Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2004 Cast Away
2007 1 Trinity
 

- Style : Nightwish, Delain
- Membre : Serious Black
- Style + Membre : Serenity

VISIONS OF ATLANTIS - Trinity (2007)
Par ORPHANAGE le 30 Mars 2007          Consultée 5583 fois

S'il y a un sous-genre particulièrement prolifique dans l'univers du Metal, c'est bien le Metal Symphonique ! Très tôt, on a eu l'idée de mélanger la classe d'un orchestre grandiose à la puissance du Heavy Metal, et il est vrai que ces deux éléments se marient à merveille, suscitant des voyages introspectifs pleins de magie et de beauté. VISIONS OF ATLANTIS arrive en cette année 2007 avec son troisième album tout justement nommé Trinity, trois ans après un Cast Away convaincant mais beaucoup trop hanté par ses influences nightwishiennes. On se souvient d'une capacité incroyable à créer des chansons puissantes et accrocheuses, belles et emphatiques, tubesques tout en étant débridées dans l'expression de leur intensité. Pourtant, il manquait une réelle prise de risque, un changement, le besoin désormais fondamental de se renouveler dans un genre beaucoup trop visité, et jamais transcendé. Autant le dire, le nouvel album de VISIONS OF ATLANTIS n'est pas vraiment la perle attendue dans le microcosme du metal symphonique : tout reste très conventionnel, très classique, et en plus toujours autant marqué par l'influence de NIGHTWISH.

Cela dit, en jetant un coup d'œil aux durées des 11 titres qui composent ce Trinity, on avait déjà comme qui dirait la puce à l'oreille : les chansons les plus longues durent à peine plus de 5 minutes, le reste a une moyenne de 4 minutes. Ainsi, on peut se douter que les titres ne fourmilleront pas de détails, ne seront pas d'ambitieuses pièces symphoniques progressives qui font voyager l'auditeur, loin, très loin. Et on ne se sera pas trompé. VISIONS OF ATLANTIS prend toujours le parti de composer des chansons faciles d'accès aux belles mélodies, gorgées de claviers symphoniques très bien orchestrés. Les attentes sont confirmées dès le premier titre "At The Back Of Beyond", toujours empreint de la trace Power/Speed qui différencie le groupe du carcan Gothique trop répandu. Les soli de guitares sont toujours parfaitement bien composés et maîtrisés, les claviers dansent avec des rythmiques de guitare très metal et beaucoup moins lisses que chez WITHIN TEMPTATION par exemple (en cela, on pensera plus au Once de NIGHTWISH - en beaucoup moins virtuose, bien sûr -, ou au dernier album d'AFTER FOREVER), la section basse/batterie jouit d'une très bonne mise en place, et on pensera parfois à SONATA ARCTICA pour le choix de production très claire et pour les interventions fréquentes du chant masculin. VISIONS OF ATLANTIS ne se fait pas d'illusions : il sait que sa musique est simple, même si elle fourmille de détails et d'arrangements de studios denses et fournis. Le format couplet/refrain est souvent de rigueur, en dépit de quelques tentatives plus évolutives (notons la très, très belle ballade "The Poem"), les consonances ouvertement symphoniques ne cachent pas l'aspect Heavy Metal totalement assumé du groupe, et au final, on se surprend à accrocher sérieusement à la plupart des mélodies vocales et instrumentales réfléchies et bien trouvées.

La vocaliste de talent, Melissa, peut aisément être comparée à Tarja Turunen : elle est aussi à l'aise dans les passages très lyriques que sur les moments moins grandioses. Son timbre reste néanmoins toujours doux, ne tirant jamais sur l'agressivité comme peuvent le faire les chanteuses de SYNERGY ou AFTER FOREVER. On appréciera le duo entre le chant féminin et masculin, très théâtral, rendant service à la dynamique générale et à des mélodies toujours plus efficaces et intéressantes, moins riches et profondes cependant que celles du dernier NIGHTWISH (encore eux !). On regrettera certains moments plus anecdotiques ("My Dark Side Home") malgré tout très soignés quoiqu'il arrive, et, encore et toujours les carences en matière d'innovation. VISIONS OF ATLANTIS fait encore une fois preuve de grandes qualités au niveau de la composition, mais ne parvient pas à émerger de la très fournie scène metal symphonique à chant féminin, ni à se faire réellement indispensable.
En résumé, un bon album, vraiment beau et très axé sur l'interprétation mélodique d'un Power/Speed Symphonique classieux. Les fans du genre, s'ils sont en quête perpétuelle de tels combos, sont vivement encouragés à faire l'acquisition de ce Trinity jouissif et plein d'émotions différentes. Ceux qui recherchent de toutes nouvelles sensations en la matière ne pourront malheureusement pas trouver leur bonheur ici, l'album étant non seulement très homogène, mais aussi très convenu. Mention spéciale, tout de même, aux morceaux "Through My Eyes" (superbe refrain aux voix qui semblent dialoguer), "The Poem" (power ballade ultime) et "Flow This Desert" (mid-tempo ultra catchy aux magnifiques pistes de clavier et de piano).

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


THERION
Celebrators Of Becoming (2006)
Respect total du fan, whaw !!!




EPICA
The Quantum Enigma (2014)
Faux-pas balayé d'un revers de main

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   ORPHANAGE

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Melissa Ferlaak (chant)
- Mario Plank (chant)
- Martin Harb (claviers)
- Wolfgang (guitares)
- Mike Koren (basse)
- Thomas Caser (batterie)


1. At The Back Of Beyond
2. The Secret
3. Passing Dead End
4. The Poem
5. Nothing Left
6. My Darkside Home
7. Wing-shaped Heart
8. Return To You
9. Through My Eyes
10. Flow This Desert
11. Seven Seas



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod