Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO-THRASH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1998 1 Godsmack
2000 1 Awake
2003 1 Faceless
2006 1 IV
2010 2 The Oracle
2014 2 1000 Hp
2018 1 When Legends Rise
2023 1 Lighting Up The Sky

E.P

2004 The Other Side

COMPILATIONS

2008 Good Times Bad Times

VHS/DVD/BLURAYS

2004 Changes
 

- Style : Shinedown, Jumping Jack
- Membre : Sully Erna

GODSMACK - Faceless (2003)
Par KOL le 26 Mai 2023          Consultée 412 fois

"Faceless" est probablement intrinsèquement le meilleur album de GODSMACK. Après s’être fait la main sur les deux précédents LP, la qualité des compositions est ici parfaitement ciselée. Le fameux disque de la maturité ? Pour le coup, sans doute, tant les Bostoniens reprennent les éléments qui ont fait leur succès, avec ces gros riffs bien virils, une basse qui claque et sa batterie qui fait groover le tout, pendant que Sully Erna nous gratifie de ses lignes vocales à la fois chargées en testostérone et en émotions. Un gros dur avec un gros cœur, le Sully…

L’opus est gavé de titres mémorables, à commencer par "I Stand Alone", peut-être la chanson la plus connue du combo. Son riff méandreux à souhait qui nous embarque vers des couplets bien marqués Neo, et ce refrain de toute beauté, balancé sans préliminaires, en plein face. Comme si KORN avait copulé avec ALICE IN CHAINS… L’équilibre du titre est simplement parfait, pont inspiré inclus, et tellement représentatif d’une période injustement mésestimée par l’histoire métallique, car coincée entre plusieurs époques bénies des dieux.

Pourtant, il serait ô combien injuste de résumer "Faceless" à un seul morceau, tant les pépites s’enchaînent sans coup férir dès l’introductive "Straight Out Of Line", bâtie comme une armoire Normande, jusqu’à "Serenity" qui conclut les débats en finesse dans la plus pure tradition tribale du groupe, faisant ainsi écho à "Voodoo" sur l'éponyme. Mais on pourrait tout aussi bien citer "Re-Align" et son solo enflammé, "Dead And Broken" pour sa pesanteur, ou encore "Make Me Believe" dans un registre plus direct, qu’on ne ferait pas mauvaise pioche, bien au contraire. Oui, "Faceless" est culte, au moins pour qui l’a écouté dans sa prime jeunesse à l’image de cet artwork intriguant et réussi, et c’est amplement mérité.

Pourtant, "Faceless" n’est pas mon GODSMACK favori. La faute à une production qui ne met guère en valeur le son des guitares, bien trop sèches à mon goût même si c’est compréhensible au vu des tendances en vogue à l’époque. La faute surtout à ce sentiment que les Américains forcent leur côté bad boys, se donnant une image de gros durs qu’ils ne sont pas au fond. "I Fu**ing Hate You" en est sans doute le meilleur exemple, tant au niveau des paroles que de la musique, artificiellement gonflées aux stéroïdes.

L’ensemble n’en reste pas moins de haute volée, toujours aussi savoureux vingt ans après sa sortie, et restera sans doute pour beaucoup comme le sommet de leur discographie.

A lire aussi en NEO METAL :


LIMP BIZKIT
Three Dollar Bill Yall $ (1997)
Les roquets du néo




WEDNESDAY 13
Necrophaze (2019)
Decomposition ! My addiction !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
   KOL

 
   (2 chroniques)



- Sully Erna (chant)
- Tony Rombola (guitare)
- Robbie Merrill (basse)
- Tommy Stewart (batterie)


1. Straight Out Of Line
2. Faceless
3. Changes
4. Make Me Believe
5. I Stand Alone
6. Re-align
7. I Fu**ing Hate You
8. Releasing The Demons
9. Dead And Broken
10. I Am
11. The Awakening
12. Serenity



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod