Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK-AVANTGARDISTE  |  STUDIO

Commentaires (21)
Questions / Réponses (6 / 21)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2015 Arcturian
 

- Style : Orakle, Aberrant Vascular
- Membre : Mayhem, Ulver, BØrknÅgar, The Kovenant [covenant], Head Control System
- Style + Membre : Age Of Silence

ARCTURUS - La Masquerade Infernale (1997)
Par MEFISTO le 18 Janvier 2011          Consultée 1825 fois

Très bon album, mais un peu en-deça de "The Sham Mirrors", pour ma part. Enfin, je suis bien conscient que je compare des pommes et des oranges, "The Sham Mirrors" étant plus spatial que cette théâtrale et ambivalente "Masquerade"... Certes, les outils sont les mêmes, mais le décor ici est drapé de gothisme et d'un subtil psychédélisme dont ne peut se targuer le plus direct et ambiophonique "The Sham Mirrors".

Parmi les comédiens de cette mascarade, on retrouve en première moitié "Master Of Disguise", qui jette bien les bases, et "Ad Astra" très planante dans son genre mais un peu rose à mon goût. Qu'importe, elle rallie les fans, c'est l'important. "La Masquerade Infernale", simple intermède, est très moyenne et inutile à mon sens, alors que "The Throne Of Tragedy" offre les meilleurs moments de l'album selon moi. Je retrouve là le ARCTURUS inquiétant et mystérieux, peu importe les images qu'il nous suggère. Magique.

Ce qui m'a toujours ennuyé est la bannière sous laquelle ARCTURUS a officié sur cet album... Classé Black Metal, je lui trouve davantage un avant-gardisme gothique et baroque, teinté de Black évidemment. Et tant qu'à y être, pourquoi pas Metal théâtral (poussif, mais bon), atmo ? J'ai toujours trouvé la "Masquerade" trop mélo et ambiante pour être Black. Ce qui fout un peu le bordel dans un ensemble déjà disparate. C'est mon opinion et je la respecte...

Un album à part dans la disco du groupe, car c'est le vilain petit canard d'après moi qui fuit les projecteurs du Black pour véritablement expérimenter sa vraie essence : l'avant-gardisme.

Une belle curiosité que je ne conseillerais pas pour connaître les Norvégiens, car pas très accessible quand on n'a pas écouté ses premières incantations. En fait, cette offrande demeure la plus étonnante d'ARCTURUS.

A lire aussi en BLACK METAL par MEFISTO :


1349
Demonoir (2010)
1349 renaît... un an après sa « mort »




BLUT AUS NORD
Memoria Vetusta Ii : Dialogue With The Stars (2009)
De la terre jusqu'au ciel...

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   POSSOPO

 
   BIONIC2802
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Jan Axel Von Blomberg (batterie)
- Hugh Steven James Mingay (basse)
- G. Wolf (chant)
- Knut M. Valle (guitares)
- Steinard Sverd Johnsen (claviers)


1. Master Of Disguise
2. Ad Astra
3. The Chaos Path
4. La Masquerade Infernale
5. Alone
6. The Throne Of Tragedy
7. Painting My Horror
8. Of Nails And Sinners



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod