Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK LENT  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DORNENREICH - Durch Den Traum (2006)
Par VOLTHORD le 23 Janvier 2007          Consultée 3007 fois

"Et une fois régler le problème de la gestion de la durée, Dornenreich fera à coup sur partie des meilleurs"
Voilà la phrase que j'ai retenue de la chronique de mon collègue Jeremy à propos du précédent album de DORNENREICH (Au passage il y a deux fautes d'orthographes dedans, ça craint). Alors quand aujourd'hui le groupe sort un album avec 8 titres en moyenne plus courts, je me précipite (ou presque) sur la chose et me prépare à passer en sélection du site pour crier au génie (ça me manque tellement). Malheureusement, comme vous avez pu le remarquer par ma note, ce n'est pas vraiment le cas…

C'est sur quelques notes de claviers délicates que démarre ce "Durch Den Traum". Notes de claviers délicates que les guitares à la distorsion aussi diffuses que haletantes viennent remplacer au bout d'une petite minute dix. Viennent se greffer quelques arpèges acoustiques venant peaufiner et colorer quelque peu ce panoramique brumeux et maussade, d'où se dérobent quelques chuchotements furtifs, se muant parfois en un chant très doux, quasi plaintif.

Voici ce qu'est (resté) la musique de DORNENREICH, quelque chose de linéaire sans être automatique, un sentier en ligne droite et pourtant pas totalement inchangeant.
On utilise l'acoustique comme l'électrique, de manière peu novatrice il est vrai, mais le passage de l'un à l'autre autant que le mélange des deux produisent toujours l'effet escompté. A la fin de "II", un calme complètement mystérieux et intense s'installe avant de retrouver les coups durs d'une disto caillasseuse sur "III". Les guitares acoustiques aux cordes tremblotantes, parcourent chaque morceaux, peaufinant un black (!?) lent et dépressif d'un folklore qu'il m'est difficile d'identifier (pas celtique en tout cas…) et pourrait quand même compter comme une 'particularité' du groupe. Les claviers sont assez diffus, peut être parfois pas assez pertinents alors qu'ils avaient largement les moyens de l'être.
Difficile ensuite de décrire l'album autrement, l'ambiance restant toujours plus ou moins la même, avec quelques variations délicates et progressives (on arrive tout de même à un tempo et une voix plus hargneuse sur "VII", exemple parmi d'autres qu'il est inutile de recenser). L'ensemble n'est au moins pas chiant, longuet ou redondant.

Outre quelques maladresses par-ci par là dans certains enchaînements, Durch Den Traum donne au moins une impression de grandeur, peut être même de beauté, l'on sent un travail réfléchi et pointilleux, une volonté de créer quelque chose d'à la fois sobre, étrange et prenant (quoique pas totalement original). Les touches de claviers harmonieuses de "VIII" et ce crachin mélodique des guitares, rappelant quelque peu BURZUM ferment cet opus de la plus belle manière… De ces brumes obscures et limpides, de ces ombres fuyantes cernant un paysage immuable, l'on ressort tout de même avec cette petite impression d'inachevé.

Ce petit quelque chose de travail, de maturité ou de génie en plus, qui manquerait ici. Un petit quelque chose, certes tout relatif, mais qui ferait toute la différence. Peut être parce que les mélodies ne sortent pas encore assez du lot, peut être aussi pour une quelconque autre raison mystérieuse et difficile à définir.
Peu importe, une fois ce stade franchi, DORNENREICH passerait sans doute de l'agréable (mais incomplet) au complètement transcendant.
Et ça mine de rien, c'est pas commun.

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


FORGOTTEN TOMB
Love's Burial Ground (2004)
Black doom suicidaire

(+ 1 kro-express)



FROZEN SHADOWS
Hantises (2004)
C'est la famille DuTrue qui va etre contente


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Eviga (voix, guitares, claviers)
- Valnes ( guest synth, voix sur 'ii)
- Michael Stein (guest batterie, percus)


1. I
2. Ii
3. Iii
4. Iv
5. V
6. Vi
7. Vii
8. Viii



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod