Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Fu Manchu, Psychedelic Witchcraft
- Membre : Queens Of The Stone Age
- Style + Membre : Unida
 

 Infos Groupe (296)
 Myspace (195)

KYUSS - Wretch (1991)
Par JOELSWORN le 5 Septembre 2007          Consultée 8473 fois

1989, au plus profond de la californie 4 gamins se plaisent à jouer dans le désert à l’aide de groupes électrogènes et se baptisent Sons of Kyuss, patronyme usurpé à un jeu de rôle...

Le groupe alors composé de John Garcia (chant), Josh Homme (guitare), Chris Cockrell (basse) et Brant björk (batterie), commence à se faire une solide réputation dans la région de Palm Desert grâce à leurs concerts, ce qui leurs permet en cette année 1990 de mettre en boite l’E.P. « Sons of Kyuss ».
Mais faute d’un jeu de basse trop rudimentaire, Cockrell est viré du groupe et remplacé par le talentueux Nick Oliveri. Le groupe en profite pour raccourcir son nom en « Kyuss », et c’est avec ce line up qu’il va enregistrer son premier véritable album, le bien nommé « Wretch ».

Rythmiques de plomb, riffs lourdingues de Homme et la voix forgée au whiskey de John Garcia, le style Kyuss est là dès ce premier album tout simplement magistral. Ca commence par « [Beginning of what’s about to happen] », introduction parfaite qui porte bien son nom et qui enchaîne sur le premier morceau « HWY 74 » ou l’on découvre pour la première fois la voix rocailleuse de Garcia.

Les hymnes punk (« Katzenjammer », « Isolation ») s’enchainent aux rythmiques mammouths héritées de Black Sabbath (« Son of a Bitch », « I’m Not », « Big Bikes »), parsemées d’influences blues et psychédéliques très 70’s.
D’une lourdeur incomparable, la musique de Kyuss n’en oublie pas pour autant d’être planante, notamment grâce aux solos de guitare tous plus hallucinés les uns que les autres du sieur Homme dans lesquels on devine l’influence plus que probable de certaines substances illicites...

« Wretch » est certes encore un peu brouillon, mais il est interprété avec une telle fougue (la moyenne d’âge des musiciens étant de 17 ans...), que l’on en oublie vite ses défauts et puis surtout il amènera au trois chefs d’œuvre du groupe que sont « Blues for the Red Sun », « Kyuss » et « ...And the Circus Leave Town »...

Echec commercial, cet album aura tout de même un certain succès d’estime à l’époque avant d’accéder au statut culte dont il jouit aujourd’hui pour des raisons plus qu’évidentes. Il introduit l’auditeur à l’univers unique de Kyuss qui donnera naissance à une scène prolifique composé de groupes tels que Monster Magnet, Unida, Hermano, Queens of the Stone Age ou encore Fu Manchu...

A lire aussi en STONER :


The OBSESSED
The Obsessed (1990)
Du stoner avant l'heure...




ERIC MCFADDEN
Delicate Thing (2009)
Encore un sans faute.


Marquez et partagez




 
   JOELSWORN

 
   RENERION

 
   (2 chroniques)



- John Garcia (chant)
- Josh Homme (guitare)
- Nick Oliveri (basse)
- Brant Bjork (batterie)


1. (beginning Of What's About To Happen) Hwy 74
2. Love Has Passed Me By
3. Son Of A Bitch
4. Black Widow
5. Katzenjammer
6. Deadly Kiss
7. The Law
8. Isolation
9. I'm Not
10. Big Bikes
11. Stage Iii



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod