Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (2 / 11)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1982 Too Fast For Love
1983 Shout At The Devil
2016 The End : Live In Los An...
 

- Style : Pretty Boy Floyd, Black Rain, Roxx Gang, CrashdÏet, Steel Panther, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Poison, Sister Sin
- Membre : 58, Methods Of Mayhem, Ozzy Osbourne, Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction, The Dead Daisies
- Style + Membre : Vince Neil
 

 Site Officiel Du Groupe (1206)

MÖTLEY CRÜE - Girls, Girls, Girls (1987)
Par MULKONTHEBEACH le 31 Octobre 2014          Consultée 1216 fois

Affreux, sales et méchants ! C’est comme ça que j’aime MÖTLEY CRÜE ! Cet album sent la dope à plein nez, les fonds de bouteilles de Jack au petit matin et les strip-teaseuses mal fagotées au réveil. Des sales gosses mal élevés nourris au Punk-Rock !
De la rage, du dévouement dans la débauche jusqu’au boutiste, ces gars sont faits pour ça !

Ce "Girls, Girls, Girls" au titre évocateur est une parfaite illustration de ce que le CRÜE est à la Musique : du purin millésimé ! Pas encore « overdosé », Nikki et ses acolytes de comptoir nous offrent une ode à la débauche californienne du plus bel effet. Grâce à la production propre mais suffisamment rugueuse de Tom Werman, les hits s’enchaînent avec en première ligne "Wild Side", qui dépeint les bas-fonds de L.A. Et je peux vous dire que la goutte d’or est du pipi de chat à côté ! Je vous raconterai un jour mes nuits dans un pick-up sur la terre de l’Oncle Sam… Alors en pleine ascension, MÖTLEY nous conte ses nuits d’outrages ou la probité est bien sûr le moteur (…) ! Je plains les pauvres groupies de l’époque.

Après un 1er album aux consonances Glam-Punk 70’s, un 2nd orienté Heavy-Métal et un 3ème Hard-Bluesy, "Girls…" relie en un seul et même lien toutes ces facettes en quelques fabuleux titres. "Dancing On Glass", sombre et autobiographique nous renvoie à l’amour de Nikki pour la Perse pour un rendu des plus probants. D’autres sont plus anecdotiques dans la forme comme sur le fond, mais le quatuor en a toujours fait usage avec parcimonie et c’est toujours le cas ici. Point de second degré, tout est réel et imprimé comme tel dans nos oreilles.

Que dire de cette mirifique balade qu’est "You’re All I Need", si ce n’est qu’elle traverse le temps avec cette aisance immédiate et féconde ou le passage du temps obtempère à vue ? Une magnifique complainte mélodieuse et fictive qui s’avère souvent réelle…

MÖTLEY CRÜE a toujours eu cette faculté à se renouveler sur chacun de ses albums, pour le meilleur et pour le pire, et il s’agit là du meilleur.

A lire aussi en HARD ROCK par MULKONTHEBEACH :


The CULT
Hidden City (2016)
CULT le magnifique




Richie SAMBORA
Undiscovered Soul (1998)
à tendance pop


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   ALANKAZAME
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER
   MULKONTHEBEACH

 
   (5 chroniques)



- Vince Neil (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikki Sixx (basse)
- Tommy Lee (batterie)


1. Wild Side
2. Girls, Girls, Girls
3. Dancing On Glass
4. Bad Boy Boogie
5. Nona
6. Five Years Dead
7. All In The Name Of...
8. Sumthin' For Nuthin'
9. You're All I Need
10. Jailhouse Rock



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod