Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL PREHISTORIQUE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


TORMENTOR - Anno Domini (1988)
Par POSSOPO le 2 Novembre 2006          Consultée 4076 fois

Fenriz est un petit malin. A la manière d’un Didier Morville, qui s’est intelligemment fait retirer les ridicules ajouts dorés qui ornaient une dentition qui faisait désagréablement penser à un de ces super vilains ennemis jurés de James Bond, il a sorti sa petite compil’ à lui de cette musique qui berça son adolescence et qui, d’où le soi-disant intérêt artistique, lui aurait donné l’inspiration, source de son œuvre. Cette compilation, sobrement intitulée "Best Of Old School Black Metal", pose, au vu de la tracklist, un souci immédiat. Que peuvent bien avoir en commun les mythiques CELTIC FROST, les thrasheux de DESTRUCTION, le nouveau-né NATTEFROST et le très heavy metal MERCYFUL FATE ? Le goût du noir, bien entendu. Je m’excuse mais cela fait peu pour sortir un disque qui, s’il a le mérite de donner une leçon à ceux qui voudraient tracer les limites du black metal à la règle, pourrait aussi en embrouiller quelques uns. Mais enfin, dans ce petit catalogue rédigé à la va-vite, le nom de TORMENTOR est écrit. TORMENTOR le Magyar, TORMENTOR, le groupe originel d’un certain Attila Csihar qu’il n’est pas plus besoin de présenter que ce monsieur Fenriz dont je parle depuis tout à l’heure. Attila, oui, celui dont beaucoup rigolent et qui constitue le premier fardeau sonore de MAYHEM. Et la réponse à la question que personne n’a encore eu le temps de poser est: Oui, le chant posé sur la musique de TORMENTOR est acceptable, du moins, sur ce premier album. Plus qu’acceptable, il est parfois intéressant, superficiellement dérangé et fortement saturé.

Un premier album dont l’année de parution sert d’ancre d’amarrage que personne ne semble capable de lever. La barquasse est bien incapable de bouger de son port d’attache et baigne aux côtés d’un nombre sympathique de représentants d’un black primaire fortement teinté de thrash. "Anno Domini" évite soigneusement de se distinguer d’autres productions du même style, le climat poisseux, teinté d’amateurisme bon enfant, la batterie qui épouse une réverbération caverneuse, les guitares crues, la mise en place toute approximative de chacun des instruments…Celui qui a déjà écouté HELLHAMMER, les débuts discographiques de MAYHEM et les premières œuvres de BATHORY ne sera ni déçu ni proprement stupéfait.

On pourrait en rester là mais la chronique serait un peu courte… et très incomplète. Car, et je l’avoue, ce fut pour moi une vraie surprise, TORMENTOR sait également se démarquer de camarades au talent ombrageux. Et deux points sauvent l’orchestre de l’inutilité.
En premier lieu, une réelle aptitude à la composition. Certains riffs savent se révéler entêtants, la basse sait se distinguer intelligemment, quelques gratouillis à six cordes savent attirer l’attention et pas uniquement parce qu’ils titillent désagréablement le tympan.
Ensuite, TORMENTOR dispose d’un clavier…et sait s’en servir. Sans rentrer dans d’inutiles détails, il suffira d’écouter le disque, je dirais que l’instrument plastique, car c’est la plupart du temps son rôle, remplit parfaitement sa fonction de faiseur d’ambiance. Et l’écoute d’"Anno Domini" s’assimile alors à un véritable voyage que mon scepticisme naturel ne permettait absolument pas d’envisager au départ.

Tentons le tutoiement pour en finir. Tu aimes le vieux CELTIC FROST qui pue les toiles d’araignées, tu aimes le BATHORY des premières années, celui qui baignait dans le plus grand mystère et le plus grand chaos musical, tu aimes la crasse de HELLHAMMER et SARCOFAGO, tu vas aimer TORMENTOR et tu vas acheter "Anno Domini". Oui, oui.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


KROHM
A World Through Dead Eyes (2004)
Black metal, mélancolie, talent...




WEAKLING
Dead As Dreams (2000)
Meurs la vie!


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   ZODD

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Introduction
2. Tormentor I
3. Heaven
4. Elisabeth Bathory
5. Damned Grave
6. In Gate Of Hell
7. Transylvania
8. Tormentor Ii
9. Trance
10. Beyond
11. Apocalypse
12. Lyssa
13. Anno Domini



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod