse qui nous enchante de son timbre un peu particulier… Une mélodie au piano superbe, un chant qui ne l’est pas moins, une de mes ballades préférées de Rhapsody/LT…
The Ancient Forest of Elves: Le single. Typiquement Rhapsodien, speed, enjoué, un bon titre mais qui a tendance à me taper sur les nerfs sans que je sache trop pourquoi…
Throne of Ice : Un interlude assez anecdotique, avec des chœurs assez ‘enfantins’ comme on en trouvera sur Trolls In The Dark, sur DOV. Reposant ou crispant, choisissez votre camp…
Where Heroes Lies : Très bons titres, aux orchestrations opulentes et orné d’un superbe solo. Il se bonifie à chaque écoute, de façon aussi inexplicable que The Ancient Forest… m’horripile de plus en plus… Vous avez dit bizarre ?
Warrior’s Pride : Seconde ballade, chantée cette fois ci par Olaf, plutôt sympathique, mais qui perd en qualité par rapport à la version duo présente sur le single… dommage…
Kings of the Nordic Twillight: Longue pièce épique pour clore l’album. Si ça n’est pas une surprise, en revanche le morceau est vraiment génial, riche, varié… Un chant féminin mélancolique et un piano pour l’intro, des chœurs à foison, des orchestrations magnifiques, un refrain accrocheur, le meilleur titre de l’album sans aucun doute. A noter, la prestation d’Olaf sur ce morceau est excellente également.


Pour conclure, King of the Nordic Twillight est un très bon album, moins réussi que SOEL auquel il succède (enfin d’une certaine façon), par la faute d’un ou deux morceaux un peu plus faibles et moins inspirés. Si l’ensemble ne brille pas par son originalité (mais enfin, on n’en attend pas tant de Luca Turilli, soyons réalistes), on a néanmoins droit à une œuvre très bonne, agréable à écouter.

On n’en demandait pas plus, finalement.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par AKRON :


THERION
Theli (1996)
Un classique classieux

(+ 2 kros-express)



RHAPSODY
Dawn Of Victory (2000)
L'expérience heavy/speed de rhapsody...

(+ 5 kros-express)

Marquez et partagez



Par BAST, STEF, JULIEN




 
   AKRON

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Luca Turilli (guitare, claviers additionnels)
- Olaf Hayer (chant)
- Sascha Paeth (basse, guitare acoustique, guitare additionnelle)
- Miro (claviers, choeurs, clavecin, piano)
- Robert Hunecke-rizo (batterie)


1. To Magic Horizons
2. Black Dragon
3. Legend Of Steel
4. Lord Of The Winter Snow
5. Princess Aurora
6. The Ancient Forest Of Elves
7. Throne Of Ice
8. Where Heroes Lie
9. Warrior's Pride
10. Kings Of The Nordic Twilight
11. Rannveig Sif Sigurdardottir



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod