Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace Du Groupe (472)

NIGHTBRINGER - Hierophany Of The Open Grave (2011)
Par MEFISTO le 14 Septembre 2011          Consultée 3515 fois

Les prêtres de la mort sont de retour, encapuchonnés, les yeux perdus dans les abîmes de la démence, la peau pâle flottant sur un corps squelettique. Ils sont de retour plus malsains que jamais, prêts pour leur troisième rituel sur l'autel du chaos.

NIGHTBRINGER, c'est l'apologie du cauchemar, du stéréotype qui fascine autant les âmes attirées par l'horreur et les incantations mortuaires. Celles soufflées en des râles pestilentiels par des goules déguisées en musicien possédé, celles pianotées à l'orgue du Diable lui-même, dans les tréfonds du désespoir, celles qui apeurent et amusent en même temps. Celles qui perdurent et font se renouveler un style métallique magique : le Black occulte. Celui des cimetières, des châteaux, des caveaux, des prisons suintantes, des lieux où ondoient la désolation, l'oppression et la peur.

Tout comme sur "Apocalypse Sun", les Américains emprisonnés dans leurs inspirantes montagnes enneigées du Colorado s'installent confortablement dans une atmosphère pénétrante, bluffante. Ici, les rideaux noirs et l'encens, les armes blanches et les symboles mystiques sont de rigueur, décorations austères pour manifestations incantatoires. L'oléoduc amenant cette eau au moulin est une musique pas si violente mais lente et pesante, offensive et machiavélique, s'envolant dans un air faible en oxygène. On se croirait parfois dans une trame de Sludge effroyable, mais c'est sans compter sur les pulsations précipitées du quatuor à la morsure mortelle. Son poison s'inocule subtilement et anéantit les envies de simplicité.

"Hierophany Of The Open Grave" est un seul et même monolithe, une tombe unique dont il vous faudra déchiffrer les mystérieuses écritures sans vous arrêter à un chapitre en particulier. Ce serait manquer de respect au groupe, prendre un raccourci éhonté et gâcher le plaisir que NIGHRBRINGER s'est donné un mal de chien à imprimer. Le truc est simple : prendre son temps. Les fans de Metal plus direct et martial devront s'abstenir, ils auront l'impression de piétiner en criant à la masturbation mentale et à l'éloge de la monstruosité.

De grâce, ne découpez pas dans ces draps brumeux, ils sont trop luxueux. Étendez-vous dedans comme au jour de votre ultime départ, fermez les paupières et voyagez au son de ces guitares aux infâmes trémolos – flirtant avec l'hispanique parfois –, de cette voix de bête surgie des profondeurs de l'Enfer, de ce trop rare orgue injectant une couche pompeuse à ce sarcophage doré. Étendez-vous, frissonnez et sacrifiez quelques heures de votre si précieuse existence à NIGHTBRINGER et ses envolées fantomatiques. Le théâtre de l'affolement est ouvert pour un troisième acte, la chapelle des morts-vivants vous accueille les bras chargés de mauvaises intentions...

Il est rare de pouvoir dire avec certitude qu'un groupe maîtrise presque son sujet à la perfection. Quelques longueurs viennent figer ce 4/5 dans le temps, mais j'ai confiance que la cryoneige fondera vers la note maximale sur le prochain skeud. Car ils y arriveront ces Américains, ils y arriveront salement.

Pour les mordus de Black occulte seulement. Les autres, laissez tomber. NIGHTBRINGER ne se travestira jamais afin de rendre sa musique accessible à la plèbe ou touchante, encore moins dramatique. Certes, il faut mettre sa « switch snob » à « on » pour apprécier complètement cette cérémonie. À chacun son péché mignon…

A lire aussi en BLACK METAL par MEFISTO :


ARAFEL
For Battles Once Fought (2011)
Épique, fun et Israélien




NIGHTBRINGER
Ego Dominus Tuus (2014)
Impérial.


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Nox Corvus (chant, guitare, basse, percussions)
- Naas Alcameth (chant, guitare, basse)
- Ophis (guitare, basse)
- Vjs (guitare, batterie)


1. Rite Of The Slaying Tongue
2. Eater Of The Black Lead
3. Psychagogoi
4. Lucifer Trismegistus
5. The Gnosis Of Inhumation
6. The Angel Of Smokeless Fire
7. Dreaming Above The Sepulcher
8. Via Tortuosa
9. Old Night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod