Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK FUSION/AVANT-GARDE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 17)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SHINING [NOR] - Blackjazz (2010)
Par ANIMA le 25 Février 2019          Consultée 813 fois

"Blackjazz" est un album important pour moi, il marque mes débuts dans tout ce bordel hétéroclite qu’est le Metal avant-gardiste. Appâté par l’entente du riff assez simple mais efficace de "The Madness And The Damage Done" sur une vidéo YouTube, je me suis fait littéralement détruire le cerveau et l’esprit par cet album.

Alors oui, il y a des passages vraiment efficaces et catchy sur cet album, le refrain du premier titre qui donne envie de le hurler dès la première écoute, l’intro de "Exit Sun" qui fait du bien à la nuque ou encore ce solo de batterie au milieu de "Blackjazz Deathtrance" avec en fond ce qui semble être un sample de public qui acclame la prestation, absolument jouissif. Ajoutez à cela une production puissante et industrielle et vous avez l’accroche parfaite pour que le quidam reste malgré toutes les autres choses qui composent l’album.

Parce que oui, le cœur de "Blackjazz" c’est toute cette folie débridée qui explose aux tympans de l’auditeur. La prestation vocale de Jorgen Munkeby d’une violence inouïe tout en étant assez variée (ses chuchotements sur "Fisheye", c’est du miel pour mes oreilles) ou l’utilisation de rythmiques tordues partant dans tous les sens n’y sont certes pas pour rien. Mais les deux gros atouts de l’album sont le saxophone de Munkeby apparaissant ponctuellement sur l’album et y apportant une couche de frénésie supplémentaire ainsi que ces passages qui sont « trop longs ». Je m’explique, il y a dans l’album, des moments qui me font péter un plomb à chaque fois car ils agissent comme des montées en puissance qui font grimper la pression un poil trop longtemps en jouant avec le point de rupture de l’auditeur. "Fisheye" en est d’ailleurs le parfait exemple, jouant d’ailleurs là-dessus en faisant constamment monter cette pression sans jamais la relâcher pendant une bonne partie du morceau. Ce sont pour moi ces moments qui donnent à l’album toute sa dimension aliénante.

"Blackjazz" est dévastateur, il est cet album qui rend fou, qui fait du mal mais qui donne pourtant envie d’y revenir. "Blackjazz" est grand.

A lire aussi en BLACK METAL par ANIMA :


VAPOR HIEMIS
Enchantress Of Death (2019)
Le Pagan Black du turfu




SAMAEL
Blood Ritual (1992)
Il n'y avait pas que la Norvège en 92


Marquez et partagez



Par BIONIC2802




 
   BIONIC2802

 
   ANIMA
   POSITRON

 
   (3 chroniques)



- Munkely (voix, guitare et saxophone)
- Lofthus (batterie)
- Kreken (basse)
- Moen (claviers)
- Hermansen (guitare)


1. The Madness And The Damage Done
2. Fishheye
3. Exit Sun
4. Exit Sun (bis)
5. Healter Skelter
6. The Madness And The Damage Done (bis)
7. Blackjazz Deathtrance
8. Omen
9. 21st Century Schizoid Man (reprise)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod