Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/THRASH MéLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Officiel Du Groupe (529)
 Site Officiel Du Groupe (396)

RIMFROST - Veraldar Nagli (2009)
Par FENRYL le 12 Avril 2010          Consultée 4374 fois

C'est avec une sacrée dose de plaisir que je retrouve en cette fin d'année 2009 mes p'tits gars de RIMFROST, mais non sans une certaine appréhension, toute naturelle à la suite d'un premier opus ayant réussi son effet sur mes cages à miel, à l'époque.
Depuis 2006, le groupe s'était fait plus que discret car rien à l'horizon à se mettre sous la dent, avant l'arrivée de ce "Veraldar Nagli".
Bref, autant de signes qui avaient eu le mauvais goût de me faire craindre une disparition pure et simple du combo, noyé injustement dans la masse des productions typées Black Mélodique.
Que nenni donc, puisque que RIMFROST est donc toujours de ce monde.

Ce qui frappe très rapidement à l'écoute de ce "Veraldar Nagli" (que l'on pourrait traduire par "Axe du Monde"), c'est l'évolution des sonorités. On quitte les rivages arides et glaciaux d'un Black certes mélodique à bord d'un drakkar pour s'aventurer dans les eaux du Black Thrash à tendance épique.

En effet, les riffs Thrash vous éclatent littéralement à la tronche. Cette impression n'est pas étrangère au fait que le groupe a véritablement soigné la production de cet album, en lui donnant un côté plus "chaud", plus rond et beaucoup moins sec. Le titre éponyme ne laisse ainsi planer aucun doute dès les premiers instants. DISSECTION pourra également apparaître comme nouvelle référence du trio suédois.
Attention, il n'en demeure pas moins que l'esprit du grand IMMORTAL (à son époque) est toujours fortement présent. Abbath semble habiter (pratiquement) chaque riff et/ou chaque parole éructée avec un sacré professionnalisme (des efforts notés à ce niveau également !). Et ceux qui connaissent parfaitement la carrière du panda, vous pourrez également penser à son side-project I, plus Heavy (mais qui malheureusement ne sera pas prolongé, à mon grand désarroi) sur la seconde partie de "Void Of Time", durant lequel Hravn module énormément son chant pour quitter cette voix typiquement black pour quelques paroles éraillées, façon Lemmy de MOTÖRHEAD ! En plus, vous pourrez savourer un sacré solo de grattes qui viendra s'achever, après une débauche de notes, dans un cadre beaucoup plus posé, à base de claviers !

Attention, ce n'est pas tout, car côté guitare, on peut savourer des breaks acoustiques proches d'un Black dépressif comme sur "Scandinavium" (TOTALSELFHATRED ou BLUT AUS NORD sauront se rappeler à vous) et qui viennent parfaitement moduler les titres proposés.
L'aspect épique est tellement renforcé sur cet opus que RIMFROST nous délivre une sacrée diversité d'ambiance : d'une intro épique sur "Legacy Through Blood" de plus de 5 minutes, en passant par ce mitraillage de batterie dans le final de "Mountains Of Måna", vous aurez le droit à des moments de speederie entrecoupés de superbes ponts plus posés ("Scandinavium") ou de petites subtilités comme le riff saccadé de "The Raventhrone". Le tout pendant plus de 52 minutes pour 8 titres entre 5 à 9 minutes chacun !

RIMFROST a réussi le tour de force, certes pas forcément très original, de proposer des tracks complexes, alternant un corps burné et extrême entrecoupé de passages toujours aussi mélodieux ("Veraldar Nagli" qui s'achève comme un ETERNAL TEARS OF SORROW de la grande époque !).
Throllv Våeshiin (batteur) et Hravn Decmeister (chanteur/guitariste) affichent leur complémentarité de plus en plus flagrante, et ce depuis l'âge de 14 ans ! Rien à dire, une fois de plus, si ce n'est faire la preuve que la stabilité d'un line-up semble une fois encore récompensée !

RIMFROST et son "Veraldar Nagli" sont une franche réussite. Même si tout ceci ne sera pas marqué par une originalité, mais bien pour le sérieux global de cette entreprise. Un album réussi, en tout point, sans pour autant atteindre un quelconque statut d'oeuvre majeure. Simplement un album d'une année, mis sous la lumière pour un travail épique et complexe.

Ma seule appréhension ? Que la diversité de cette expérience puisse ne pas combler les adeptes rigides d'un des genres cités ici même. Du Black, du Thrash, une pincée de Heavy, un soupçon de Death, un belle dose de mélodicité... Je suis un gros client de ce pari ? Laissez-vous tenter...

A lire aussi en BLACK MELODIQUE par FENRYL :


NORTHER
Death Unlimited (2004)
Cousin éloigné de CHILDREN OF BODOM ? Très bon !




DRUDKH
Handful Of Stars (2010)
La tête dans les étoiles ? Moi oui.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





Par FENRYL




 
   FENRYL

 
  N/A



- Hravn (chant, guitare)
- Beuwolf (basse)
- Throllv (batterie)


1. Veraldar Nagli
2. The Black Death
3. The Raventhrone
4. Legacy Through Blood
5. Mountains Of Måna
6. I Stand My Ground
7. Scandinavium
8. Void Of Time



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod