Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2006 The Adversary
2008 Angl
2010 After
2012 Eremita
2013 Das Seelenbrechen
2016 2 Arktis
2018 1 Àmr
 

- Style : Enslaved, Orakle
- Membre : Peccatum, Abyssic, Hardingrock, Spiral Architect
- Style + Membre : Emperor
 

 Site Officiel (500)
 Myspace (380)

IHSAHN - Das Seelenbrechen (2013)
Par ERWIN le 14 Novembre 2013          Consultée 4115 fois

L’Empereur n’est plus ? Quelle blague ! Plus déterminé que jamais, IHSAHN continue de redéfinir les standards du Black Metal. Là où certains s’amusent à fusionner leur zique avec du Punk ou du Rock, voire retournent au Metal des origines, le silencieux magicien noir s’enfonce dans un abîme que n’aurait pas renié Victor HUGO dans "La Fin De Satan". C’est ainsi que cet étrange "Das Seelenbrechen" au look énigmatique succède au ténébreux "Eremita". Accrochez-vous, c’est du lourd.

La plupart des titres voguent sur des eaux carrément Ambient. C’est le cas de "Sub Ater" dont l’identité malsaine et sépulcrale n’échappera à personne. Je défie quiconque de faire le lien entre ce titre et le groupe qui définit les standards du Black Metal avec "Into The Nightside Eclipse". On ne peut que rester coi devant une telle évolution. Puis "Pulse" risque fort de vous faire perdre votre latin… On se croirait dans une ambiance à la PARADISE LOST époque "One Second" ou carrément un DEPECHE MODE des nineties… C’est donc très fort. Le titre classique de cet opus devrait d’ailleurs être l’incongru "Regen" une introduction au piano trouble, puis la voix claire de Vegard embraye tout ceci dans un trip plus Ambient tu meurs, jusqu’à cette explosion maléfique où le synthé et la guitare rugissent de concert et accompagnent le growl tourmenté du maestro, dans une ambiance quasi religieuse noire qui rappellera son appartenance à l’Inner Circle. "Naci" dispose aussi de cette troublante identité.

"Tacit2" est un gros bordel, l’enfant caché de "Révolution9" des BEATLES de "Metal Machine Music" du regretté Lou REED et des tentatives bruitistes de BOULEZ et XENAKIS… Difficile d’y voir une logique, mais il y a indéniablement une âme, et c’est là que réside tout le talent du magicien noir, ce blast beat de batterie qui tonne sa révolte, c’est touchant. Même si cela restera hermétique à la plupart. "Tacit" embraye avec une mise en place certes plus classique mais nous marchons sur des sentiers peu balisés, c’est ardu. La batterie monolithique tient une baraque étrange ou nous retrouvons les cuivres chers à Ihsahn, dans des expériences qui jouxtent beaucoup le Free Jazz tel que pratiqué par SHINING..

L’identité reptative de "Rec" donne encore dans un monde étrange qui rappellera tantôt MESHUGGAH tantôt le pote canadien Devin TOWNSEND, tiens ça alors… "M" lui donne l’occasion de montrer sa jolie maîtrise de la huit-cordes, lui qui restera à jamais comme le meilleur guitariste de l’histoire du Black Metal.
Cet album qui nécessitera quelques écoutes attentives – ouais c’est pas du KISS – et se termine sur "See", son univers louftingue, tout en décalage et en résonance.

Expérimentation : tel est le maître-mot. Tout proche de ses collègues de SHINING, et sous l’influence des plus avant-gardistes déjà cités du Metal, Vegard Tveitan trace un chemin que seul il délimite, foulant l’inconnu à chaque pas, créant à chaque note un univers plus complexe. Admirable de créativité.

A lire aussi en AMBIENT :


MÖEVÖT
Abgzvoryathre (1993)
Grumuk putrido trimtrok broubrou




PUNISH YOURSELF
Disco Flesh: Warp 99 (2001)
Depuis, je me suis mis à la drogue!


Marquez et partagez




 
   ERWIN

 
  N/A



- Ihsahn (chant, guitares, basse, claviers)
- Tobias Ørnes Andersen (batterie)
- Ihriel (chœurs)


1. Hber
2. Regen
3. Naci
4. Pulse
5. Tacit2
6. Rec
7. M
8. Subater
9. See



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod