Recherche avancée       Liste groupes



      
FUSION  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1990 Time's Up
1993 Stain
 

1988 Vivid
2017 Shade

LIVING COLOUR - Time's Up (1990)
Par BIONIC2802 le 8 Mai 2011          Consultée 2673 fois

Fusion fantastique, feeling hors norme et album construit en dehors des sentiers battus !

Repartant de plus belle avec l'accueil magnifique que le public leur fit par "millions (en fait, l'équivalent de 2 millions)" d'albums vendus pour leur premier essai "Vivid" en 1988, les New-Yorkais s'émancipent dans leur musicalité. Les ingrédients de base sont conservés mais l'approche se veut plus téméraire (mais bien moins qu'avec leur troisième et, hélas, dernier album qui suivra en 1993) et plus hétéroclite que jamais - à l'époque où le Metal est monopolisé par les Blancs - et donc, en modulant d'emblée les codes établis qui se cantonnent déjà dans des carcans délimités des genres.

Grand, performant : ôh oui, le Groove "move" et ce sentiment de fraîcheur est plus que palpable avec des musiciens qui veulent innover, casser les structures déjà bien en place en 1990 (cela dit en passant, il n'ont pas attendu cet album pour révolutionner les codes, à l'instar d'un DAN REED NETWORK, avec leur première galette sortie deux ans plus tôt, pour rappel).

Condensez du Free-Jazz, Rap, Rock, Fun, Punk et surtout, en ce qui nous concerne, la touche Metal qui fit mouche, et vous obtiendrez du LIVING COLOUR !

L'heure a sonné et c'est une intro Punk qui ouvre le bal sur le titre éponyme !, bien vite transformé en Funky Groove, un temps, pour repartir de plus belle vers l'agressivité de base contrastée quasi en même temps par un "solo" (?) assez technique et moderne qui déstabilise ! Ensuite, ça relance vers un Metal soft. Vous l'avez compris, "Time's Up" va vous secouer dans toutes les directions... et vous en redemanderez, pourvu que l'ouverture vers l'aération métallique soit permissive à votre encontre !

Bon, l'interlude aux sonorités électroniques (comme une radio, en fait) qu'est "History Lesson" (*) ne fait qu'accentuer ce mélange des genres pour nous propulser vers un Metal bien lourd comme sur "Pride" et, Dieu que c'est bon... Ah, là là, ça va pas être facile de vous décrire cet album sans passer par tous les morceaux mais retenez plutôt ceci : chaque titre est une entité à part qui a le chic de ne pas dépareiller dans l'ensemble !!!

Bien sûr, je ne saurai éviter les deux chansons qui gonflent mon capital énergétique comme c'est pas permis ; je veux parler de "New Jack Theme" et de son contraire "Solace Of You". Dans la première, on sent l'urgence, il y a danger. Dans l'autre, le bonheur est à portée de main ! C'est fou, c'est antinomique et pourtant ça fusionne à la perfection !

La voix de Corey GLOVER est toujours en mode clair mais se module agréablement à l'encontre des multiples approches. Accentuant de-ci, de-là, la fluidité de son débit : l'exemple en est frappant sur le final de "Information Overload".

Entendons-nous bien, s'il y a des passages lourds connotés Metal, il faut relativiser. Nous avons affaire à des musiciens d'exception qui, tout en étant époustouflants de technique, font passer leur musique avec grâce facilement audible tout en allègeant leurs diverses compositions. Pas de blastbeast, le feeling jazzy de l'impressionnant William CALHOUN suffit ! Terriblement suave aussi, séducteur et donc profondément attirant, "Time's Up" est vivifiant, déconcertant les premières écoutes mais cela fait maintenant - à l'instar d'un "Rust In Peace" d'un autre genre - 21 ans que j'apprécie cet album et ce n'est pas demain la veille que ça va s'arrêter !

Ici, les musiciens se payent même le luxe de faire participer des sommités référentielles d'univers musicaux différents telles que Mick JAGGER, Little RICHARD, Carlo SANTANA ou encore le saxophoniste Georges CLINTON !

Alors, pour tout cela, j'ai osé le 5/5 car oui, cet album est une référence et fait partie de l'histoire du Metal (entre autres) en tant que développement, évolution du style que nous vénérons par-dessus tout.

Pour l'anecdote, sachez que LIVING COLOUR (avec FISHBONE, 24-SPYTZ, BAD BRAIN avec, côté Blanc, RED HOT CHILI PEPPER et FAITH NO MORE mais aussi, avec des groupes multiraciaux comme DAN REED NETWORK, URBAN DANCE SQUAD ainsi que les KING'S X) était le fer de lance de toute une nouvelle scène hybride.

-------------

* Ces "Rockers funkers" remettent les pendules à l'heure avec le titre "Elvis Is Dead". Car il ne faudrait pas oublier qui sont les rois à l'origine de tout ceci, à savoir : Chuck BERRY, Sly STONE, James BROWN et Fats DOMINO. Jimi HENDRIX monta d'un cran dans ce mélange riche dans son appartenance aussi au Blues et au Metal. Rendons à César...

P.S. : pour un complément historique propre au groupe, je vous renvoie aux deux premiers paragraphes de la chronique de mon collègue ZIONLEEMASTERSEB sur leur album de 1993, "Stain".

A lire aussi en FUSION :


BUMBLEFOOT
Normal (2005)
Fusion de metal-songs




FAITH NO MORE
Album Of The Year (1997)
Metal fusion


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
  N/A



- Corey Glover (chant)
- Vernon Reid (guitare)
- Muzz Skillings (basse)
- Williams Calhoun (batterie)


1. Time's Up
2. History Lesson
3. Pride
4. Love Rears Its Ugly Head
5. New Jack Theme
6. Someone Like You
7. Elvis Is Dead
8. Type
9. Information Overload
10. Under Cover Of Darkness
11. Ology 1
12. Fight The Fight
13. Tag Team Partners
14. Solace Of You
15. This Is The Life



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod