Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ORIENTAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


2007 Hope
2010 1 Desert Call
2011 2 Tales Of The Sands
2016 1 Legacy
2019 1 Shehili
2019 1 Live In Carthage
 

- Style : Symphony X, Orphaned Land, Kamelot, Cyhra
- Membre : The Mars Chronicles , Out Body Experience, Eths, Pirania, Nawather
 

 Myspace Myrath (1248)
 Site Officiel Du Groupe (1073)

MYRATH - Shehili (2019)
Par JEFF KANJI le 1er Avril 2020          Consultée 240 fois

Vais-je dénoter avec le concert de louanges adressé à "Shehili", cinquième album des Tunisiens de MYRATH ? Cet album je l'ai acheté à sa sortie, dès que j'ai pu, en fervent défenseur d'une formation que je suis avec énormément d'attention depuis la sortie de "Tales Of The Sands", pour au final le remettre assez rapidement dans l'étagère, à côté d'un "Legacy" auquel il ressemblait beaucoup trop.

Ai-je fait une erreur de jugement ? Après le superbe "Live In Carthage" et le Live filmé au Sweden Rock offert avec Rock Hard, j'apprécie bien sûr les titres mis en avant pour défendre ce disque. "Dance" qui fait office de single idéal, qui perpétue l'histoire débutée sur "Believer", sans apporter néanmoins quoi que ce soit de plus au cocktail détonnant de Heavy Prog et de musique orientale de celui-ci, "Born To Survive" qui apparaît parfait pour le live, ou encore "You've Lost Yourself" avec son refrain absolument fantastique sur lequel Zaher Zorgati joue dans la même cour qu'un Russell Allen (mon titre préféré sans aucun doute possible). "Monster In My Closet" avec son mid-tempo aéré, laisse aussi des espaces pour que chacun des arrangements puisse prendre sa place.

Mais voilà, il apparaît en définitive que cet album a été pensé pour le live, comme me le faisait très justement remarquer un pote. Il y a des espaces, un calibrage des mélodies, en particulier des refrains. Ceux-ci sont quasi tous mortellement efficaces, là où les couplets sont très souvent ou interchangeables ou oubliables. Il y a bien des exceptions, comme "Duat" l'avait fait sur l'album précédent, avec ici la reprise de "Lili Twil" qui fait du bien après tous ces titres typiquement MYRATH, ou encore "Stardust" qui prend parfaitement le relais d'un "I Want To Die", et où Zaher exploite davantage ses mediums. Un album absolument pas surprenant en ce sens pour qui a écouté ne serait-ce que le précédent.

Incontestablement, MYRATH a trouvé son identité sur "Legacy" et il s'applique désormais des règles qui permettent de le distinguer en un clin d'œil de la concurrence. Mais personnellement il va me falloir plus que ça pour continuer à rêver sur le Metal si personnel des Tunisiens, qui s'est beaucoup simplifié (la technicité est toujours là mais utilisée beaucoup plus subtilement) dans son propos global. MYRATH semble prendre le chemin d'une formation toujours plus grand public, ce qui n'est pas pour me déplaire s'il parvient à ne pas y laisser son âme.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


DGM
Hidden Place (2003)
La porte d'entrée du jardin secret




VANISHING POINT
Distant Is The Sun (2014)
Enfin la consécration ?


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Zaher Zorgati (chant)
- Malek Ben Arbia (guitares)
- Elyes Bouchoucha (claviers)
- Anis Jouini (basse)
- Morgan Berthet (batterie)
- Kevin Codfert (piano et guitares additionnelles)


1. Asl
2. Born To Survive
3. You've Lost Yourself
4. Dance
5. Wicked Dice
6. Monster In My Closet
7. Lili Twil
8. No Holding Back
9. Stardust
10. Mersal
11. Darkness Arise
12. Shehili



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod