Recherche avancée       Liste groupes



      
POSTCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bagarre Générale
- Membre : Julie Christmas
 

 Myspace (459)
 Site Officiel (829)

CULT OF LUNA - Cult Of Luna (2001)
Par EPSILON le 21 Avril 2007          Consultée 6555 fois

Certains albums dégagent une aura, une aura que l'on ressent dès les premières notes et dès ces premières notes on sait immédiatement que l'on tient un chef-d'oeuvre, une oeuvre précieuse qui au-delà de la musique nous immerge dans un univers où aucune échappatoire nous est permis, la musique prends alors le dessus et contrôle nos émotions. C'est ce que j'ai ressenti en écoutant le premier album éponyme de CULT OF LUNA. Nous venant de la Suède, le groupe n'est plus à présenter, longtemps comparé à NEUROSIS et ISIS, je ne traiterais pas de cette comparaison ici tellement je n'y vois pas d'intérêt. CULT OF LUNA nous transporte dans SON univers dès les premières mesures pour un voyage sensoriel et émotionnel qui laisse de manière impressionnante des traces indélébiles...

C'est sur une nappe atmosphérique douce et mystérieuse que viennent se glisser les premières notes de guitare de « The Revelation Embodied » et s'en suit toute la puissance du groupe, des riffs très lourds qui ont une tendance à la répétition dans le sens positif de la formule et sans pour autant en appauvrir la musique, une voix d'outre tombe ravageuse, rageuse mais tellement envoûtante... Les nombreuses envolées « lyriques » offrent des frissons incomparables, ce groupe a un don pour passer d'un déchaînement de violence pour ensuite migrer vers une envolée d'une grandeur fabuleuse « Hollow », « Sleep », « Sacrifice » pour ne citer que les plus significatifs. Bien sûr la composition du groupe ne s'arrête pas à ces piètres qualificatifs juste assez jolis (et encore) pour enrichir la chronique, la musique de CULT OF LUNA se vit, c'est beaucoup plus que de la musique, c'est une expérience, une rencontre avec un univers, froid (ah ils viennent bien de Suède ceux-la :), mais aussi chaleureux, triste mais qui laisse toujours, d'une certaine manière, place à une lueur d'espoir cachée dans les notes les plus sombres... Les huit morceaux s'enchaînent de manière remarquable comme pour ne faire qu'un, aucun temps mort, excepté à la fin de la longue heure étouffante de l'album.

Vous l'aurez bien compris en me lisant, pour moi cet album est un indispensable, un chef-d'oeuvre d'une beauté rare et pas seulement conseillé aux amateurs de postcore (d'ailleurs je n'en suis pas un), mais à tous les amateurs de musique.

Pour finir, je voudrais ajouter qu'il est de ces albums qui possède aussi un côté « thérapeutique » si je puis dire, tellement leur musique peut être bénéfique. Ces albums qui aident ou offrent un refuge pendant un moment douloureux. CULT OF LUNA réussit bien sur ce domaine, mais évidemment ceci n'engage que moi, chacun a sa manière pour vivre les événements, la musique en fait partie, nous la vivons tous différemment et c'est peut-être ce qui en fait une de ses nombreuses forces...

A lire aussi en HARDCORE :


STRUNG OUT
Suburban Teenage Wasteland Blues (1996)
NOFX-like en presque aussi bien.




HELMET
Aftertaste (1997)
La magnifique histoire d'un presque.


Marquez et partagez




 
   EPSILON

 
   ENENRA
   VIVI

 
   (3 chroniques)



- Klas Rydberg (chant)
- Erik Olofsson (guitare)
- Johannes Persson (guitare)
- Axel Stattin (basse)
- Marco Hildén (batterie)


1. The Revelation Embodied
2. Hollow
3. Dark Side Of The Sun
4. Sleep
5. To Be Remembered
6. Beyond Fate
7. 101
8. The Sacrifice



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod