Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK PROGRESSIF  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Enslaved, Orakle
- Membre : Peccatum, Abyssic
- Style + Membre : Emperor
 

 Site Officiel (285)
 Myspace (272)

IHSAHN - Angl (2008)
Par POSSOPO le 14 Juin 2008          Consultée 5128 fois

Ayant un peu loupé l'épisode 5, j'essaye aujourd'hui de raccrocher le wagon EMPEROR. Changement de patronyme, Samoth qui a préféré poursuivre des aventures un peu plus roots, rien de bien surprenant quand on connaît le scénario alambiqué mais au résumé court et évident de l'épisode 4 : Ihsahn la joue baroque. Et sans avoir écouté "The Adversary" plus d'une demi-fois, je retombe pourtant naturellement sur mes pieds avec cet "AngL" tout à fait prévisible.

Aussi prévisible que les réactions des fans. Par manque de repères objectifs, j'oublie une nouvelle fois "The Adversary" (que j'ai pourtant déjà l'impression de connaître en ayant goûté à son prédécesseur et à son successeur) et j'ose deux affirmations :
Tu as aimé "Prometheus – The Discipline Of Fire And Demise", tu aimeras "AngL".
Tu n'as pas aimé "Prometheus – The Discipline Of Fire And Demise", tu n'aimeras pas "AngL".

Commençons par la facilité.
"Prometheus – The Discipline Of Fire And Demise" était sur. Sur-tout, le disque de l'exagération, celui de la perte d'inspiration. Car peut-on trouver plus simple palliatif à une imagination qui s'évapore qu'une plongée tête en avant dans un bain de complexité ? "IX Equilibrium" sortait déjà les rames et pagayait sur une nostalgie death metal, le dernier album signé du E scrutateur voyait la mise à l'eau des bouées de sauvetage. Progressif toute ! Et en 2008, Ihsahn continue à creuser son trou à côté de DREAM THEATER. D'EMPEROR, il y a la voix et les claviers. Les guitares ont beaucoup muté depuis "In The Nightside Eclipse", à tel point qu'on n'ose plus vraiment les traiter de black metal malgré quelques riffs à la paternité clairement établie. Même constat pour une batterie qui joue encore de la double grosse caisse mais qui va aussi souvent voir ailleurs. C'est bizarre, ça avait commencé normalement, par un "Misanthrope" très classique. Pas très intéressant mais rassurant. Mais déjà, sur "Scarab" apparaissent les temps faibles au climat jazzifiant. Puis "Unhealer" nous gratifie de la présence de Mikael Åkerfeldt, crooner black prog metal pour l'occasion tandis qu'IHSAHN s'inflige d'étranges grommellements qui font surtout figure de démonstration. Et ça continue jusqu'à "Monolith" dont l'intro fait très CYNIC. Constat harassant pour un disque fourre-tout, sans réel moment fort et nettoyé du souffre que l'on reniflait encore sur "IX Equilibrium".

Mais en fait non.
"Prometheus – The Discipline Of Fire And Demise" était sur. Au-dessus des autres, assumant une supériorité de droit divin sur les autres grimés. Et Ihsahn ne fait ici que poursuivre une évolution équilibrée. Une écriture enlevée, moult arabesques sur un parterre qui reste ancré dans le sol cendré foulé par le Cornu. Du changement dans la continuité, un disque cérébral, multi-directionnel (si OPETH est passé par là, "Threnody" ferait presque penser aux derniers essais d'ULVER) et maîtrisé. C'est tout de même autre chose que l'odieuse réincarnation de THOU SHALT SUFFER (en ce qui concerne PECCATUM, c'est un petit peu plus compliqué).

Mais en fait si.
Cérébral et maîtrisé. Et quid du sensible ? En passant d'un univers black metal à très haute teneur en affect à celui nettement plus déshumanisé du metal progressif, EMPEROR/Ihsahn a fait le choix de s'aliéner une grand partie de son auditoire. Un choix osé pour un disque techniquement fort, émotionnellement creux. Un constat angoissant.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


DARKTHRONE
A Blaze In The Northern Sky (1992)
1er album de Black 90's norvégien, référentiel !!!

(+ 1 kro-express)



KATAXU
Roots Thunder (2000)
Black progressif


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Ihsahn (chant, guitares, basse, claviers)
- Asgeir Mickelson (batterie)


1. Misanthrope
2. Scarab
3. Unhealer
4. Emancipation
5. Malediction
6. Alchemist
7. Elevator
8. Threnody
9. Monolith



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod