Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hypocrisy, The Abyss
- Style + Membre : Lindemann
 

 Site Officiel (631)
 Facebook (519)

PAIN - Pain (1997)
Par CHAPOUK le 23 Octobre 2014          Consultée 1431 fois

Bonsoir je suis Chapouk, et ce soir dans notre numéro exclusif d’Enquête de réponses Capitales, je vais vous présenter l’album qui fut le point de départ de PAIN. Pourquoi cet album est-il autant oublié ? Est-il réellement mauvais ? Vous le saurez en lisant la suite de cette chronique !

Musique inquiétante et voix off masculine robotique

« L’éponyme maudit »

Thème de Requiem For A Dream pour l’effet dramatique et toujours cette voix off agaçante et inexpressive au possible qui narre cette intro :

En 1996 le chanteur/guitariste du groupe suédois HYPOCRISY, Peter Tägtgren, forme un one man band de son côté afin de passer le temps. Il cherche à allier la puissance du Metal au côté agressif et moderne de la Techno, et donne ainsi naissance à PAIN ! En 1997 sort le premier album de cette formation: "Pain".


Témoignage de Gérard Lambert: Cet album honnêtement, on ne peut pas y cracher dessus, même si je préfère quand même "Rebirth" à celui-ci, on peut quand même pas le renier. La prod est très clean pour un premier skeud et les compos évoluent dans un style Indus très froid... Enfin c’est normal, hein, le bonhomme vient quand même de Suède !

*rire gras*

Mais on trouve parfois des riffs très Neo et moi j’aime quand c’est Neo ! Si on écoute "Rope Around My Neck" on l’entend parfaitement, surtout sur l’intro. Puis la pêche qu’ont la plupart des morceaux c’est comme prendre un mur de brique en pleine face à 100km/h ! "On Your Knees" donne parfaitement le ton, ce titre c’est un rouleau compresseur ! Et puis cette agression qu’on subit sur "Learn How To Die", c’est vraiment puissant ! Les synthés et éléments futuristes (Trance ?) donnent un côté violent et spatial au morceau, c’est… épuisant ! Ouais, parce qu’il faut les suivre les changements de rythme ! Mais épuisant dans le bon sens du terme, épuisant comme si tu sortais d’une salle de sport après trois heures d’exercice intensif ! Et puis à côté de ça tu as "The Last Drops Of My Life" ! Avec ces nappes de claviers atmosphériques qui se confondent avec les accords puissants de la guitare et la voix posée de Tägtgren : c’est de la poésie ! Un morceau vraiment calme qui clôt parfaitement cet éponyme, comme si PAIN, après avoir été torturé et montré sa rage d’en finir sur les sept précédents titres avait enfin trouvé le repos.

Non j’ai pas pris de drogue, suffit d’ouvrir ses oreilles un peu ! Sales journalistes de *BIIIIIIP* je vous *BIIIIP* tous, bande *BIIIP* avec *BIIIP* de vos *BIIIIP* et je *BIIIIP* vos mère dans *BIIIIIIIP* *BIIIIIP* *BIIIIIP* BIIIIIP* *BIIIIIP* avec un canard !

* l’énergumène après avoir tué notre caméraman, Prince (repose en paix), d’un coup de clé à molette entre les deux yeux s’enfuit sur sa mobylette*

Témoignage d’Abdallah Geronimo Cohen: Ouais moi PAIN j’aime bien mais plutôt après cet album. On sent avec les éléments un peu Techno qui sont utilisés de temps à autres que le groupe va vraiment évoluer vers un "Rebirth" et ça c’est bien ! Il faut une évolution parce que là on sent beaucoup trop le son de HYPOCRISY… Pas que j’ai quelque chose contre ce groupe hein ! Mais bon si je veux écouter du HYPOCRISY je choisis un de leurs albums. Sur cet éponyme on entend trop le son du Death suédois à certains moments et je trouve ça dommage, tant qu’à faire quelque chose d’original autant que ça le soit jusqu’au bout. Ré-écoutez "Breathe", par exemple, et vous entendrez ce que je veux dire… Peter est un très bon compositeur, mais peut-être qu’il s’est un peu trop précipité pour pondre cet album, il n’a surement pas assez pris de distance avec son autre groupe et ça le pénalise, dommage !

Bon c’est pas tout ça mais j’avais prévu de faire une ballade donc je vous laisse !

Témoignage de Gwendolyn Von Strudel Hitachi Dupond Levy Tchang: *cri suraigu* Peeeeeeeeeeeeteeeeeeeeeeeer !!!!!! *cœur avec les mains*

Fondu et retour sur le plateau

Bien après tous ces témoignages, nous pouvons donc en conclure que non cet album n’est pas littéralement mauvais, mais qu’il n’est pas « digne » de Tägtgren, pour certains, ou alors considéré comme un brouillon pour d’autres. Dans tous les cas il marque indéniablement le début de la carrière de PAIN, mais ce n’est pas non plus un démarrage en fanfare.

C’était Chapouk pour un numéro d’Enquête de réponses Capitales, sur NIME 6.

A lire aussi en METAL INDUS :


MARILYN MANSON
The Last Tour On Earth (1999)
La splendeur passée de MM en live..




MINISTRY
Amerikkkant (2018)
Comme une gueule de bois...


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Peter Tägtgren (tout)


1. On Your Knees
2. Rope Around My Neck
3. Learn How To Die
4. Don't Let Me Down
5. Breathe
6. Greed
7. Choke On Your Lies
8. The Last Drops Of My Life



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod