Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  DEMO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Battleroar, Gatekeeper, Cirith Ungol
- Membre : Gallowbraid, Caladan Brood

VISIGOTH - Vengeance (2010)
Par DARK SCHNEIDER le 5 Septembre 2019          Consultée 378 fois

Ce qui est bien désormais avec les démos c'est que le son est souvent très correct, on est plus dans les 80s, les moyens d'enregistrement se sont largement démocratisés et permettent d'avoir une bonne qualité de son même au niveau amateur. Cela est d'autant plus utile pour un genre comme le Heavy traditionnel qui ne nécessite pas forcément d'avoir une prod ultra travaillée. Tout cela pour dire qu'il est toujours pertinent d'écouter de nos jours cette toute première démo de VISIGOTH, dont le son n'est pas rebutant comme vous l'aurez compris malgré un aspect "raw" indéniable, sachant en plus que son contenu reste à 50% inédit, cette démo prend du coup une place entière dans la discographie du groupe.

Il est toujours appréciable de refaire l'historique d'un groupe que l'on apprécie beaucoup, cette démo nous permet donc de nous rendre compte que dès ses premiers soubresauts le combo de l'Utah en avait sous le coude. Alors que Jake Rogers venait de s'illustrer dans un domaine différent avec son excellent projet solo GALLOWBRAID (à quand la suite ?), il s'était déjà acoquiné de ses fidèles acolytes six-cordistes, Leeland Campana et Jamison Palmer. En revanche, pas de bassiste et de batteur à l'horizon, impossible de savoir qui a enregistré ces instruments sur cette démo (et la batterie ne me semble pas être une boîte à rythmes mais j'avoue être plutôt mauvais pour repérer ce genre de chose).
On savait donc que Jake Rogers s'adonnait aux joies du Black Metal tendance Folk, mais l'on découvrait alors qu'il était également un pur metalhead, amoureux du Heavy Metal traditionnel, avec un fort penchant pour sa tendance épique ainsi que pour l'USPM (US Power Metal pour ceux qui ne suivent pas). VISIGOTH devait s'inscrire entre ces deux tendances.

Deux titres ici seront repris sur "The Revenant King" réalisé bien des années plus tard : "Iron Brotherhood" et "Vengeance". Ces deux titres ne seront finalement guère modifiés dans leur version définitive : tout y est déjà ici, avec évidemment un peu moins de finesse en raison de la prod plus brute et du jeu des musiciens, pas encore aussi soigné. Jake Rogers chante un peu en force, il donne le sentiment de croire qu'il faille absolument insister sur le caractère belliqueux de ses lignes de chant pour se montrer convaincant dans ce registre musical, ce qu'il modifiera par la suite en chantant de façon plus naturelle et tant mieux. Les guitares se font elles très grasses, un peu trop, là encore le groupe corrigera cela par la suite. Reste que ces deux compos montrent déjà le talent évident du groupe.

Le plus intéressant dans cette démo est son titre d'ouverture, "Sing For The Fallen". Ce dernier restera inédit, il n'est pourtant pas mauvais mais son riffing est moins conforme à ce à quoi le groupe va nous habituer : le riff du refrain ayant carrément un feeling Hard 70s, conférant clairement un côté Stoner à l'ensemble. Si les lyrics trahissent immédiatement l'envie de conter des récits épiques, il n'en va alors pas forcément de la musique, et rajoutons aussi que les lignes de chant du premier couplet ressemblent beaucoup trop à leur équivalent sur "Vengeance" : je pense que c'est pour toutes ces raisons que le groupe a finalement décidé de laisser ce morceau de côté.
Enfin, un petit hommage pour terminer : "Battle Cry" d'OMEN. Comme je l'ai dit, les gars de VISIGOTH sont de purs metalheads très connaisseurs de leur scène de prédilection, donc rien de surprenant à y trouver ici une reprise d'un des titres les plus emblématiques du Metal épique américain. Même si à mon sens "Battle Cry" n'est pas un morceau si facile à reprendre à cause de la performance difficilement égalable de JD Kimball dont l'empreinte vocale y est pour beaucoup dans la grandeur de ce titre. Sans égaler l'original, VISIGOTH s'en sort quand même bien, mieux en tout cas que les Allemands de SACRED STEEL qui avaient également repris ce titre sur leur deuxième album.

Bien sûr, cette démo relève surtout de la curiosité de nos jours et se voit éclipsée par les productions suivantes de VISIGOTH, autrement plus professionnelles. Mais elle témoigne des années de jeunesse du groupe, et nous rappelle que si "The Revenant King" s'est avéré être une aussi excellente surprise, c'est que le groupe ne sortait définitivement pas de nulle part.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


DOOMSWORD
My Name Will Live On (2007)
L'album de metal épique de l'année! à vos épées!




ETERNAL CHAMPION
The Armor Of Ire (2016)
Champion de l'Epic Metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Jake Rogers (chant)
- Leeland Campana (guitares)
- Jamison Palmer (guitares)


1. Sing For The Fallen
2. Iron Brotherhood
3. Vengeance
4. Battle Cry



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod