Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2011 Pressure And Time
2012 Head Down
2014 Great Western Valkyri...
2016 Hollow Bones
2019 Feral Roots
2023 Darkfighter
  Lightbringer
 

- Style : Tax The Heat, Jeff Beck, The Tea Party, Dewolff, Cactus, Greta Van Fleet, Cream, Black Mirrors, Childrenn, The Who
 

 Site Officiel (1004)
 Facebook (1105)

RIVAL SONS - Lightbringer (2023)
Par JOHN DUFF le 19 Novembre 2023          Consultée 726 fois

Je ne vais pas vous refaire l'historique de la gifle infligée par "Darkfighter", qui est indiscutablement un de mes albums favoris de 2023. On est ici pour parler de son jumeau sorti quelques mois plus tard, "Lightbringer".

Contrairement au serpent, dompter ce tigre n'est pas chose aisée. En effet, là où "Darkfighter" écœurait presque par son côté tubesque si simple mais si raffiné, "Lightbringer" se mérite. Dark Beagle a raison quand il dit que seul "Mercy" est le morceau le plus "convenu", tout en restant très bon bien sûr (c'est d'ailleurs le titre que je préfère), ses cinq autres acolytes étant beaucoup moins immédiats.

À titre personnel, je suis pour l'immédiateté, c'est pour cela que "Darkfighter" m'avait autant plu avec ses titres courts, aux riffs exquis et avec une prestation impeccable de Buchanan. "Lightbringer", avec son côté plus "progressif" m'a un peu refroidi à la première écoute car j'étais encore trop obnubilé par son prédécesseur. Et c'est là que je me dis que de faire deux sorties distinctes fut la meilleure idée du groupe, un double album n'aurait eu aucun sens.

"Darkfighter", le morceau ouvrant cet album jaune, est magistral. Beagle l'a très bien dit, ici peu de paroles, la guitare est la star du morceau et entre ses riffs pouvant rappeler LED ZEPPELIN et ses parties acoustiques délicieuses, vous voyagerez vous. Et ce sera le cas de chaque morceau, en enlevant "Mercy", où l'immédiateté laisse sa place à une zone d'expression libre, le groupe allant nous titiller avec des mélodies torturées et encore une fois avec un Buchanan envoûtant. Mention spéciale à "Mosaic" qui clôt la marche de ce court mais intense album. Ce morceau fait écho directement à "Darkfighter" (le titre d'ouverture), où la beauté des lignes de guitare vient côtoyer la douceur de Buchanan. Fermez les yeux, c'est un régal.

J'ai découvert RIVAL SONS en 2023, je ne m'attendais pas du tout à ça. Même si je préfère le côté immédiat/tubesque de l'album vert, les Américains ont frappé un énorme coup en sortant deux albums de haute qualité, très différents dans leur approche, mais si indissociables finalement. L'exercice était risqué mais le résultat est bien là. Chapeau messieurs.

A lire aussi en HARD ROCK par JOHN DUFF :


STATUS QUO
Live Alive Quo (1992)
Une prestation dantesque !




GOTTHARD
Need To Believe (2009)
Un dernier voyage avec Steve Lee


Marquez et partagez






 
   DARK BEAGLE

 
   JOHN DUFF

 
   (2 chroniques)



- Jay Buchanan (chant, guitare)
- Scott Holiday (guitare)
- Dave Beste (basse)
- Michael Miley (batterie)


1. Darkfighter
2. Mercy
3. Redemption
4. Sweet Life
5. Before The Fire
6. Mosaic



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod