Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Myrkgrav
 

 Myspace (217)

KAMPFAR - Kvass (2006)
Par VOLTHORD le 27 Août 2006          Consultée 2959 fois

Non, KAMPFAR n’est pas mort. Sept années de silence auront peut-être déconcerté les fans, qui ont certainement pu croire le groupe définitivement hors-circuit. Mais ces sept années de silence n’auront pas été suffisantes pour désarçonner le quatuor Norvégien et l’écarter du droit chemin.
Non, KAMPFAR ne se sont pas convertis au metal symphonique à chanteuse, et suivent la droite lignée des deux précédents LP (qui d’ailleurs sont tous deux réédités dans la foulée). Les pessimistes qui s’attendent à un retour manqué ne verront pas leurs craintes se réaliser, inversement, les aficionados du retour en force se rendront vite compte que si KAMPFAR revient, ce n’est pas « stronger than ever ».

On reconnaît dès le lancement du cd le son typique de KAMPFAR (toujours le même et c’est tant mieux), ces guitares crasseuses et putrides, grésillantes et enivrantes, certainement pas dénuées d’une certaine harmonie ( « Lyktemmen » et son départ aux guitares enchâssées), cette batterie à la partition binaire toute conne, très conventionnelle mais foutrement pesante, puis ce chant acerbe qui réveille les morts, lacérant sans vergogne le jargon Norvégien.

Black metal hivernal, marécageux et malsain, qui a quasiment perdu ses influences « vikingo-folk » et (malheureusement ) l’aura mystique de Fra Underverdenen. Kvass est à KAMPFAR ce que Farsostsider est à THYRFING: un plongeon dans une forme beaucoup plus épurée et sévère de leur musique respective, qui tout en restant reconnaissable parmi mille autres perd finalement une partie de son charme. L’expérience méritait d’être tentée, et l’aboutissement d’un travail subtil des guitares est tout de même là pour rectifier un peu le tir.

Opus en demi teinte, pouvant être qualifié vulgairement de "Mellom Skogkledde Aaser en négatif", sans pour autant manquer de pertinence... Kvass fait renaître KAMPFAR de ses cendres et ne ternit en aucun cas la réputation de premier choix que s'était taillée le groupe. Il sera certainement loué comme le messie chez de nombreux fans du genre (mais quitte à dire que c’est le meilleur album de KAMPFAR, ça m’étonnerait).
Pour ma part, mon avis reste posifif quoique un peu plus mitigé. L'atmosphère est moins prenante, et des morceaux comme « Til Siste Mann » et « Ildverden » sont plutôt moyens (surtout quand ça s'étire trop en longueur) à côté d’autres nettement plus réjouissants comme « Lyktemmen » ou « Ravenheart ».

Une chose est sûre, l'été Scandinave s'annonce plutôt...hivernal.

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


SEAR BLISS
Grand Destiny (2001)
Black épique et froid...et cuivres majestueux

(+ 1 kro-express)



VREID
Kraft (2004)
Les ex-windir dans un black thrash excellent!


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Dolk (chant)
- Jon (basse)
- Ii 13 (batterie)
- Thomas (guitare)


1. Lyktemenn
2. Til Siste Mann
3. Ravenheart
4. Ildverden
5. Hat Og Avind
6. Gaman Av Drømmer



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod