Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE MÉLODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Killswitch Engage
- Style + Membre : Shadows Fall

ALL THAT REMAINS - This Darkened Heart (2004)
Par METALINGUS le 16 Décembre 2018          Consultée 253 fois

Telle une abeille ayant bien apprécié le pollen d’une fleur, ALL THAT REMAINS nous revient avec un second album plein de passions. "Behind Silence And Solitude" n’avait en général rien de bien remarquable : remarquez d’ailleurs ma chronique de la taille d’une chro-express dû à mon manque d’intérêt assez évident. Heureusement pour moi, "This Darkened Heart" peut au moins se targuer d’avoir un bien meilleur attrait.

Sur la ligne de départ, notons un premier changement dans le personnel du groupe, une tendance qui ne s’estompera jamais. Deuxièmement, on peut voir l’arrivée d’un certain Adam Dutkievwicz à la production : Cet homme, guitariste de KILLSWITCH ENGAGE, amènera nos Américains directement sur les terres du Metalcore. En somme, prenez les lignes mélodiques du premier disque, ajoutez-y des vocalises alternant entre chant et cri : vous savez ce qu’est "This Darkened Heart".

Bien sûr, il s’agit de leur premier coup d’essai dans le style, ce qui veut dire qu’on ne doit pas crier au génie pour autant, Philip n’ayant pas développé ces meilleures lignes de chant. On peut tout de même souligner une nette amélioration comparativement à son essai précédent, qui était d’une monotonie à faire pâlir de jalousie une horloge grand-père. De plus, son chant guttural est également en progression certaine face à son ancien méfait. Côté instrumental, peu de changement, si ce n’est quelques ajouts de piano ici et là (notable surtout sur la fin de "Focus Shall Not Fail" et "Regret Not").

Parlant de passages musicaux, le morceau instrumental est plutôt inutile et ne casse pas trois pattes à un canard : si les gars sont de bons musiciens, le morceau n’a pas une réserve d’ambiance assez élevée pour vraiment attirer la sympathie. Heureusement pour nous, les gars attendent à la toute fin pour sortir les boulets de canon : les trois derniers morceaux sont du feu de Dieu avec tout ce qui fait la beauté du Metalcore Mélodique : de la nostalgie, un refrain accrocheur chanté et un bon solo au bon endroit. Bref, un bon indicateur du futur d’ALL THAT REMAINS.

Adam Dutkiewicz est maintenant aux manettes du deuxième disque, et son influence a été tout simplement magistrale : du bien beau travail qui a permis à Labonte d’explorer d’autres horizons sans pour autant perdre son identité. Un petit pas pour le Metalcore, mais un grand pas pour ALL THAT REMAINS !

Morceau préféré : "For Salvation";

A lire aussi en DEATH MELODIQUE :


ALLEGAEON
Formshifter (2012)
Surveillez ce groupe, nom de diable !




END IS NEAR
Beyond The Theater (2011)
L'habit ne fait pas le moine...


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Matt Deis (basse)
- Oli Herbert (guitare)
- Mike Martin (guitare)
- Phillip Labonte (chant)
- Michael Bartlett (batterie)


1. And Death In My Arms
2. The Deepest Gray
3. Vicious Betrayal
4. I Die In Degrees
5. Focus Shall Not Fail
6. Regret Not
7. Passion
8. For Salvation
9. Tattered On My Sleeve
10. This Darkened Heart



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod