Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 11)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Enforcer, Steelwing, White Wizzard
 

 Chaîne Youtube (70)
 Facebook (80)

SKULL FIST - Head Öf The Pack (2011)
Par MEFISTO le 23 Décembre 2011          Consultée 3924 fois

Le pouvoir du Heavy Metal m'a toujours fasciné. Je parle de ce potentiel de remplir des stades avec un ou deux riffs et un chanteur à la voix claire qui saute partout. Ce genre de groupe ne m'a jamais fait triper avant quelques années, depuis que je croise des combos comme SKULL FIST. Je peux dorénavant respecter cet engouement que le fan de Metal soft cultive, car putain, même si cette musique est simple, elle rejoint chacun de nous à quelque part et touche droit au cœur. Le Heavy, c'est le bonheur d'être tous ensemble, d'être gorgé d'espoir et de hurler en simultanée. Je crois que c'est de là que le genre tient sa puissance, son accessibilité et son visage fédérateur.

Mais pas seulement, parce que lorsqu'on écoute ce premier album des Canadiens, que je connaissais par leur EP "Heavier Than Metal", on a droit à une collection irrésistible de hits, de tubes, attention cliché, "taillés pour le live". Oh que si. Car SKULL FIST, c'est un ou deux riffs et un chanteur au timbre aigu qui crie comme un gosse. Pas une fille, un gosse. C'est poilant ! Mais bon, c'est pas pire que King Diamond qui s'est rendu célèbre avec sa voix absolument détestable. Jackie Slaughter, qu'on dit bête de scène, est vraiment quelque chose à entendre… Bref, SKULL FIST, c'est accrocheur et rassembleur comme n'importe quel grand groupe de Heavy. Car, vous l'aurez deviné, c'est old school jusque dans les moindres retranchements. Et ce n'est pas cet artwork ultra kitsch qui nous fera prétendre le contraire…

En début d'année, je vous ai présenté BATTLE BEAST, non ? Eh bien, SKULL FIST vient aisément se coller à sa formule Heavy mélodique charmeuse des Scandinaves. Dès les premières secondes de chaque titre, vous savez ce qui s'en vient et vous êtes aspirés dans une spirale vintage qui vous fusille à qui mieux-mieux. Et tout ça demeure très intimiste, dans le sens organique du terme, car SKULL FIST n'en a cure des grosses productions. Son album résolument moderne porte le sceau des années 80. Mais… Jamais ne se plaint-on de manquer de décibels ou de ne pas entendre tous les instruments ! Et je pense que c'est cette authenticité qui plaît tant aux fans de Heavy, cette envie d'en découdre avec le sourire. La gifle du Heavy est davantage une tape amicale dans le dos. Un peu comme REVOCATION, que j'ai eu le privilège d'écouter dernièrement.

"Head Öf The Pack" représente bien cette approche. Essayez donc de résister, ce disque a tous les atouts ! On headbang en fou sur des pièces aux riffs et refrains imparables telles que "Tear Down The Wall" (ma préférée) et les feux roulants "Ride The Beast", "Commanding The Night", "Get Fisted" et "Cold Nights". On peut alors dire sans se tromper que cette première moitié d'album est tout simplement malade ! Et on continue en levant le poing sur les hymnes de la pièce-titre, "Commit To Rock", "No False Metal" et la plus dark "Ride On", qui montre un côté moins festif, plus nostalgique, de SKULL FIST. Un cocktail explosif qui contentera toutes les papilles, faites-moi confiance. Bordel, ça rock ! Ajoutez un petit bonus avec le cover de la fin, et vous êtes supposés être rassasiés. Sinon, réécoutez en boucle comme moi ou… allez vous faire…

Oui, j'imagine ça sans peine en concert, devant une foule déchaînée absorbant chaque minute de ce "Head Of The Pack". Le verra-t-on un jour fouler les planches des plus grandes salles ? Je l'espère, car Jackie Slaughter ne réinvente peut-être rien, mais il permet à un des styles les plus adorés de rester sur le qui-vive. Pas étonnant que le thème principal des textes soit le rock et la hardiesse qu'il confère !

I'm fully charged, gonna explode
I had a power overload yeah
Can you feel that feeling?

Don't let go
Won't let go
ooooh yeah

You gotta commit to rock

Ne lâche pas, SKULL FIST ! And teeeeeeaaaarrrr down the waaaaaaaaaaaall !!!

A lire aussi en HEAVY METAL par MEFISTO :


CRESCENT SHIELD
The Stars Of Never Seen (2009)
Heavy Épique de très haute volée




WHILE HEAVEN WEPT
Fear Of Infinity (2011)
Un savant mélange de ses meilleurs ingrédients


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Alison Thunderland (batterie session)
- Casey Slade (basse)
- Jackie Slaughter (chant, guitare)
- Jonny Nesta (guitare)


1. Head Of The Pack
2. Ride The Beast
3. Commanding The Night
4. Get Fisted
5. Cold Night
6. Tear Down The Wall
7. Commit To Rock
8. Ride On
9. Like A Fox
10. No False Metal
11. Attack Attack (tokyo Blade Cover)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod