Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Soulhealer

CRYSTAL EYES - Dead City Dreamings (2006)
Par BAST le 26 Avril 2007          Consultée 3863 fois

Alors que CRYSTAL EYES sort son cinquième album (pour 15 ans de carrière, tout de même), une réflexion – presque une conclusion, me vient comme une évidence : CRYSTAL EYES est le groupe d’un seul album. Car hormis l’excellent « In Silence They March » (2000), condensé d’hymnes mêlant des mélodies typiques du speed mélodique à des guitares à la MAIDEN, CRYSTAL EYES n’a pas fait grand-chose de bien folichon.

Même le passage de l’exceptionnelle voix de Daniel Heiman (ex-LOST HORIZON) n’aura su relever la qualité de « Confessions Of The Maker » (2005) au-dessus de la moyenne.

Et avec l’arrivée d’un troisième vocaliste (le chant était assuré par Mikael Dahl, guitariste et compositeur du groupe, sur les trois premiers opus), aussi bon soit-il, la donne reste inchangée.

CRYSTLA EYES fait montre de qualités certaines, mais les titres sont entachés d’une part par un manque cruel de dynamisme, témoin en sont ces interventions fatigantes de breaks maladroits (« Dead City Dreaming »), ainsi que d’autre part par une volonté de tordre les mélodies autant que faire se peut en des circonvolutions folkloriques superflues et souvent poussives (« Dawn Dancer »).
Et c’est ainsi que ce heavy qui se veut avant tout catchy échoue à convaincre.

A part « The Narrow Mind » ou « The Halls of Valhalla », deux morceaux qui s’avèrent très bons et surtout sans accroc, « Dead City Dreamings » constitue un opus rageant tant il est difficile de se laisser porter par l’ensemble des titres alors que l’on parvient toujours à trouver un ou deux passages excellents ou accrocheurs (le thème principal de « Into The Light », le refrain et les passages acoustiques de « Wall Of Stars », l’intensité de « Roads Of Loneliness »).

C’est vraiment frustrant de se laisser porter par telle ou telle mélodie, telle ou telle ligne vocale, tel ou tel refrain, tel ou tel thème à la guitare acoustique, et de s’apercevoir, sitôt que l’album se termine, que l’idée de se le repasser ennuie davantage qu’elle n’enthousiasme.

CRYSTAL EYES a su être bon, « In Silence They March » l’a démontré. Aujourd’hui, à vouloir à tout pris enrichir son propos, la formation suédoise se prend régulièrement les pieds dans le tapis, foirant par l’une ou l’autre intervention maladroite un titre qui défilait avec suffisamment d’assurance.

Le résultat est un album moyen, car beaucoup trop décousu.

A lire aussi en HEAVY METAL par BAST :


HIGHLAND GLORY
Forever Endeavour (2005)
Heavy metal




NOCTURNAL RITES
The 8th Sin (2007)
Y a pas qu'Anders Zackrisson dans la vie

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Nico Adamsen (chant)
- Mikael Dahl (guitare, chant, clavier)
- Claes Wikander (basse)
- Stefan Svantesson (batterie)


1. Dead City Dreaming
2. Into The Light
3. The Narrow Mind
4. Wall Of Stars
5. Battlefield
6. The Quest Remains
7. Dawn Dancer
8. Roads Of Loneliness
9. Temple Of Immortal Shame
10. The Halls Of Valhalla



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod