Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2005 1 Anaclasis
2010 Erebos
2015 Crusade:zero
2017 Tremendum

HATE - Anaclasis (2005)
Par GORR le 9 Avril 2006          Consultée 3197 fois

La Pologne est décidément un pays qui nous fournit depuis une vingtaine d'années, bon nombre de groupes de metal extrême et HATE fait partie du lot. Après trois albums et un DVD ("The Litanies of Satan") sur Metal Mind Productions, les polonais reviennent avec un nouvel album chez Listenable Records. Leur dernier opus ("Awakening of The Liar") ayant fait couler beaucoup d'encre de par ses qualités plus qu'indéniables, le groupe d'Adam "The First Sinner" se devait de faire encore mieux et de satisfaire ses fans, qui attendaient cet album tout autant que moi. Car HATE est tout sauf un groupe inefficace et fainéant. Leur dernier album les ayant aidé à sortir du gouffre sombre de l'underground, le groupe a pu étendre sa popularité sur nombre de contrées et a gagné en audience. Ce nouvel opus était donc un bon moyen de re-découvrir un nouveau HATE, sous d'autres coutures. Avec plus de moyens, plus de persévérances, et plus de volonté d'accroître leur death metal, nous attendions vraiment beaucoup des polonais. Qu'à cela ne tienne, les membres de HATE ne sont pas du genre à décevoir leurs fans, en nous sortant un album de death aux multiples nuances et assez original dans l'ensemble.

Premier constat : plus de Satan par ci, Satan par là. L'idéologie du groupe m'avait assez déçu sur leurs anciens skeuds, privilégiant le côté visuel et idéologique à leur musique, HATE a voulu ici se donner carte blanche dans un registre musical grandissant. Et effectivement, nous sentons que le groupe a travaillé et peaufiné sa musique. Les paroles du groupe n'étant néanmoins toujours point appropriées le dimanche matin à la messe. Deuxième constat : le son. Pas si différent que sur leurs anciennes oeuvres, il est pourtant plus que ravissant sur cet album. Vraiment clair et limpide, c'est un son en total concordance avec la musique de HATE qui nous est proposé. La batterie est ultra triggée, les guitares crachent leurs riffs dans une pure perfection sonore et la voix d'Adam est tout bonnement supra-puissante. L'album est vraiment fignolé techniquement parlant, et gagne en aération avec l'insertion de samples assez léchés et de breaks bien placés.

L'album commence très fort avec le titre éponyme "Anaclasis" où déjà bon nombre de samples donnent le ton, et où les riffs accrocheurs d'Adam n'auront d'égale que son chant terriblement puissant et féroce. La suite est tout aussi cruelle et implacable que ce premier morceau. HATE a le riff et la double grosse caisse facile ("Malediction"). Les titres s'enchaînent les uns aux autres dans un registre épique grossissant. Le death metal de HATE est nuancé de toute part et renouvelé à chaque écoute. En passant du heavy metal au black metal, le metal extrême fournit ici par les polonais est tout sauf indolent. L'originalité est présente, tout comme la qualité. La musique est puissante et le côté black metal très existant ("Razorblade", "Fountains of Blood To Reach Heavens"). Cependant, le groupe n'oublie pas ses anciens démons et continue à polluer sa musique d'accélérations bienvenues dans un répertoire death metal polonais à la VADER ("Immortality"). L'album s'écoute facilement et n'est pas repoussant au bout d'un quart d'heure.

La voix d'Adam n'est pas sans rappeler celle de Erik Rutan (HATE ETERNAL) et les guitares restent dans un type de son remarquable et équivoque, nous rappelant un certain VADER, dont les influences ici restent toujours grandissantes. Ce "Anaclasis" n'est pas rebutant pour un sou et la puissance du groupe dans ses compositions est à prendre en considération. Bien que l'album soit garni de pièces maîtresses de metal extrême, il ne révolutionne pourtant rien et ne s'inscrira pas comme un chef d’œuvre de l'année 2005. Pourtant d'un point de vue personnel, il bat largement son prédécesseur de par sa grandeur et son autorité. Si un album de death metal ne vous avait encore jamais fait ça, essayez avec HATE, car le combo polonais va vous en foutre plein les oreilles du début à la fin !

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


DISMEMBER
Death Metal (1997)
Un des meilleurs albums de death metal mondial




ABORTED
The Haematobic Ep (2003)
Excellent EP, bien remplie et nourrissant


Marquez et partagez




 
   GORR

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Adam The First Sinner (guitares/chant/samples)
- Hellrizer (batterie)
- Cyprian (basse)


1. Anaclasis
2. Necropolis
3. Hex
4. Malediction
5. Euphoria Of The New Breed
6. Empire Of Dirt
7. Immortality
8. Fountains Of Blood To Reach Heaven



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod