Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Nocturnal Breed
 

 Myspace Du Groupe (467)

SKELETONWITCH - Devouring Radiant Light (2018)
Par FENRYL le 3 Décembre 2019          Consultée 347 fois

Ceux qui adorait les artworks de SKELETONWITCH en seront pour leurs frais…

En même temps, doit/peut-on juger la qualité d'un livre à partir de sa couverture ?
Non évidemment !
Et j'entends déjà à mes côtés hurler à la mort mon collègue POSITRON qui saura me rappeler que comme CITIZEN, il n'est pas tombé LUI dans le panneau de ce groupe beaucoup trop hypé.

Ok. J'assume !

Pourtant, les compteurs ont été remis à zéro avec l'arrivée de Adam Clemans en hurleur de service sur le précédent E.P ("The Apothic Gloom") et il semble donc que le groupe enfonce le clou avec un travail onirique, dans les références du genre : mystérieux et dans les teintes grisées, on note même la disparition du nom du groupe pour retrouver le travail du français Stefan Tanneur qui fait penser à TOTALSELFHATRED par exemple.
On sent toutefois le côté Black mis en avance avant même d'ouvrir le premier titre…

La claque est d'autant plus marquante que le groupe soigne à la fois son entrée et sa sortie : en huit morceaux, d'une longueur totalement improbable pour le groupe sur le papier (certains frôlent les neuf minutes !), le changement de direction est frappant et sévère. "Fen Of Shadows" s'ouvre par une introduction Doomesque et un refrain en mode "epic" me rappelant SOJOURNER par moments (sentiments présents par la suite avec le titre éponyme par exemple).
Très rapidement, vous l'aurez compris, l'Ohio n'est plus vraiment à l'ordre du jour et l'hommage (?) aux contrées scandinaves transpire à grosses gouttes. Le Black/Death Mélodique mélange allègrement toutes les références du genre, en lorgnant même vers le BM Atmo donc.
Allez, faites entrer les ARCH ENEMY, les AMON AMARTH, les DISSECTION et autres ABBATH.

Côté voix, Clemans durcit le ton et soigne son travail : on lorgne vers un Thrash rugueux proche d'un TOXIC HOLOCAUST ou d'un WITCHERY.
L'album se termine avec un "Sacred Oil" dont les dernières notes assurent le lien avec l'ouverture de "Fen of Shadows"… La boucle est bouclée… Entre les deux ? Reste six titres durant lesquels le groupe muscle son jeu : longueur des titres donc, mais également ambiances soignées, quelques (rares) relents des influences Hardcore/Punk du passé. On appréciera les p'tits soli riche en musicalité et d'une simplicité effarante ("When Paradises Fades"). Le title-track permet de découvrir un mid-tempo agréable et mélodieux, dont l'atmosphère soignée permet d'attester du souci du groupe pour désormais pondre quelque chose de plus mature. Toutefois, si "Fen Of Shadows" et "Sacred Oil" sont de sacrés bons titres, il manque objectivement un "claque" pour que cet opus se démarque vraiment nettement sur une année de sortie.

Assez inégal toutefois, "Devouring Radiant Light" est un album réussi car bigarré.
Les petits lead/soli ("When Paradise Fades") soulignent la musicalité du groupe, les riffs tranchants confirment le passé des musiciens tout en ouvrant de vraies/réelles perspectives pour un second souffle…
SKELETONWITCH surprend ainsi son monde et pourrait tout à fait convaincre les récalcitrants du passé de lui donner une autre chance désormais… C'est assez rare pour être noté, tentez donc l'expérience !

Note réelle : 3,5/5 sur l'échelle de la seconde vie du groupe.

Top : "Fen Of Shadows", "Sacred Oil".

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par FENRYL :


NORTHER
Death Unlimited (2004)
Cousin éloigné de CHILDREN OF BODOM ? Très bon !




RIMFROST
Veraldar Nagli (2009)
Voyage épique et bien plus...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Adam Clemans (chant)
- Nate 'nate Feet Under' Garnette (guitare)
- Scott 'scunty D.' Hedrick (guitare)
- Evan 'loosh' Linger (basse)
- Dustin Boltjes (batterie)


1. Fen Of Shadows
2. When Paradise Fades
3. Temple Of The Sun
4. Devouring Radiant Light
5. The Luminous Sky
6. The Vault
7. Carnarium Eternal
8. Sacred Soil



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod