Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


VOLTHORD - 2015
Consulté 1433 fois
MGŁA - Exercises In Futility

Le Black Metal rend immortel.

Parfois, je l'oublie. Et souvent, il y a un groupe pour venir me foutre cette évidence en pleine poire.

Je croyais que MGŁA avait "simplement" fait aussi bien que son précédent opus. Et plus cet album est devenu addictif, plus je me suis rendu compte à quel point les Polonais, derrière une recette pourtant si évidente et si orthodoxe, avaient tout compris.

A propos d'une colère bonifiante, d'une mélancolie et d'un nihilisme changé en tourbillon de fureur. Mélangé à des textes simplement parfaits (et putain, ça fait depuis longtemps que j'ai pas lu et mémorisés des textes de Black Metal qui avaient VRAIMENT du sens)... difficile de faire mieux en cette année 2015.

ANGELLORE - La Litanie Des Cendres

Un condensé de ce qui se fait de mieux dans le Doom romantique. ANGELLORE me titille les influences, comme un gros recueil plein de passages qu'on adore écouter et réécouter.

WILDERUN - Sleep At The Edge Of The Earth

Un "Watershed" celtisé.

Aussi bon que "Watershed", et usant de mélodies folk fantomatiques, parfois épiques et toujours prenantes. Un album dont on devient vite addict.

DRACONIAN - Sovran

Rien de plus classique que ce nouveau DRACONIAN... et pourtant, qu'est ce que c'est beau !

Le début des années 2000 n'est pas si loin, et avec une chanteuse dépassant sur son terrain une Sharon Del Aden obsolète... simplement incroyable.

"Heavy Lies The Crown" et "Pale Tortured Blue" auront rythmé un automne plein de couleurs. Et alors qu'en cet hiver je digère mon overdose, putain ce que ça faisait du bien.

GLORYHAMMER - Space 1992: Rise Of The Chaos Wizards

Cette fois-ci, le pastiche est réussi !

Mention spéciale pour l'album le plus accrocheur de l'année qu'il fera bon ressortir en soirée et en festival. Vivement de chez vivement la suite !

ENSLAVED - In Times

Meilleur ENSLAVED depuis "Isa". Avec des putains de chants clairs, moins de triturages prog'. Bref, je me remets à apprécier pleinement la musique des Norvégiens, et je m'en veux presque d'avoir loupé quelques chapitres.

PRYAPISME - Petit TraitÉ De Futurologie Sur L'homo C

Du sucre dans de la coke.
De la grenadine pour panser les griffures du chat apocalyptique infernal.
Plein de bidouillis et de variations folles.
Vive la France.

CHELSEA WOLFE - Abyss

Un bon cran au-dessous d'un "Pain Is Beauty" tellement marqué qu'il aurait bien difficile pour CHELSEA WOLFE de faire mieux. "Abyss" demeure hypnotique, on préserve la noirceur et l'émotion, le désarroi profond.

Ça manque un poil de rythme, mais difficile d'identifier des morceaux faibles. Une artiste qui mérite amplement toute la hype autour de sa musique. Si vous n'avez pas encore découvert, je ne sais vraiment pas sur quelle planète vous vivez.

GOROD - A Maze Of Recycled Creeds

Ce truc défonce.
Je ne sais jamais quoi dire de plus avec ce genre d'albums.
Ça défonce bien, ça défonce fort, et je m'en veux presque de ne pas être largement plus fan.

VREID - Sólverv

VREID sort enfin un album haut en couleur, avec des tonnes de sonorités rappelant "Likferd" de WINDIR, de très bons riffs et des claviers atmosphériques qui donnent une nouvelle couleur à leur musique.

De trop nombreuses longueurs et quelques lieux communs n'en font pas l'égal de "Kraft", mais c'est une vraie surprise, pour sûr !

The GENTLE STORM - The Diary

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Et au final, la version "Gentle" me paraît toujours plus aboutie que la version "Storm".

Un gros 3/5 car on aurait sans doute pu attendre nettement mieux et que l'album s'émousse vite au fil des écoutes. Mais on dira qu'on le ressort avec plaisir ici et là, et que franchement, ça suffit.

Marrant, le dernier NIGHTWISH ne sera pas dans ce classement alors que j'ai à peu près le même avis dessus. Mais bon, entre ce qu'on attend et le résultat, on dira que ça joue beaucoup.

BLIND GUARDIAN - Beyond The Red Mirror

En tête des déceptions, il y a forcément les tétons teutons d'Hansi Kirsch et sa bande.
Prod calamiteuse, arrangements sans pêche, compos longues qui décollent à peine... Après avoir extrait les deux trois titres sympas, on range la galette et on passe à autre chose.

MYRKUR - M

La déception n'est pas personnelle, mais là où on nous annonçait un truc dingue avec des tonnes de louanges partout, la marketisation d'une vision enfin "féminine" du black metal...eh bah qued',peau d'zob. MYRKUR est un poisson ballon, que le buzz a bien fait gonflé.

On en retient quand même quelques très beaux choeurs et, finalement, les titres les moins "black" qui s'écoutent bien.

Luca Turilli's RHAPSODY - Prometheus - Symphonia Ignis Divinus

J'ai même pas insisté, après 10 écoutes, toujours rien qui m'intéressait là-dedans. Tant pis.

LINDEMANN - Skills In Pills

Du RAMMSTEIN en moins bien et du PAIN en moins bien.

Beaucoup d'humour à deux balles, de grotesqueries indigne d'un type qui avait pourtant une putain d'aura de méchant. On garde deux trois bons refrains qui font mouche, mais la plupart du temps, ça en encule plus qu'autre chose (des mouches, pas des refrains).

PESTE NOIRE - La Chaise Dyable

Deux titres géniaux. Et le reste sans plus.

Ça nous apprendra, à avoir des attentes.

SOLEFALD - World Metal. Kosmopolis Sud

SOLEFALD retombe dans ses sales manies hétéroclites, fait trois tours sur lui-même... De l'avant-gardisme pas dégueu mais au final, on en retient quoi ?

ARCTURUS - Arcturian

Très content de retrouver ARCTURUS. Mais après le renouveau impertinent de BORKNAGAR, j'aurais tellement voulu un ARCTURUS du même niveau... m'enfin, il a quand même pas mal tourné, et à la fin de la journée, un peu de ARCTURUS c'est toujours mieux que pas de ARCTURUS.







1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod