Recherche avancée       Liste groupes



      
RAW BLACK METAL  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


E.P

2024 Philophobia

CULTUM DRACULESTI - Philophobia (2024)
Par ANIMA le 29 Mars 2024          Consultée 638 fois

Pourquoi est-ce que je m’inflige ça ? Je suis seule à mon bureau, la manette sur les genoux et le casque sur les oreilles. Un crachat sale et glauque me traverse les tympans alors que j’essaye maladroitement de performer sur mon jeu vidéo, l’ambiance est loin d’être à la joie. Ce truc que j’écoute, c’est "Philophobia" de CULTUM DRACULESTI, un one-woman band de Raw Black Metal. Et donc, dans cette ambiance pas rose, pourquoi est-ce que je m’inflige ce genre de musique ?

Le Raw Black de CULTUM DRACULESTI n’est pas le genre de Black qui cherche à être dégueulasse et caverneux pour se montrer trve evil ou lancer une légende du genre « c’est enregistré au fin fond d’un bunker en Europe de l’Est par un petit gobelin » non, le Raw Black du projet cherche a extérioriser les émotions de Demeter Capsalis de la manière la plus pure et brute qui soit. On frôle un peu le DSBM d’une certaine manière mais on n'est pas non plus sur un truc aussi radical. Parlons d’ailleurs du chant, Demeter hurle, il n’y a aucune technique apparente, c’est direct et viscéral, en plus des hurlements, on peut entendre quelques chuchotements pour l’ambiance.

C’est un peu le bordel pour moi de correctement décrire l’album, on est sur du Raw Black, c’est ultra Lo-Fi et du coup on a droit à des instants ultra bordéliques où tout se fond dans un bourbier imbitable, on est sur un feeling bien plus Punk que Black lors de ces instants. Mais je ne peux réduire l’EP à ce gros bordel Raw et triste et haineux et viscéral. Parce que de ce bourbier émanent des mélodies et une forme de beauté qui transcendent complètement la musique. L’ouverture "Philophobia" ne balance pas directement la violence, on a droit à une mélodie lancinante et hypnotique et un riffing presque dansant d’une certaine manière. De son côté "Modern Cupidity" met bien en avant ses riffs mélodiques et c’est magnifique. Et que dire aussi de "Fear Of Love" ? C’est une belle pièce à la guitare acoustique et au chant clair qui file la chair de poule. Et dans le rang des choses surprenantes, "The Divorce Of Heaven & Hell" fait le choix de mettre sa basse en avant ainsi que quelques lignes de synthés fantomatiques.

Donc ouais, pourquoi est-ce que je doome en écoutant ça ? Parce que malgré le bourbier glauque qui en ressort à l’écoute, et ben ça me fait du bien. Malgré la tristesse apparente, l’EP est traversé d’une rage et d’une beauté cathartique à pleurer. Et personnellement, c’est le genre de choses dont j’ai besoin pour aller mieux. À noter aussi que "Philophobia" est sorti en même temps qu’un deuxième EP "The Unbelievers" qui est tout aussi bien quoique moins axé sur cet aspect émotionnel qui me touche tant. Je ne sais pas si je le chroniquerai donc j’en profite ici pour vous le recommander également, il présente un aspect Raw Black bien plus classique de la musique de CULTUM DRACULESTI.

A lire aussi en BLACK METAL par ANIMA :


VAPOR HIEMIS
Enchantress Of Death (2019)
Le Pagan Black du turfu




OLD NICK
A New Generation Of Vampiric Conspiracies (2021)
Vampire ? Vous avez dit vampire ?


Marquez et partagez




 
   ANIMA

 
  N/A



- Demeter Capsalis (tout)


1. Philophobia
2. The Soul Made Free
3. Modern Cupidity
4. Fear Of Love
5. The Divorce Of Heaven & Hell



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod