Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  E.P

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Membre : Opeth, Bewitched, The Abyss , Nightingale, Paradise Lost, Craft, Lindemann, Edge Of Sanity, Katatonia, Karaboudjan
- Style + Membre : Hypocrisy
 

 Myspace Du Groupe (956)
 Site Officiel (783)
 Album Artwork (new) (1122)

BLOODBATH - Unblessing The Purity (2008)
Par DARK MORUE le 12 Octobre 2013          Consultée 2884 fois

Bon sang, cet EP n'était pas chroniqué sur le site. Merci encore à Charles de nous avoir rappelé ça. Parce que BLOODBATH, comment dire, c'est un peu la vie quand même. Genre juste plus ou moins le meilleur groupe de Revival Death, l'un des initiateurs du mouvement et surtout l'all-star band ayant généré "Resurrection Through Carnage", l'un des albums qui m'a fait écouter du Death, dont je connais le moindre croustillement sur le bout des doigts, à jamais au fond de mon cœur dans le panthéon de la musique en général. Voilà, et il manquait sur le site une sortie de ce groupe-là. Non mais c'est vraiment n'importe quoi. Pfouah.
Désormais nous savons tous ce qui est advenu du projet, "The Fathomless Mastery" et tout (que personnellement je n'aime pas plus que ça m'enfin, c'est une autre histoire), du pseudo-split et tout... Mais ils vont revenir, bientôt. Pour le moment ils font juste n'importe quoi avec leur page Facebook en sortant des visuels abracadabrantesques pile à mi-chemin entre hommages et parodies, et paraît même qu'ils ont recruté un nouveau chanteur (bon oui ça fait deux ans maintenant). Je croise les doigts pour Matty Kärki qui doit bien s'emmerder désormais et garantirait un retour au son qui tronçonne.

En attendant, retour en 2008. Après un excellentissime "Nightmares Made Flesh" en 2004, le groupe retourne dans l'ombre après un unique concert en 2005 (le "Wacken Carnage", absolument titanesque). Pour le moment c'est le sans-faute. Petites modifications de line-up, deux superstars s'en vont. Peter Tägtgren est trop occupé (non sans rire ?) et Swanö de moins en moins en accord avec le projet, se voulant désormais plus sérieux. Remplacés haut la main par Mikael Åkerfeldt qui nous revient en pleine forme, et un certain Sodomizer à la guitare, inconnu à l'époque mais s'étant depuis illustré au sein de... Ben de BLOODBATH, ainsi que de KATATONIA. De quoi mettre l'eau à la bouche... Et on ne parle même pas de cet artwork maléfique et magnifique, bien moins second degré que par le passé, qui laisse présager de certaines petites évolutions...

Et évolution il y a. L'objet à peine enfourné que "Blasting The Virginborn" nous tombe sur la gueule et ça ne fait pas de quartier. C'est écrit dans le titre, ça blaste ta race, beaucoup beaucoup plus brutal que ce que le groupe nous avait servi par le passé. Et cette fois doté d'un son particulièrement clair et ultra-puissant, qui laisse libre court aux membres de se déchaîner sur leurs instruments et faire tout leur possible pour nous en mettre plein la tronche. On pense désormais davantage à VADER qu'à ENTOMBED d'ailleurs, mais je vois pas trop qui s'en plaindrait. Et croyez-moi, ils sont remontés, mais vraiment. Jamais le groupe n'a sonné aussi direct, totalement headbangant. Le break de "Mouth Of Empty Praise" bordel, vous m'en direz des nouvelles ! Et je ne parle même pas de mon favori, qui se taille une place de choix dans le Top des morceaux du groupe : "Weak Aside" et son refrain tout simplement phénoménal, porté par un Mikael Åkerfeldt au sommet. Ce dernier est en effet au sommet de son art guttural, jamais son chant n'a été aussi proche de celui de Dan Swanö, mais avec un grain totalement abyssal et un coffre qui le fait paraître tel un titan infernal de 4 m de haut. La place de meilleur vocaliste Death Metal qu'il occupe dans l'esprit de nombre metalleux est tout de même loin d'être usurpée.

Aucune tentative de subtilité pour cette fois. Un premier titre qui taille dans le lard tout du long, un second en forme de tube, un troisième conquérant et un dernier plus varié et contrasté, sachant jouer de sa dualité entre accélérations fulgurantes, riffs à t'en rompre le cortex et fin mystique telle la messe noire que la pochette illustre. Voilà comment on condense en un quart d'heure tout le savoir faire d'un Death Metal expert, sachant savamment défoncer la tronche sans rien mettre à côté, réalisé par des passionnés frustrés et avides de brutalité qui n'attendent que d'en découdre, mais cette fois avec une précision chirurgicale. Et donc cette débauche d'énergie et de brutalité est ici tellement bien faite qu'il est impossible de ne pas craquer. Le petit cœur de tout Deatheux qui se respecte se doit de fondre. Et donc rendez-vous au prochain album, qui sera dans la lignée, mais en moins convainquant...

Superstar : BLOODBATH se met à jour et veut par tous les moyens nous éclater le crâne. Et il y arrive.

A lire aussi en DEATH METAL par DARK MORUE :


FLESHCRAWL
Bloodsoul (1996)
Même les Allemands font de la résistance




IMMOLATION
Providence (2011)
Petit papa Noooeeeeel...


Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- Mikael Åkerfeldt (chant)
- Anders 'blakkheim' Nyström (guitare)
- Per 'sodomizer' Eriksson (guitare)
- Jonas Renske (basse)
- Martin Axenrot (batterie)


1. Blasting The Virginborn
2. Weak Aside
3. Sick Salvation
4. Mouth Of Empty Praise



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod