Recherche avancée       Liste groupes



      
BALLADES ACOUSTIQUES  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Myspace Du Groupe (233)

WALLS OF JERICHO - Redemption (2008)
Par FENRYL le 6 Octobre 2013          Consultée 1573 fois

Chose promise, chose enfin due !
En Juin 2010, votre serviteur sirotait en plein soleil une binch face aux deux Mainstages du HELLFEST, à Clisson, quand il a assisté médusé à l'arrivée du groupe WALLS OF JERICHO...
C'est après une mémorable claque, suivie d'une branlée deux ans plus tard, même endroit (!), que j'ai bien décidé de m'atteler à la discographie complète du groupe... Alors, let's go, these are their stories...


***
Alors là mes cocos, je dois vous la jouer fine et modeste : je ne l'ai pas vu venir !
Non, franchement, à peine remis de mon "With Devils Amongst Us All" (deux ans déjà !), j'étais préparé à tout avec WOJ mais certainement pas à ce "Redemption".
En effet, quand on œuvre avec autant de ferveur dans le genre Metalcore furieux, avec en frontman... une nana de la classe de Candace, inutile de vous dire qu'on se la joue tranquille et humble !! Mais malgré toutes ces précautions d'usage, fort de mon expérience avec le groupe, je n'aurai jamais pu envisager vous parler ce jour d'un E.P de ballades acoustiques mélancoliques au sujet de ce combo ! Oui, une fois encore, vous avez bien lu !

Ce projet de 5 titres repose donc sur un principe tout simple : un peu plus de 22 minutes sans saturation et avec la voix claire de Candace ! Et oui, plus de hurlements, de cris, de rage et de furie comme la rouquine sait si bien nous contenter habituellement mais il est ici question uniquement de voix suaves, calmes et mélancoliques. Je dis bien de voix, car sur 3 morceaux, notre Américaine est secondée par monsieur Corey Taylor (SLIPKNOT) lequel se charge également par la même occasion de la production de cet E.P.

Il faut bien reconnaître que personne n'aurait pu s'imaginer découvrir des nappes de synthé et de clavier sur un morceau du groupe ("Ember Drive") par exemple mais surtout découvrir avec beaucoup de plaisir cette nouvelle voix donc de Kucsulain qui marque une fois encore les esprits.
Vous le savez maintenant mais cette boule d'énergie et de rage n'a pas son pareil pour haranguer la foule, hurler, screamer à s'en faire péter les cordes vocales mais il est possible désormais de mesurer à quel point elle est également talentueuse dans ce nouveau registre Folk/Hard Rock acoustique tout en émotion, plaintive mais toujours aussi puissante.
C'est d'ailleurs le parti pris de la réalisation qui centre tous ses efforts autour de la performance de la miss, sans déborder d'effets en tout genre. Musicalement, c'est assez simple et efficace dans le segment de la ballade lancinante et marquante. Bien évidemment faut-il encore y être réceptif !

J'ai en ce sens tout particulièrement apprécié TOUS les titres, notamment cette cover de ANIMALS connue de tous : "The House Of The Rising Sun" qui fait son petit effet !
"My Last Stand" ne surprendra pas les amateurs de "No Saving Me" (présent ici d'ailleurs), morceau découvert sur le dernier opus en date ("With Devils Amongst Us All").
Même si il est vrai que ces 3 titres (en y ajoutant donc "Addicted", peut être le plus faiblard de la bande, mais tout est relatif...) illustrent parfaitement mon propos et vous feront peut être penser comme beaucoup à du EVANESCENCE, je tiens tout de même à replacer l'ensemble dans son contexte de création : c'est ici le groupe WALLS OF JERICHO qui compose, ce qui déjà, change tout ! De plus, Corey Taylor est un amoureux de ce type de projet (on le sait avec force depuis la naissance de STONE SOUR), ce qui nous assure un produit de grande qualité, même si la prise de risque est parfaitement calculée, ne soyons pas naïf...
Enfin, c'est tout de même WALLS OF JERICHO dont il est question ici : inutile de se douter que les mordus de Metalcore burné/Hardcore, auront vite fait de zapper cette aventure tout en pardonnant à leur groupe fétiche cette escapade qu'ils jugeront bien malheureuse... On pourra le "respecter".
Toutefois, il serait terriblement stupide de passer à côté de ce petit moment de douceur dans un monde de brute, à condition de laisser tomber préjugés et décibels !!

Une belle parenthèse, pleine de douceur et donc de mélancolies.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en POP ROCK / METAL :


KING'S X
Black Like Sunday (2003)
Hard pop




The GATHERING
Disclosure (2012)
Retour en grâce !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Candace Kucsulain  (chant)
- Chris Rawson  (guitare)
- Mike Hasty  (guitare)
- Aaron Ruby  (basse)
- Jimmy Revson   (batterie)


1. Ember Drive
2. My Last Stand
3. No Saving Me
4. House Of The Rising Sun (animals Cover)
5. Addicted



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod