Recherche avancée       Liste groupes



      
DARK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Flight Of Sleipnir , Gallowbraid

AGALLOCH - Pale Folklore (1999)
Par CRYSTAL le 9 Novembre 2007          Consultée 6818 fois

Un logo biscornu sur fond boisé : on pourrait croire à du pagan.
Mais si la recette de base d'AGALLOCH est bien le mélange de black metal et de folk, il n'est pas question ici de haches, de casques à cornes ou de dieux nordiques ; les Américains, influencés par le post-rock, se revendiquent comme "dark metal avec des éléments progressifs et expérimentaux".

Mais pour tenter d'accéder à l'univers mystérieux de John Haughm, leader de la formation, le première chose à faire est d'étudier le nom du groupe : Aquilaria Agallocha est le nom scientifique du calambac, autrement appelé gaharu ou encore bois d'aloès, résine odorante produite par le bois malade des aquilarias, arbres du Sud Est asiatique. Tout un programme ... En guise d'atmosphère forestière au coeur corrompu, le quatuor de Portland distille ici une musique sombrement passionée, tour à tour mélancolique, désabusée, apaisée ou bien encore vengeresse et impie, mais toujours énigmatique et surnaturellement belle.

L'opus s'ouvre avec "She Painted Fire Across the Skyline", trilogie ambitieuse de près de 20 minutes.
La première partie est sûrement le titre le plus mystérieux de l'album : des guitares tantôt lancinantes, tantôt planantes, une basse chargée de tension, des murmures remplis de regret, un chant féminin lyrique et ethéré ... avant qu'un grondement de rage ne laisse place à une brutale accélération. La suite est moins contemplative : les guitares accoustiques volent avec magie au dessus d'une rythmique furieusement black et d'un chant qui l'est tout autant, un solo brûlant surgit, suivi de mornes arpèges achevant de vous fendre l'âme ...
Deux titres redoutables d'efficacité sont particulièrement remarquables de par leur épiques et mélodiques ; il s'agit de "As Embers Dress the Sky" (Ah, poésie!) et de l'enchanteur "Hallways of Enchanted Ebony" (haha). Mélodies épiques, riffs black rageurs, post-rock planant, arpèges mélancoliques ou dansants, nombreux soli électriques comme accoustiques, basse grondante, batterie guerrière, voix désincarnées, hurlements féroces, choeurs clairs, chant féminin, fréquents breaks et changements de tempo, hurlements d'une meute de loup chahuteuse, murmures du vent ... En bref, une musique plus complexe qu'il n'y paraît à première vue et deux titres véritablement emblématiques du style d'AGALLOCH à l'époque.
Signalons aussi la présence du vengeur "Dead Winter Days", de l'instrumental néoclassique "The Mishapen Steed", beau à pleurer, et enfin du sublime "The Melancholy Spirit", témoin de la volonté manifeste du groupe de montrer tout ce dont il est capable au cours de cet ultime titre de pas moins de 12 minutes.

Un dernier mot sur un élément revêtant une importance signficative : les paroles. Ou plutot devrais-je dire l'univers poétique de John Haughm. Volant au-dessus de tous les clichés, ses textes ne sont ni suicidaires ni bêtement morbides, pas plus qu'ils ne sacrent naïvement la supériorité du paganisme sur le monothéisme. Si ces deux tendances, gothisme et célébration de la nature, sont bien présentes et mariées avec intelligence, la poésie d'Agalloch est avant tout romantique et baudelairienne.
Alors, un ciel d'ambre s'embrase, les oiseaux portent des masques et de surnaturels tourments envahissent les palais de chêne et les corridors d'ébène ...

La note maximale pour pour ce premier chef d'oeuvre, l'album le plus noir et le plus passioné d'AGALLOCH ...

Les groupes américains de qualité ne sont pas légion dans le genre du black metal (au sens large du terme) ; alors ne passez pas à côté de cette formation attachante à l'univers unique ...

A lire aussi en DIVERS :


NEUROSIS
The Eye Of Every Storm (2004)
L'album de l'année 2004 !!!

(+ 1 kro-express)



KING'S X
Live All Over The Place (2004)
Particulièrement harmonieux et chants de choix...


Marquez et partagez




 
   CRYSTAL

 
  N/A



- John Haughm (chant, guitare, batterie)
- Don Anderson (guitare)
- Jason William Walton (basse)
- Shane Breyer (claviers)


1. She Painted Fire Across The Skyline Part 1
2. She Painted Fire Across The Skyline Part 2
3. She Painted Fire Across The Skyline Part 3
4. The Misshapen Steed
5. Hallways Of Enchanted Ebony
6. Dead Winter Days
7. As Embers Dress The Sky
8. The Melancholy Spirit



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod