Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK THRASH  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 8)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Nocturnal Breed
 

 Myspace Du Groupe (377)

SKELETONWITCH - Beyond The Permafrost (2007)
Par FENRYL le 19 Octobre 2008          Consultée 2463 fois

Vous aimez le thrash et vous cherchez une porte d'entrée dans le monde des types ténébreux, qui couinent sur des riffs minimalistes, en invoquant des trucs "glauquissimes"... le tout sans tomber nez à nez avec une obscure galette irrévérencieuse ?! Alors tendez donc l'oreille sur ces groupes bi-sexuels, entendez par là, ceux-là même qui n'ont pas encore choisi leur camp. SKELETONWITCH, à la manière très comparable d'un NOCTURNAL BREED, œuvre avec talent dans cette catégorie du black thrash. Cette section qui m'a permis, moi l'amateur de thrash, de découvrir que le Black Metal est un horizon bien vaste, qui bouffe à tous les râteliers !! Et ils le font bien ces zozos !
Deuxième full-length pour ce combo étasunien faisant suite à un "At one with the shadows" de 2004 qui persiste et signe dans cette voie.
Pour être rapide et efficace autant que possible, dès les premiers temps de "Upon wings of Black" (*), vous allez en prendre plein les esgourdes: solo explosif thrash au possible et prise de « parole » par Chance Garnett à base de growls (death) qui vont petit à petit prendre leur marque dans la catégorie « black » (dommage pour tous ceux qui pensaient à une virée dans le monde du death sur ce coup-là, j'y ai cru également !). Et comme le groupe semble vouloir asseoir de suite son travail, on a le droit à un exercice guitaristique épique, au sonorité très « old thrash school », limite heavy en guise de solo 2, le retour ! Belle entrée en matière !
Le titre éponyme(*) (« Sous le pergélisol », traduction scientifique du morceau) utilise un terme scientifique faisant référence aux sols gelés en permanence au cours d'années successives (intérêts biologiques majeurs) laisse entrevoir toute la dimension « glaciale » du groupe sur la voie maîtrisée d'un Black Metal très « musical »: cette volonté de « sonner », de produire des hymnes est flagrante.
Mise en avant: une production des plus efficaces, qui dynamise un tant soit peu des morceaux clairs, nets, précis et concis, dépassant rarement les 3 minutes. Les gratteux envoient sévères, la section rythmique n'est pas en reste avec une succession de morceaux de bravoure ("Sacrifice for the Slaughtergod" (*) possède en son sein un véritable déluge de démonstrations de maestria sur lit de heavy black).
On joue vite, rapide et efficace. Pas le temps pour des fioritures, de la branlette de manche. On cause Black et transpire Thrash sur son instrument.
Et nos zouaves de Athens (Ohio) poussent même le bouchon jusqu'à lorgner sur le speed metal avec un titre comme "Soul thrashing Black Sorcery": mazette ! Pour mieux replonger dans des constructions plus « blackisantes » comme "Remains of the deafeated" (morceau le plus en phase avec le metal noir) ou enfin atteindre les rivages du l'excellent "Within My blood", lorgnant sur du IRON MAIDEN !
Vous vouliez un titre plus mélodieux ? Que nenni, la maison ne recule décidément devant aucun sacrifice: testez ce "Cast into the Open sea" qui ultra black, n'en oublia pas le côté mélodieux de ce genre. Superbe !

On pourra regretter toutefois:

- un léger manque de diversité: une fois la moitié de l'album dépassé, on perçoit rapidement l'homogénéité de certaines compositions qui sont sensiblement similaires et offrent systématiquement (solo introductif)/couplet-refrain (grosso merdo), solo ending et reprise du thème principal.
- Un artwork pas terrible, terrible, qui pour autant ne doit pas vous arrêter en si bon chemin !

Au final, un deuxième essai transformé avec la manière: SKELETONWITCH, composé de zicos talentueux et capable d'un certain brio dans l'écriture, est un groupe qu'il va falloir s'efforcer d'attendre au tournant non pas pour guetter le moindre faux pas... Au contraire !
Comme quoi, le bon black thrash n'est pas uniquement originaire du Vieux continent en général, de la Scandinavie en particulier ! Qui l'eut cru !

Verdict: 3,5/5, note réelle.

(*) titre en écoute sur le MySpace du groupe.

A lire aussi en BLACK METAL par FENRYL :


SKELETONWITCH
Breathing The Fire (2009)
Quand les ricains nous font du burné

(+ 1 kro-express)



SKELETONWITCH
At One With The Shadows (2004)
Il était une fois des ricains thrashant Black...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Nate Garnett (guitare)
- Scott Hedrick (guitare)
- Chance Garnett (chant)
- Eric Harris (basse)
- Derrick Nau (batterie)


1. Upon Wings Of Black
2. Beyond The Permafrost
3. Baptized In Flames
4. Sacrifice For The Slaughtergod
5. Vengeance Will Be Mine
6. Limb From Limb
7. Cast Into The Open Sea
8. Fire From The Sky
9. Soul Thrashing Black Sorcery
10. Remains Of The Defeated
11. Feast Upon Flesh
12. Within My Blood



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod