Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Procession
- Style + Membre : Ereb Altor

ISOLE - The Calm Hunter (2014)
Par MEFISTO le 31 Décembre 2014          Consultée 1644 fois

Avant de découvrir ISOLE, ma culture doomesque était très limitée, à un point tel que je n'aurais jamais osé accoler le qualificatif « épique » ou « progressif » à ce style métallique. C'est maintenant chose du passé, même si je ne serai jamais détenteur d'une maîtrise ès Doom, car si je n'avais qu'à écouter qu'un seul combo de ce genre, ce serait bien ISOLE. Les Suédois m'ont plaqué contre le mur du son avec leur dernier skeud, "Born From Shadows", dont la pièce-titre me hante encore comme au premier jour. Cette ambiance à la fois fantomatique, prégnante et valeureuse m'a tellement conquis que dès que j'ai appris que le groupe nous offrait son sixième album fin 2014, "The Calm Hunter" est devenu une de mes envies les plus folles pour Noël.

- Chéri, je t'ai acheté une nouvelle voiture ! Es-tu content ?
- Rien à foutre, chérie, ISOLE sort un nouvel album. Ta caisse, tu te la carres où je pense !

Vous voyez le genre ?

Le plus beau dans cette histoire est que ce « chasseur calme » est à la hauteur de mes attentes et, bien qu'il tranche un peu du ton de "Born From Shadows", il s'avère une suite logique aussi musclée, mélodique, harmonieuse, intense et parfaitement produite. ISOLE est mature, en pleine possession de ses moyens, jongle aisément avec les airs nostalgiques boueux, les envolées lyriques, les descentes de manche dévastatrices, les riffs marquants, les rythmes entraînants (pour du Doom, faut le faire !) et les atmosphères grandiloquentes. ISOLE est immense ! "The Calm Hunter" est la concrétisation de ce que l'album précédent a jeté aux oreilles du Monde, soit une suite ininterrompue de classiques potentiels devenir, de montées en puissance se terminant en un crescendo saisissant, de pièces qui vieilliront merveilleusement.

"The Calm Hunter" contient avant tout les deux plus importants atouts du quatuor : sa propension à composer de longues pièces variées sans ennuyer ou se répéter - surtout si on est fan, haha - et, surtout, l'osmose entre la musique et la voix magnifique de Crister Olsson, un des timbres clairs les plus mémorables qui m'ait été donné d'entendre. Le chant gras du bassiste Jimmy Mattsson est également très réussi, mais c'est Olsson qui se distingue du lot et sublime le travail mélodique de ses comparses. C'est là qu'ISOLE marque ses points gagnants et déclenche des frissons dans les carcasses les plus frigides. Chacune des sept plages de "The Calm Hunter" possède son moment ou ses passages notables, de quoi vous tenir en haleine de longues heures.

Mais, et là nous tombons dans le subjectif à tout crin, cette cuvée 2014 tombe à très courte distance de "Born From Shadows" dans mon cœur de pierre. Il est sans doute plus complet, plus homogène, mais comme la musique est avant tout affaire de feeling une fois que les qualités et défauts évidents ont été énumérés, il reste la pulsion strictement personnelle. Et merde, je n'arrive pas à embrasser aussi passionnément cette magnifique offrande des Suédois. Il manque un petit quelque chose, une émotion à fleur de peau, un souffle épique que l'on souhaitait sans bornes... Mais bon, il est suffisamment généreux pour sustenter, aucun stress à avoir !

Donc, de 4,5, on passe à 4, mais putain de bordel, jetez-vous sur ce petit bijou doomesque, que vous connaissiez le groupe ou pas. ISOLE est grand !

Très jolie pochette aussi, qui traduit avec justesse le contenu de l'album.

Podium : (or) "Perdition", (argent) "The Eye Of Light", (bronze) "Dead To Me".

A lire aussi en DOOM METAL par MEFISTO :


The WOUNDED KINGS
The Shadow Over Atlantis (2010)
Atlantis tremble sous les assauts des rois blessés




HELEVORN
Compassion Forlorn (2014)
De la savoureuse et dure guimauve espagnole


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Crister 'mats' Olsson (guitare, chant)
- Daniel 'ragnar' Bryntse (guitare)
- Jonas 'tord' Lindström (batterie)
- Jimmy Mattsson (basse, chant)


1. The Calm Hunter
2. Dead To Me (the Destroyer Part I)
3. Into Oblivion
4. The Eye Of Light
5. Perdition
6. Alone In Silence
7. My Regret (the Destroyer Part Ii)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod