Recherche avancée       Liste groupes





Punk Hardcore – D-Beat – Crust
7 SECONDS : The Crew
AMEBIX : Rise!
ANTI-CIMEX : Raped Ass
BLACK FLAG : Damaged
DEAD KENNEDYS : Fresh Fruit For Rotten Vegetables
DISCHARGE : Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing
DISRUPT : Unrest
The EXPLOITED : Troops Of Tomorrow
G.B.H. : City Baby Attacked By Rats
The GERMS : GI
MINOR THREAT : Out Of Step

Hardcore
25 TA LIFE : Friendship, Loyalty, Commitment
AGNOSTIC FRONT : Cause For Alarm
AT THE DRIVE-IN : Relationship Of Command
BAD BRAINS : Bad Brains
BIOHAZARD : Urban Discipline
CONVERGE : Jane Doe
CRO-MAGS : The Age Of Quarrel
HATEBREED : Supremacy
LIFE OF AGONY : River Runs Red
MADBALL : Set It Off
MERAUDER : Master Killer
NAILS : Abandon All Life
REFUSED : The Shape Of Punk To Come
PRO-PAIN : Foul Taste Of Freedom
SICK OF IT ALL : Scratch The Surface
YOUTH OF TODAY : Break Down The Walls

Hardcore Mélodique
ADOLESCENTS : Adolescents
BAD RELIGION : Against The Grain
DESCENDENTS : Milo Goes To College
GORILLA BISCUITS : Start Today
NOFX : Punk In Drublic
PENNYWISE : Full Circle
RISE AGAINST – The Sufferer & The Witness


Heavy Metal, Speed Metal, Metal Gothique, Death Metal, Black Metal, Thrash Metal, Doom Metal, Viking Metal, Neo Metal, Stoner, Hardcore, Grindcore, Groove Metal, Metalcore

Lexique Hardcore
Par PINPIN           Consultée 5949 fois

Historique

Attribuer des étiquettes de genre c'est essayer d'appliquer un modèle continu (les styles) à une réalité discontinue (les groupes, les albums, les morceaux), c'est utile mais un peu vain. Le Hardcore et Post-Hardcore étant régulièrement entremêlés il me semble très difficile de créer des lexiques séparés. Ce lexique s'intéresse donc à tout ce qui a découlé du Punk, après son schisme entre d'une part le Post-Punk et la New Wave (qui ne nous intéressent pas, donc) et d'autre part et Punk Hardcore de l'autre, à la toute fin des années 70. Ce lexique ne prétend pas être exhaustif, l'idée étant plutôt de décrire les évolutions et la progression du genre.


Du Punk au Hardcore, les années 80

Au début des années 80 la seconde vague de Punk débute. Les groupes déçus du tournant commercial que prend le Punk radicalisent tout : leur musique, leurs paroles et leurs crédos, "Punk's not dead" remplace le "No Future". Côté musical, le Punk Hardcore est plus codifié, tempos élevés, forte saturation, basse en avant et guitare enchaînant les accords saturés. Le chant est craché ou scandé, les chœurs style gang sont un élément classique, les paroles sont politiques, engagées.
Cette grande vague on pourra intégrer des sous-genres du Punk comme la Oi!, tiré de l'onomatopée scandée, et le Street Punk plutôt proéminent en Grande Bretagne, un bon exemple étant les premiers albums de The EXPLOITED ou ceux de son digne descendant : The CASUALTIES.

Le D-Beat et le Crust se distinguent respectivement par la rythmique et le son de guitare particulier. Ce sont deux sous-genres souvent mélangés et des incontournables de la scène anglaise et suédoise de Hardcore des années 80. Des groupes comme DISCHARGE et ANTI-CIMEX sortent des monuments de violence pour l'époque, ils seront suivis plus tard par DOOM, AMEBIX, DISFEAR, DISRUPT, et plein de groupes en "Dis".

Aux US on peut distinguer deux approches différentes, la première intègre au terme Hardcore, revendicatrice, agressive, dans les paroles et/ou le son, avec des groupes comme DEAD KENNEDYS, BLACK FLAG, MINOR THREAT, MISFITS. La seconde prend des libertés avec les codes, propose une musique plus accessible, et finira par être décrite comme Hardcore Mélodique, citons en exemple DESCENDENTS, BAD RELIGION, ADOLESCENTS, notons certains groupes célèbres de cette mouvance partiront dans des directions Reggae, Hip-Hop, comme BAD BRAINS et les BEASTIE BOYS.
Quelques scènes et sous-genres se rassemblent autour de concepts philosophiques ou stylistiques, sans avoir de réelles particularités musicales, notamment la scène Straight-Edge, dont les groupes – 7 SECONDS, MINOR THREAT - prônent et respectent une abstinence face aux drogues et à l'alcool, ou encore le mouvement Horror Punk.

Ces sous-genres et exemples se cantonnent à de la musique Punk, pure et plus dure, mais déjà au milieu des années 80 les groupes de Hardcore ne pouvaient ignorer que leurs fans se rendaient aux concerts d'un groupe nommé VENOM, et avec l'apparition du Thrash (lui-même influencé par le Punk), une option évidente se proposait aux groupes qui souhaitaient renforcer leur musique.


Premières hybridations du Hardcore avec le Metal : Mi 80 à fin 90

À New York, au milieu des années 80 des groupes de Hardcore comme CRO-MAGS et AGNOSTIC FRONT alourdissent leur son, utilisent une double pédale en s'inspirant du Metal, donnant naissance à ce qu'on appelle aujourd'hui le New York Hardcore (NYHC), ayant inspiré tout une génération de groupes des années 90 parmi lesquels SICK OF IT ALL, MADBALL, WARZONE, H2O, MURPHY'S LAW.

Le NYHC fut au départ appelé Crossover Thrash mais avec le temps le terme fut réservé aux groupes mettant l'emphase sur la rythmique Thrash Metal. Parmi les groupes encore étiquetés aujourd'hui en tant que Crossover Thrash on trouvera sur l'aile Punk du mouvement des groupes comme D.R.I. et S.O.D. et sur l'aile Thrash Metal SUICIDAL TENDENCIES ou plus récemment MUNICIPAL WASTE.

Du côté des Straight-Edge, on ne boit toujours pas de bibine mais on bouffe du Metal, les Youth Crews des années 80 proposent un Hardcore joué avec des réglages plus Heavy dans la veine du NYHC, voyez YOUTH OF TODAY, GORILLA BISCUIT, JUDGE, SLAPSHOT.

En Angleterre, l'influence Metal est complètement différente, le Crust donne naissance au fameux Grindcore, qui a le droit à son propre lexique. Suite à cette orientation, la terre du Hardcore sera l'Amérique, les principales évolutions venant des scènes US, en tout cas jusqu'aux années 2000.

Au début des années 90, les scènes Crossover Thrash et Hardcore sont clairement identifiables, et peu de groupes n'ont pas intégré une portion de Metal à leur son. Et mine de rien petit à petit la musique proposée par les groupes de Hardcore se complexifie : breaks dans tous les sens - les mosh-parts sont de plus en plus communes - rythmiques intenses, rapides, le chant devient progressivement un screaming plus maîtrisé que simplement des vers scandés. Des groupes comme BIOHAZARD ou PRO-PAIN proposent une fusion plus marquée avec du Metal, et du Rap. Ils sont les précurseurs de ce qui peut être nommé Metallic Hardcore (mais qui à nos oreilles d'aujourd'hui est toujours du Hardcore), une vague de groupes tels que INTEGRITY, SHAI HULUD, VISION OF DISORDER, EARTH CRISIS qui, grâce aux nouveaux moyens de production, repoussent les limites de la lourdeur, varient les tempos - jusqu'ici la mode était de jouer à toute vitesse. Influencés par le Death Metal, alors en efflorescence, ils en viennent à quasiment growler. Si le Metallic Hardcore est un style mal défini, traduisant plutôt une période de transition, il est d'une importance cruciale pour tout ce qui se fait dans le Hardcore moderne.

Ces expérimentations conduisent à l'apparition d'une part du Beatdown Hardcore, forme standardisée du Metallic Hardcore dans laquelle la construction, les "chug chug" de la guitare et la rythmique des morceaux doit pousser le public à mosher. La clef étant la maitrise des breakdowns, passage lourds et lents, que des groupes de Beatdown comme BULLDOZE, 25 TA LIFE, ou encore HATEBREED et NASTY améliorent d'album en album.

À l'opposé le Powerviolence voit le jour, version ultra rapide, intense et dense du Crossover, le Powerviolence repose en grande partie sur des blasts. La distinction avec le Grindcore est difficile à décrire, c'est une question de timbre, les murs de son du Powerviolence transmettent une agressivité et une nervosité spécifiques. On citera MAN IS THE BASTARD, SPAZZ et CHARLES BRONSON en tant que pionniers et références.


Et le Hardcore pendant ce temps-là ? fin 90 à aujourd'hui

La scène Hardcore a évolué avec les techniques d'enregistrement, le Powerviolence est revenu à la mode via NAILS et MAGRUDERGRIND. Certains groupes l'ont mélangé avec du Crust, comme CURSED, TRAP THEM ou ALL PIGS MUST DIE.
Le Straight-Edge aussi a eu son revival, des groupes comme CHAMPION, HAVE HEART, CASEY JONES, VERSE et TRAPPED UNDER ICE proposant un Hardcore moderne, rapide et positif.

En France une scène très sombre de Chaotic Hardcore suit les traces de KICKBACK tout en étant influencé par CONVERGE, citons DIREWOLVES, BIRDS IN ROW, ANORAK, The RODEO IDIOT ENGINE, CALVAIIRE certains poussant encore plus loin en y ajoutant du Black Metal comme PLEBEIAN GRANDSTAND.

Le terme Melodic Hardcore désigne une nouvelle génération de groupes, n'ayant rien à voir avec ceux des années 80-90 (DAG NASTY, NOFX), mais reste cohérent puisqu'il désigne des groupes jouant un Hardcore moderne, à l'esprit Punk, s'appuyant souvent sur des refrains en chant clair et des mélodies fortes, en vrac cette étiquette réunit aussi bien STICK TO YOUR GUNS, COUNTERPARTS, RISE AGAINST, COMEBACK KID que DEFEATER et TOUCHE AMORE, ces deux derniers incluant une facette rappelant l'Emocore original.

Les scènes Hardcore et Post-Hardcore ne sont pas résumables à des sous-genres, ceux-ci se recoupent et se croisent bien trop souvent, et personne n'est d'accord sur l'exacte terminologie. Prenez par exemple STRAY FROM THE PATH, qui ajoute du RAGE AGAINST THE MACHINE à son Hardcore, 36 CRAZYFISTS qui y met du Neo et de l'Emo, EVERY TIME I DIE qui ajoute une touche sudiste/festive, RAISED FIST qui est proprement indescriptible : la meilleure étiquette qu'on puisse leur coller est Hardcore.

Le plus simple est bien entendu d'écouter les groupes, c'est pourquoi j'ai tenu à mettre de nombreux exemples dans ce lexique, afin de donner des idées.







DEAD CROSS
Dead Cross

STRESS POSITIONS
Walang Hiya

GET THE SHOT
Merciless Destruction

Frank CARTER & THE RATTLESNAKES
Modern Ruin

YEARNING [CAN]
Mmxxii

Frank CARTER & THE RATTLESNAKES
Blossom

IGNITE
Ignite

POGO CAR CRASH CONTROL
Fréquence Violence

The AMSTERDAM RED LIGHT DISTRICT
Sapere Aude

The AMSTERDAM RED LIGHT DISTRICT
Trapped




MASTODON
Leviathan (15800)

MASTODON
Blood Mountain (15168)

TYPE O NEGATIVE
The Origin Of The Feces (12693)

TYPE O NEGATIVE
Slow, Deep And Hard (11827)

SUICIDAL TENDENCIES
Still Cyco After All These Years (11348)

BODY COUNT
Body Count (10175)

CULT OF LUNA
Cult Of Luna (10007)

BIOHAZARD
State Of The World Address (9209)

SUICIDAL TENDENCIES
Freedumb (7988)

NOFX
Punk In Drublic (7578)







1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod