Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Battleroar, Gatekeeper, Cirith Ungol
- Membre : Gallowbraid, Caladan Brood

VISIGOTH - Bells Of Awakening (2019)
Par DARK SCHNEIDER le 19 Août 2019          Consultée 1220 fois

Seulement un an après la sortie de "Conqueror's Oath", revoici déjà VISIGOTH avec une nouvelle sortie, un simple EP composé de deux titres. Ce "Bells Of Awakening" semble surtout avoir été conçu comme une friandise promotionnelle pour appuyer sa tournée européenne de mai 2019. Car il faut dire que le groupe ne roule clairement pas sur l'or et que cette dernière tournée a d'ailleurs été difficile à financer même avec l'apport de cet EP, donc pas question pour VISIGOTH de revenir sur le vieux continent sans avoir du neuf à proposer. À défaut d'un nouvel album, on devra donc se contenter de ces deux titres, ce qui est déjà franchement pas mal, car honnêtement l'attente fut quand même bien longue entre "The Revenant King" et "Conqueror's Oath". C'est toujours un peu le même problème avec les groupes de Metal Épique, lesquels malgré une musique très qualitative peinent à conquérir une plus large audience et donc à financer leurs propres albums, ainsi on ne va pas faire la fine bouche devant ce nouvel EP.

Avec deux morceaux, on n'aura évidemment pas le droit au support CD, mais à un vinyle 45 tours comme à la bonne vieille époque de mon enfance. Bien sûr, ceux qui ne possèdent pas de platine pourront se ruer sur n'importe quelle plateforme de streaming pour écouter cet EP et ce sans rien dépenser. Pour ma part, vu la beauté de la pochette, j'ai acquis le vinyle, le groupe méritant bien ce soutien financier. Pochette sur laquelle nous pouvons observer un type en armure de plate porteur d'une énorme épée à deux mains, un visuel bien fantasy mais avec un petit côté gravure à l'ancienne qui change des précédents. En tout cas, une fois de plus les Américains proposent un visuel très soigné, qui évoquera peut-être chez les gamers le jeu vidéo "Dark Souls" (auquel je n'ai jamais joué)... Et cela n'est pas dû au hasard puisque cet EP est bel et bien inspiré de ce jeu vidéo ! Il semblerait d'ailleurs que les premiers vers de "Fireseeker" soient tirés de l'introduction du jeu.

Bon et musicalement ? Pas de surprise, ce n'est ni maintenant ni sous ce format-là que VISIGOTH va révolutionner sa musique. Les deux morceaux présent ici s'inscrivent dans la continuité directe de "Conqueror's Oath", et d'ailleurs Jake Rogers n'est toujours pas décidé à nous épargner ses "Uh!" caractéristiques, devenant un tic vocal assez amusant. Avec 4 min 37 pour le mid-tempo "Fireseeker" et 5 min 07 pour le un peu plus rapide "Abysswalker" on continue dans le classicisme : des morceaux qui prennent le temps de se développer, en cochant les cases refrain qui tue et pont inspiré qui préparent au climax final. On sent clairement que tout cela n'a pas été fait à l'arrache pour enregistrer un disque vite fait, car le niveau qualitatif élevé du groupe répond toujours aussi présent, donc les adorateurs de "Conqueror's Oath" ne seront aucunement déçus, de même que ceux de "The Revenant King" d'ailleurs.
"Fireseeker", qui démarre direct par un solo de guitare (et un "Uh!", évidemment) opte pour la mise en avant des mélodies, tandis que "Abysswalker" propose un riff beaucoup plus terreux et charnu. L'un comme l'autre possèdent des refrains mémorables, sur lesquels l'ami Rogers fait preuve de toujours plus de maîtrise, montrant des progrès évidents. Notre vocaliste se faisant très aérien sur cet EP, refusant tout screaming emphatique coutumier du Heavy traditionnel.
Quelle qualité dans l'écriture tout de même ! Cette constance, finalement assez rare chez les groupes de Metal épique, fait tellement plaisir. Car il faut bien se rendre compte qu'aujourd'hui VISIGOTH égale et dépasse même certaines de ses influences, ce qui n'est pas donné à tous.

"Bells Of Awakening" prouve qu'il faut continuer de miser sur VISIGOTH et surtout de le soutenir. Car force est de constater que les Américains font tout pour que leur carrière ne se résume pas à quelques coups d'éclat. Gabriel Franco, leader des excellentissimes IDLE HANDS, suppose que le prochain VISIGOTH sera un chef d'oeuvre, on a franchement envie de le croire vu la qualité de ces deux morceaux. Depuis que Mark Shelton de MANILLA ROAD (*) a rejoint les seigneurs de la lumière, VISIGOTH s'impose de plus en plus comme le nouveau patron du Metal épique.

(*) Petite anecdote : en avril dernier, Jake Rogers a participé au concert hommage à Mark Shelton lors du festival Keep It True, sur lequel il a accompagné Bryan Hellroadie au chant sur plusieurs morceaux, et ce, entièrement à ses frais !

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


HELSTAR
A Distant Thunder (1988)
Plus speed, plus virtuose, HELSTAR au top!




BLOODBOUND
Book Of The Dead (2007)
Pour les fans de maiden et de heavy mélodique


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Jake Rogers (chant)
- Jamison Palmer (guitare)
- Leeland Campana (guitare)
- Matt Brotherton (basse)
- Mikey T. (batterie)


1. Fireseeker
2. Abysswalker



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod