Recherche avancée       Liste groupes



      
AVANT-GARDE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2006 The Adversary
2008 Angl
2010 After
2012 Eremita
2013 Das Seelenbrechen
2016 2 Arktis
2018 1 Àmr
 

- Style : Enslaved, Orakle
- Membre : Peccatum, Abyssic, Hardingrock, Spiral Architect
- Style + Membre : Emperor
 

 Site Officiel (500)
 Myspace (380)

IHSAHN - Àmr (2018)
Par ERWIN le 24 Juin 2018          Consultée 1934 fois

La légende du magicien noir s'inscrit dans la durée, la continuité et aujourd'hui un certain apaisement. Même si l'homme a toujours été posé, sa place de leader incontestable du Black Metal norvégien en fait aussi un symbole. Sa carrière solo aujourd'hui riche de sept albums, n'est pas à prendre à la légère, et même si notre artiste est désormais un homme d'age mûr, il reste un des tenants de l'évolution du Metal lourd. Pas un seul de ses albums solo ne s'est révélé décevant, gageons donc que celui-là aura autant à dire que les autres !

Immédiatement, "Lend Me The Eyes Of The New Millenia", qui ouvre l'opus, atteint des sommets dans tous les sens. À la puissance démesurée des huit-cordes abrasives et cinglantes de Vegard s'adjoint des synthés d'une force synthétique absolument dantesque. C'est éminemment moderne, et finalement loin des éléments telluriques qui généralement ponctuent les élans du Black Metal. Mais il ne s'agit jamais de Black standard avec IHSAHN, ici, la démarche est d'une complexité rare, d'une beauté à couper le souffle, même si les images sont cyber et futuristes. Du chant tordu naît à nouveau la souffrance, à des années-lumières d'EMPEROR et bien loin de toute autre considération tant il paraît que cette musique pourrait plaire à tout le monde... Car en effet, c'est démentiel de beauté ! Pour l'instant, un des titres de l'année, une merveille de pureté Black Synth !

Ensuite... Quoi ensuite ? J'écoute ce titre en boucle, pas simple de se concentrer sur le reste croyez-moi ! Mais il y a - ouf ! - d'autres titres à retenir dans cette galette. Le riff de "One Less Ennemy" défonce bien sur son passage et me rappelle personnellement SAMAEL dans ses meilleurs moments. Les chœurs sont grandioses, les licks de gratte surprenants... N'est-ce pas là la marque de IHSAHN ? Le bridge en ambiance Black Pop est superbe, tout comme le solo qui déboule, moderne et technique. Notre artiste sait y faire. Bien plus obscur, "Where You Are Lost And I Belong" ouvre sur une ambiance sépulcrale. La guitare distordue impose sa marque sur la voix claire du magicien noir. La voix tient la route, qu'elle soit normale ou qu'elle hurle. Stridence des thèmes, reptation des rythmes. On est dans le dur. Avec un refrain à nouveau très Pop.

Je rajoute une belle gemme pour le bonus track "Alone" - pourquoi mettre un tel titre en bonus d'ailleurs, ça m'échappe -. Une intro très mignonne sur un duo piano synthé, ou pendant plus de 3 minutes, l'artiste va nous mener en bateau dans toutes les couches ambient inimaginables pour finalement aboutir à ce qu'il sait faire de mieux… IHSAHN s'époumone tel un démon sur des nappes de synthé lumineuses créant possiblement un genre assez nouveau. C'est beau ! Quel talent tout de même. Il y a peu d'artistes qui puissent nous servir de telles compos !

Pour le reste, on évolue certes en première division, mais les titres bien que souvent originaux, sont moins marquants. Nous rejoignons MESSHUGAH et VOIVOD sur un "In Rites Of Passage" synthétique, répétitif et dérangeant. "Twin Black Angel" se voit aussi appliqué un traitement Synth Pop. Comme à l'accoutumée, nous retrouvons les influences chères à Vegard. Il y a du Devin TOWNSEND ans "Arcane Imperia". Avec un joli solo de Fredrik Åkesson d'OPETH. Black'N'Pop de belle allure, "Wake" pioche encore vers le Canadien génial. L'arythmie est constante, la gratte légère et aérienne. "Marble Soul" est une étrange construction binaire, le chant y est Black mais l'esprit alternatif, avec un joli refrain.

"Sam" propose une ambiance symphonico-Pop dès le départ, et l'icone norvégienne surprend encore son monde avec un essai de chant proche des thèmes de la New Wave. On pense à DEPECHE MODE dans les nineties. étonnante évolution chez le magicien noir ! Comment ne pas être émerveillé par une telle capacité à se remettre en question ? Le refrain se laisse bercer. Et finalement certains passages rappellent maintenant Steven WILSON... Finalement finalement... Vegard n'est-il pas en train de construire un panthéon personnel à la hauteur des deux artistes déjà cités, ceux de l'Avant-Garde créatrice du Metal ?

Un album qui demande pas mal d'écoutes pour se laisser apprivoiser, mais vous risquez fort de tomber raide d'amour devant l'immense "Lend Me The Eyes Of The New Millenia" ou devant l'énigmatique "Alone"… On reste dans la qualité habituelle des albums d'IHSAHN. Cette nouvelle direction Synth semble toutefois devoir se confirmer et les fans auront peut-être un peu plus de difficulté à trouver une cohérence globale à cette œuvre, mais la puissance des morceaux majeurs est telle qu'il me semble difficile d'éviter un nouveau 4.

A lire aussi en AVANT-GARDE :


UFYCH SORMEER
Crazy Mac (2008)
Les Space Cowboys de Tex Avery se déchaînent




EXTREME
Iii Sides To Every Story (1992)
EXTREME n'en a que le nom, quoique?!!!!!


Marquez et partagez




 
   ERWIN

 
   PERE FRANSOUA

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Lend Me The Eyes Of The Millenia
2. Arcane Imperii
3. Sámr
4. One Less Enemy
5. Where You Are Lost And I Belong
6. In Rites Of Passage
7. Marble Soul
8. Twin Black Angel
9. Wake
10. Alone



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod