Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : James Labrie
 

 Myspace (319)

ZERO HOUR - Specs Of Pictures Burnt Beyond (2006)
Par FREDOUILLE le 3 Janvier 2009          Consultée 2573 fois

ZERO HOUR est ce genre de groupe qui a su se forger en l'espace d'un album, le magistral "The Towers Of Avarice", un style reconnaissable entre mille. Alors que l'on croyait avoir déjà tout entendu en matière de Metal Progressif que ce soit avec DREAM THEATER, DALI'S DILEMMMA, VANDEN PLAS ou encore ANDROMEDA, ZERO HOUR est venu ajouter sa pierre à l'édifice. Une pierre du genre précieuse, rare comme un saphir ou un rubis, dure et résistante comme un diamant, porteuse d'espoir et de renaissance comme une émeraude. Mais comme souvent, les pierres précieuses sont inabordables ou presque. Et celle de ZERO HOUR l'est incontestablement. La musique du groupe californien n'étant indéniablement pas à mettre entre toutes les oreilles tant le groupe se complait dans un style relativement technique et où les riffs syncopés à l'infini côtoient des rythmiques pachydermiques et breaks incessants (au risque de paraitre bien souvent répétitif). Une musique puissante, froide et clinique, d'une redoutable efficacité pourtant mais exempte de tout feeling. ZERO HOUR est ce genre de groupe qui peut par conséquent en rebuter plus d'un et vous donner la nausée pour peu que vous soyez néophytes dans le style... ou non d'ailleurs.

Le combo américain a pourtant évolué, légèrement certes, mais évolué. Et ce, depuis "The Towers Of Avarice" (2001), véritable OVNI du Metal Progressif. "A Fragile Mind" (2005) marquait en effet une petite avancée en terme d'accessibilité musicale. Entendez par là, des compositions devenues un peu plus à la portée de tout le monde, tout en gardant bien évidemment l'identité du groupe. "A Fragile Mind" se voulait un tantinet moins complexe et un chouia plus mélodique que ses 2 prédécesseurs à l'image d'un morceau comme "There For Me", titre à la limite "sobre" en matière de Metal Progressif.
Et sur "Specs Of Pictures Burnt Beyond", les Californiens continuent d'avancer musicalement... oh de pas grand chose hein... juste une migration, si petite qu'elle en est même quasi imperceptible à la première écoute dudit album. J'y reviendrai.

Le seul changement notable que l'on remarque immédiatement est le chant. Le vocaliste du combo n'est plus le même, Chris Salinas (ex-POWER OF OMENS, groupe de Metal Progressif aussi) a remplacé l'excellent Fred Marshall parti vraisemblablement vers d'autres cieux. On se retrouve de ce fait avec un chant beaucoup plus puissant, bien souvent haut perché (une tonalité aigüe qui pourra d'ailleurs en rebuter plus d'un) notamment sur les passages plus Heavy et agressifs ("Specs Of Pictures Burnt Beyond"), mais aussi plus nuancé ("I Am Here", "Face The Fear").
Coté musique, les compositions des frères Tipton sont toujours aussi chiadées, les structures basse/batterie toujours aussi complexes, l'ensemble toujours aussi ultra puissant et technique. Et mon dieu, quel son de mammouth!!! Dès les premières notes de l'album (petit thème à la basse que l'on retrouvera judicieusement plusieurs fois et à divers moments de la galette - sur l'instrumental tout calme "Zero Hour" notamment -) on retrouve instantanément le style si caractéristique du groupe. Il n'y a évidemment pas erreur sur la marchandise. C'est bien à du ZERO HOUR que l'on a affaire.
La petite migration musicale du groupe, dont je vous parlais plus haut, ne se révèle qu'après plusieurs écoutes et ne réside en fait que dans l'apparition de plusieurs passages atmosphériques, calmes, presque intimistes sur lesquels les guitares nous renvoient directement vers des groupes comme FATES WARNING ou encore ANDROMEDA ("Face The Fear", "Falcon's Cry"). Chris Salinas se montre particulièrement brillant sur ces moments de répit, ses lignes de chant y étant absolument remarquables ("I Am Here"). Il faut dire que le bonhomme a écrit la plupart des textes, ceci expliquant certainement cela.

Bien évidemment, cette légère évolution ne change pas énormément la donne. ZERO HOUR n'a juste fait qu'aérer un peu ses compositions sur cet album, c'est tout. Il se démarque toujours autant de ses camarades de classe, c'est indéniable, et garde bien entendu sa personnalité. Telle une pierre précieuse, la musique du groupe reste unique et d'un éclat resplendissant. Ce "Specs Of Pictures Burnt Beyond" en est le certificat d'authenticité. Mais attention, autant certaines pierres précieuses possèdent des vertus thérapeutiques, autant celle-ci peut donner mal à la tête.

A lire aussi en METAL PROG par FREDOUILLE :


SYRENS CALL
Against Wind And Tide (2006)
Le nouvel EP avec Soraya la nouvelle vocaliste!




THRESHOLD
Critical Energy (2004)
Le meilleur de THRESHOLD en live!!!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Chris Salinas (vocals)
- Jasun Tipton (guitars)
- Troy Tipton (bass)
- Mike Guy (drums)


1. Face The Fear
2. The Falco's Try
3. Embrace
4. Specs Of Pictures Burnt Beyond
5. Zero Hour
6. I'm Here
7. Evidence Of The Unseen



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod