Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Bandcamp (12)

FROZEN NIGHT - Thorn Of The Frozen Star (2019)
Par ANIMA le 3 Février 2020          Consultée 1999 fois

Une des choses que je recherche le plus quand j’écoute de la musique, c’est cette sensation d’ailleurs qu’elle est capable de suggérer. Il y a quelque chose dans l’idée de juste lâcher prise pour se faire emmener ailleurs qui me fascine et j’éprouve toujours un amour inconditionnel pour les artistes qui arrivent à me procurer de telles sensations. FROZEN NIGHT fait partie de cette catégorie.

"Thorn Of The Frozen Star" est donc le quatrième album du projet et potentiellement son plus Metal. Car il me faut préciser que FROZEN NIGHT n’officie pas vraiment dans du Metal Symphonique comme on peut l’entendre couramment. J’ai plutôt envie de dire que ça prend l’idée inverse du Metal Sympho en proposant une musique principalement orchestrale accompagnée de manière ponctuelle par des éléments Metal. Dans la démarche, ça me rappelle un peu ONIRISM qui met lui aussi sa musique orchestrale devant son Black Metal.

Ainsi si vous voulez du Metal, il faudra attendre le deuxième morceau pour entendre enfin les guitares et la batterie s’exprimer. Et je dois dire que ces instruments sont parfaitement bien intégrés à l’orchestre tout en ayant l’opportunité de briller. Il suffit d’écouter ce magnifique passage de "Crescentiform" où la musique se calme pour mettre en avant quelques leads de guitares amorçant une splendide envolée épique sur fond de blast beats. Et quand le Metal se montre absent, la musique sait se montrer d’une puissance assez formidable, l’interlude "Equilibrium", avec ses énormes percussions sont un bon exemple de cet puissance.

Bon voilà, normalement, j’ai suffisamment donné d’éléments pour justifier la présence de cet album sur le site, je peux maintenant me lâcher. "Thorn Of The Frozen Star" est un album qui fut compliqué à chroniquer pour moi. Pas que ce soit un album complexe ou qu’il joue dans un style que je ne maîtrise pas, non, mais c’est un album qui excelle dans l’acte de me faire lâcher prise. FROZEN NIGHT a réussi à composer une musique tellement prenante que je n’arrive pas à l’analyser correctement, à chaque instant je me perds dans cette musique et dans l’histoire racontant l’affrontement entre une kirin et une wyvern de glace.

Dans les faits, FROZEN NIGHT crée une musique qui est totalement dans la lignée de ces musiques orchestrales plus ou moins épiques et composées avec des logiciels de MAO qui pullulent sur internet. Et là où au final on pourrait avoir un truc bien quelconque qui promet juste un poil de frisson pas cher, "Thorn Of The Frozen Star" prend son temps et n’en fait pas trop. Sur les six morceaux de l’album, trois servent d’intro, d’interlude et d’outro, chacun fait dans les trois minutes et sert surtout à suggérer une émotion. Ces trois morceaux sont d’ailleurs dénués de tout aspect Metal, et sont construits sur des crescendos qui appuient chacun un élément de l’histoire racontée (la découverte de l’intrigue sur "Fire And Frost", l’imminence du combat dans "Equilibrium" et enfin la mort du personnage principal succombant à ses blessures dans "Winterheart").

Les trois autres morceaux sont quant à eux plus longs et à la structure beaucoup moins linéaire mais toujours guidée par la narration de l’histoire. C’est d’ailleurs sur ces morceaux qu’apparaît un chant lyrique féminin d’une certaine beauté (la chanteuse Velvet R. Wings offre vraiment une belle performance) et apportant une belle couche d’émotion à l’ensemble. Malgré la longueur de ces titres, chaque instant bénéficie d’un travail de composition qui se ressent et qui permet de rester suffisamment mémorable pour que certaines mélodies restent accrochées à vos tympans.

J’ai évoqué plus haut que l’album racontait une histoire tout en faisant un résumé succinct, alors oui, ça se base sur un certain cartoon pour enfant (et je comprends que ça va en refroidir certains), mais elle est au final optionnelle pour apprécier l’album. Comme dit précédemment, elle se retrouve dans la musique et même si elle vous échappe, les émotions qu’elle procure sont bel et bien là. Sérieusement, "Winterheart" est une bien belle apothéose tant elle regorge de mélancolie et savoir ce qu’elle raconte par rapport à l’histoire apporte quelque chose en plus je trouve. Mais ça c’est probablement plus car je suis déjà en empathie pour ce genre d’univers, à froid, l’effet doit être moins fort.

Au final, "Thorn Of The Frozen Star" est pour moi un magnifique album prenant du début à la fin. Il ne sera clairement pas la tasse de thé de tout le monde, surtout ceux préférant que leur Metal Symphonique soit surtout Metal avant d’être Sympho, mais l’expérience en vaut la chandelle.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


EX LIBRIS
Ann - Chapter 3: Anne Frank (2019)
Final dantesque




SKYLARK
Divine Gates Part I: Gate Of Hell (1999)
Metal symphonique


Marquez et partagez






 
   ANIMA

 
  N/A



- Frozen Night (tout, programmation)
- Velvet R. Wings (chant)


1. Fire And Frost
2. Crescentiforn
3. Equilibrium
4. Zenith
5. Thorn Of The Frozen Star
6. Winterheart



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod