Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Karnivool, Shattered Skies, Valis Ablaze
- Membre : Meshiaak, Pyramaze
 

 Site Officiel (93)
 Reverbnation (39)
 Chaine Youtube (61)

TERAMAZE - Her Halo (2015)
Par HAPLO le 26 Décembre 2019          Consultée 835 fois

HALO, nom masculin ((latin halos, du grec halôs, disque) :
Auréole lumineuse diffuse, blanche ou parfois colorée, entourant une source lumineuse quelconque, notamment lorsque celle-ci est vue à travers la brume, le brouillard.
Au figuré : rayonnement émanant de quelqu'un (ou de quelque chose), ou créé par l'imagination. Synonyme : aura, émanation. Halo de gloire ; halo poétique, prestigieux.

Bon choix pour un titre d’album d’autant plus quand il est associé à la féminité...

Avertissement : L’auteur de cette chronique décline toute responsabilité quant à son manque flagrant d’objectivité. Il l’a ligotée, bâillonnée, puis l’a enfermée dans le coffre de sa voiture bien à l’abri dans le sous-sol insonorisé de son pavillon de banlieue suite à la première écoute de l’album "Her Halo" de TERAMAZE et du coup de cœur qui s’en est suivi. Il assume tout le parti-pris de ce qui est écrit par la suite.

Formation australienne de Metal Progressif musclé et rythmé œuvrant depuis 1995, TERAMAZE se caractérise avant tout par des line-up mouvants et changeants au fil des réalisations studio. L’âme et le fil rouge du combo restent néanmoins personnifiés par le talentueux guitariste-producteur-arrangeur mais aussi multi-instrumentiste Dean Wells, père fondateur rescapé, et surtout Maestro Suprême qui, au-delà de ses propres qualités instrumentales, insuffle au groupe sa ligne et son style…

Le style… Parlons-en justement !

La signature TERAMAZE, ce sont des lignes rythmiques travaillées et puissantes, qui tournoient et escaladent, appuyées sur un socle basse-batterie ultra soudé et très synchronisé. TERAMAZE, c’est également une recherche mélodique constante servie par une remarquable maîtrise instrumentale ainsi qu’une voix claire capable de tenir sur des passages très rugueux comme sur des plages plus aériennes.
Fidèle à cette « empreinte » musicale malgré les changements de mode, Dean Wells, tout en faisant valser les musiciens, sème régulièrement des offrandes studio, tels de jolis petits cailloux blancs, qui construisent peu à peu l’histoire de TERAMAZE, comme l’indiquent les albums "Doxology" (1995), "Tears To Dust" (1998), "Anhedonia" (2012) ainsi que le dernier en date "Esoteric Symbolism" (2014)… Dont je te recommande, ô lecteur amateur de bonne choses, chaudement les écoutes respectives.

Nous voilà donc en 2015, et c’est entouré d’une nouvelle équipe (à l’exception du batteur, le dynamique Dean Kennedy, seul rescapé de l’épopée précédente), que Dean Wells va enregistrer le cinquième opus studio du groupe : "Her Halo".
Le grand maestro est il enfin parvenu à atteindre l’alchimie ultime avec le style qui lui est propre, ses nouveaux musiciens et le respect de l’esprit TERAMAZE ? A t’il multiplié les chances de carton musical en faisant appel au magicien nordique du mix et de la production Power Prog Metallique, le sieur Jacob Hansen (VOLBEAT, PRIMAL FEAR, AMARANTHE, DORO, EPICA, EVERGREY et les derniers REDEMPTION, DARKWATER, CYHRA…) ?
Ce qui est certain, c’est que "Her Halo" semble atteindre un point d’équilibre presque parfait entre puissance et mélodie, entre rythme dense et respiration… Ce que peu de ses prédécesseurs peuvent selon moi revendiquer. Voyons ensemble de quels ingrédients il se compose.

- La voix… Il y a d’abord cette voix ! Nathan Peachey reprend ici brillamment le flambeau transmis par l’ex/futur chanteur Brett Rerekura, et ne peine aucunement à imposer son style, un brin plus Pop mais capable de plus grandes variations. Par les variétés d’expressions et le degré de puissance (contenu ou libérée !) qu’il parvient à atteindre, le chant de Peachey enrobe littéralement les sept titres (hors l’instrumental "Trapeze"), parvenant à y insuffler cette dose d’humanité et d’émotion trop souvent masquée par le volume instrumental.
Impériale d’émotion sur la très power-balade "Broken", cette voix est également capable de tension et de hargne sur le syncopé "Out Of Subconscious" ou encore d’un immense feeling sur le très accrocheur "For The Innocent".

- Les guitares… Il y a ensuite les guitares ! Véritable empreinte rythmique de TERAMAZE, le jeu de Dean Wells s’illustre plus que jamais en des lignes ciselées, complexes, qui forgent des morceaux puissants, dans la droite lignée de ce que nous offre le combo depuis ses débuts. Ces riffs d’orfèvre enrichissent et font briller le mélodique "To Love A Tyrant", catapultent le dynamique "For The Innocent" pour finalement couronner le complexe et magistral "Delusion Of Grandeur". Ne se limitant pas à ce travail de dentelle électrique, le grand timonier de TERAMAZE nous gratifie également de (très) nombreux soli (jusqu’à trois sur le titre final !) dont il maîtrise tant les aspects techniques que mélodiques… Du grand art…

- La base rythmique… Il y a au final cette assise basse-batterie ! Véritable épine dorsale de l’album sur laquelle s’appuient et se déploient les guitares de Dean Wells, ces deux instruments virevoltent de roulements en breaks, d’accélérations en transitions par lesquels ils crépitent avec une très grande vélocité sur l’ensemble des huit titres qui meublent "Her Halo". Ce socle en béton armé, mais à la légèreté d’un ruban de danseuse, structure, supporte, et façonne la lame de fond sur laquelle viennent surfer les mélodies de TERAMAZE, à l’image des si belles alternances du morceau éponyme… Nous sommes ici proche de la perfection !

Les Australiens semblent donc, tant au niveau de la forme que du fond, signer un vrai sans-faute avec cet album où le curseur a été habillement placé, au millimètre près, à la bonne position. Mêlant très intelligemment une énergie et une précisions métalliques à une profondeur et des mélodies convaincantes, TERAMAZE produit ici une très belle offrande pour tous les amateurs de prog léché et ambitieux… Il formera un tournant capital dans la carrière et le vécu du combo de Dean Wells.

C’est en prenant finalement pitié de ma pauvre objectivité, qui tape avec insistance à l’intérieur du coffre de ma voiture au fin fond de mon garage insonorisé, que je décerne un 5/5 amplement mérité à cette étonnante formation de l’autre bout du monde, mais de laquelle je me suis senti si proche durant toute l’écoute de "Her Halo".

- pour ne pas mourir idiot : "For The Innocent", "Broken",
- pour continuer à se faire plaisir : "Her Halo", "Delusion Of Grandeur",
- pour ne pas rouvrir les yeux et continuer le rêve : le reste...

… Et en plus, l’illustration de l’album : elle est belle !

A lire aussi en METAL PROG par HAPLO :


REDEMPTION
Long Night's Journey Into Day (2018)
REDEMPTION : ça passe et ça casse .. la baraque !




FRACTAL CYPHER
Prelude To An Impending Outcome (2018)
Comme des grands !


Marquez et partagez




 
   HAPLO

 
  N/A



- Nathan Peachey (voix)
- Dean Wells (guitares, voix additionnelle)
- Luis Enrique Eguren (basse)
- Dean Kennedy (batterie)


1. An Ordinary Dream (enla Momento)
2. To Love A Tyrant
3. Her Halo
4. Out Of Subconscious
5. For The Innocent
6. Trapeze
7. Broken
8. Delusions Of Grandeur



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod