Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMO  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BATTLE DAGORATH - Cursed Storm Of Ages (2013)
Par MEFISTO le 4 Juillet 2014          Consultée 1662 fois

Ai-je besoin de vous faire un dessin ou vous avez déjà compris de quoi il en retourne sur cet album ? C'est clair ? OK ! Ciao !

...

Ah, vous voulez quand même des explications ? C'est vrai que la note... Il n'est pas ici strictement question de tomber amoureux de la neige ou d'être membre d'un fan-club accroché à Tolkien, mais bien de décrire pour la millième fois, pour les habitués, ce que le Black Atmo peut insuffler comme passion, comme émotions, peut dépeindre comme tableaux dans votre cerveau rendu indolent par autant de dépaysement.

J'en suis à ma troisième chronique de BATTLE DAGORATH et je suis insatisfait des réponses de notre cher lectorat. Il est vrai que le style rebute bien des metalleux, mais ce que le groupe offre sur "Cursed Storm Of Ages" devrait combler tout maniaque de Metal atmosphérique. C'est en toute honnêteté un des meilleurs disques de Black Atmo qui ait jamais tourné sur ma platine.

Ce combo de choc est notamment formé de Vinterriket au synthé, un Allemand demeurant en Suisse, qui a donné son nom à un one-man band que les initiés connaissent sûrement. Les autres membres proviennent de Californie et d'Italie, de quoi métisser un max ce Black forestier et montagneux. Ceux qui ont eu la chance de jeter une oreille sur les deux premiers efforts de BD seront heureux de savoir que la recette tient toujours et qu'elle est poussée à son paroxysme. Pas tant en frais de violence ou de noirceur, bien qu'il y ait les racines de tous vos groupes atmos et belliqueux favoris, mais en termes de qualité et de complexité des ambiances.

On retrouve sur ce double album de 100 minutes une panoplie de mélodies d'une rare beauté (le podium ici-bas vous aiguillera), vous savez ce genre de beauté qui joue avec vos nerfs, qui vous fait tourner de l’œil... Eh bien, sur "Cursed Storm Of Ages", espèce de DARKSPACE montagnard, on touche aux étoiles. Bien sûr, on aurait pu sabrer une quinzaine de minutes sans trop fracasser le concept, mais ce serait faire preuve de mauvaise foi. Le groupe a tellement déployé d'énergie et de créativité pour achever ce chapelet ébène qu'on peut aisément patienter quand une pièce telle que "Awakened By The Spell Of The Wind" déverse tranquillement sa tempête dans nos conduits. Tout cela fait partie du jeu, de l'expérience devrais-je dire. Car "Cursed Storm Of Ages" nous en fait vivre une solide. On a l'impression d'être plongé dans une saga, une légende où les combats et les forces de la nature s'affrontent sous la supervision des dieux. Ah oui, le mot que je cherchais c'est... épique.

BATTLE DAGORATH a triché avec ce double album, car vu sa valeur et sa longueur commandant le respect, il est archi difficile pour le chroniqueur de ne pas lui décerner une excellente note ! En tout cas, deux ans seulement pour pondre un tel truc, c'est un exploit. Chapeau. Que les fans de SUMMONING et autres cadors du Black Atmo se réveillent et jettent une oreille sur ce joyau aussi noir que les entrailles de la Terre.

"Cursed Storm Of Ages" devrait devenir un album culte, il en a le potentiel. Espérons que son format ne lui nuira pas, car ce serait bête qu'une question de forme foute de l'ombre sur un si joli fond de puits. Une fier successeur à "Eternal Throne" et "Ancient Wraith", qui déjà, déchiraient.

Voilà, espérons que cette fois, c'est clair que BATTLE DAGORATH c'est de la bombe !

Podium : (or) "Cloud, Shadow, Earth & Flesh", (argent) "Processional Across Dreamed Landscapes", (bronze) "Interdimensional Passageway Between Worlds".

Or, vous aurez deviné que chaque bloc de "Cursed Storm Of Ages", que ce soit "Macrocosmic Haunting Vision" ou "Myth Of The Cold Ghost Sea", fait rêver.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


PANOPTICON
Roads To The North (2014)
Voyage sans clichés au cœur de l'hiver




WOLVES IN THE THRONE ROOM
Celestial Lineage (2011)
Comme les saisons qui passent...


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Shadowvoid (guitare)
- Vinterriket (synthé)
- Bsb (chant, guitare, basse)
- Radok (batterie)


1. The Tomb Lies Deep Beyond At The End Of Time
2. Cloud, Shadow, Earth & Flesh
3. Processional Across Dreamed Landscapes
4. Macrocosmic Haunting Vision
5. The Infinite Darkness Awaits
6. Awakened By The Spell Of The Wind
7. Interdimensional Passageway Between Worlds
8. Myth Of The Cold Ghost Sea
9. The Last Dying Winter



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod