Recherche avancée       Liste groupes



      
GOTHIC DEATH ATMOS  |  DVD

Commentaires (3)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

 Site Officiel (649)

BATTLELORE - The Journey (2004)
Par VOLTHORD le 16 Mai 2005          Consultée 3510 fois

Dès l’annonce de la sortie d’un DVD de Battlelore, je commençais déjà à baver devant mon calendrier ! Les guerriers du « Epic fantasy metal » avaient bercé mon imagination sur Sword’s Song, il ne me restait plus qu’à découvrir la facette live du groupe…Et en lisant certains « live report » et des interviews du groupe, ça promettait d’être bon… Même si malgré tout les Finlandais n’avaient pas encore fait de première partie et n’étaient pas non plus un groupe majeur pour le moment.

Je me suis donc rué sur ce « The Journey »…et pour tout vous dire, ce fut une grosse déception. Bah ouais, autant le dire tout de suite, Battlelore aurait dû très largement éviter de sortir un DVD à ce moment-là de leur carrière.

On a le droit donc ici à 1h30 d’images, mais ne vous fiez pas aux apparences, il n’y a que une 35aine de minutes VRAIMENT intéressantes dans ce dvd, le reste apparaît plus comme du grapillage de temps plus ou moins utile.
Je commence par ordre d'importance.

- Les trucs sympas :
Le Live :
Un concert de première partie tourné au Tavastia Club, petite salle quand même bien chargée niveau public. Comme il s’agit là d’une première partie, le groupe ne joue que le minimum syndical : leurs principaux hymnes tels les excellents « Fangorn », «Sons Of Riddermark » ou « The War Of Wrath » (raaah celui-là qu’est-ce qu’il pète !)… seul « Rage Of Goblins », morceau plus death metal sort un peu du lot. De nombreux excellents morceaux manquent à l’appel, c’est-à-dire euh…bah TOUT (ou presque).

Eh ouais va falloir se contenter d’une 26aine de minutes les gars. Côté spectacle, tous les membres du groupe sont déguisés, avec une mention spéciale pour Patrik Mennander et son costume de Barbare sanguinaire. Ce dernier est d’ailleurs un bonhomme franchement charismatique, un frontman imposant et débordant d’énergie. Autant devant notre écran on trouve ça seulement sympa, autant dans la salle, on aimerait y être ! Bon à côté de ça, l’elfe Kaisa Joukhi a quand même une manière de bouger qui fait sourire :) et n’est pas très communicative.

Le son n’est pas mauvais, mais pas excellent non plus, beaucoup plus axé sur les guitares et la basse, et ne laissant que très très peu de place aux claviers. A noter aussi que les chants clairs perdent pas mal d’ampleur, le chant de Kaisa est beaucoup moins planant que sur album. Au niveau des images, les caméramen font avec ce qu’ils ont comme espace (et oui la scène est petite), très peu de plans sur la claviériste, beaucoup sur les deux chanteurs, presque aucun sur le batteur, encore une fois, c'est seulement moyen.

Le clip de « Fangorn » :
J’ai toujours un peu peur avec les clips de metal d’obédience « héroïc fantasy », il suffit d’avoir une petite panne de budget pour tomber dans le ridicule et les effets à deux balles (style Rhapsody ou Lumsk). Battlelore heureusement ne raffole pas d’effets spéciaux, les déguisements sont une nouvelle fois nickels, le clip est bien tourné (quoiqu'ils auraient bien pu se passer de Play Back), le morceau est génial ! Rien à ajouter, sûrement le meilleur moment du dvd.


- Les « pourquoi pas » :
La pochette : Bah le visuel et sympa, mais sent un peu le réchauffé (ça date de Sword’s Song !) quand même, et puis pourquoi y' a pas de livret ?

Le CD Audio : Il nous rabâche les 29 minutes de live, comme le son est très moyen et que les morceaux perdent une bonne partie de leur côté enchanteur, autant écouter les cds respectifs plutôt que de s’attarder sur ce cd live sans grand interêt. Tout juste sympa.

Interviews :les interviews de Patrik Mennander et Kaisa Joukhi ne sont pas franchement intéressantes, franchement de savoir quand Patrik a eu son premier piercing et "quelle genre de personne" est Kaisa, on s’en branle un peu. Celle de Jiri par contre est plus intéressante, comme elle parle directement de Battlelore. Ce n’est pas sous-titré, mais les membres nous font le plaisir de parler en anglais.

Behind The Scenes : les backstages du concert (séquence de maquillage…), le tournage du clip… mouais autant de trucs relativement inutiles et très complémentaires, le groupe n’est pas spécialement drôle, la plus grosse blague de l’histoire étant Patrik Mennander qui se bouffe dans la neige lors du tournage du clip.

- Les trucs inutiles:

La galerie de photo : Du remplissage inutile sur fond de ballade (« The Green Maid »).

Les deux autres clips: qui reprennent plus ou moins les "Behind The Scene" (sachant que Grey Wizard est plus une musique de fond d'une interview qu'un véritable clip)

En clair, ce DVD est très moyen, au lieu d’avoir un live + des bonus, on a plus l’impression qu’on a un live en bonus des backstages, interviews ect…
« The Journey » me paraît bâclé, son contenu est moyen, je l’aurais plus vu sur une édition limitée, comme le font de nombreux groupes désormais, que comme un DVD à part entière.

Réservé aux fans uniquement donc.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE par VOLTHORD :


BATTLELORE
...where The Shadows Lie (2001)
La lecture gothic atmos de la terre du milieu




MADDER MORTEM
Mercury (1999)
Une première pluie miraculeusement pure


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Kaisa Joukhi (chant)
- Patrik Mennander (chant)
- Maria (clavier)
- Jussi Rautio (guitare)
- Jyri Vahvanen (guitare)
- Miika Kokkola (basse)
- Henri Vahvanen (batterie)


- live In Tavastia Club:
1. Fangorn
2. Sons Of Riddermark
3. Buccaneers Inn
4. The War Of Wrath
5. The Mark Of The Bear
6. Raging Goblin
- music Videos:
- journey To Undying Lands
- sons Of Riddermark
- the Grey Wizard
- behind The Scenes (sword's Song Enregi
- interviews (kaisa Joukhi, Patrik Menna
- photogallery



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod