Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


GIANT - Last Of The Runaways (1989)
Par THE MARGINAL le 18 Janvier 2005          Consultée 3261 fois

Les années 80 ont été particulièrement prolifiques pour le hard FM puisque ce courant musical a vu éclore une tripotée d'excellents groupes, ainsi que des albums qui ont fortement marqué les esprits. Et ce premier album de Giant, "Last of the runaways", fait justement partie de ceux-là. Formé autour du chanteur/guitariste Dan Huff (qui produira plus tard "Cryptic writings" et "Risk" de Megadeth), du bassiste Mike Brignardello, du batteur David Huff (le frère de Dan Huff) et du claviériste Alan Pasqua, Giant affiche d'entrée ses ambitions et son gros potentiel.

L'album démarre très fort avec "I'm a believer", un titre servi par une longue intro qui met en avant aussi bien les grosses guitares que les nappes de claviers et qui est doté d'un refrain monstrueux et inoubliable. L'envoûtant "Innocent days", qui met davantage la basse en avant, est également un grand moment de hard FM et confirme que les musiciens du groupe sont de haut niveau. On enchaîne avec "I can't get close enough" qui commence par quelques notes de guitare acoustique avant que des riffs plus hard ne lancent la chanson, laquelle met bien en évidence la cohésion des musiciens : la voix de Dan Huff est parfaitement synchro avec les mélodies de chaque instrument, que ce soit la basse, les claviers ou la guitare. Et les chœurs viennent admirablement se greffer sur le refrain pour lui apporter un plus non négligeable.

"Last of the runaways" gratifie l'auditeur de plusieurs grands moments d'écoute supplémentaires. L'excellent "No way out", un mid-tempo big-rock groovy d'envergure qui voit la présence d'orgue Hammond, l'incisif et bouillonnant Shake me up", très Hard US dans l'esprit; le bluesy "Stranger to me" très arrangé, la catchy "Hold back the night", ainsi que "The big pitch", qu'on pourrait situer à mi-chemin entre Van Halen et Mr.Big, sont là pour témoigner du talent de Giant qui a vraiment donné le meilleur de lui-même et s'est montré au summum de son inspiration.

Même les 2 ballades de l'album, "I'll see you in my dreams", qui fut un hit aux USA (classé dans le Top 20 aux USA), et "Love welcome home" sont de franches réussites. Sur ce point-là, le groupe américain a su éviter de tomber dans le piège de la mélodie facile et sirupeuse.

En fin de compte, il n'y a rien à jeter sur cet opus et Giant, pour un premier essai discographique, est parvenu à réaliser un sans-faute; ce qui n'est pas donné à tout le monde. Qui plus est, la production, signée Terry Thomas, est impeccable et met en relief chaque instrument. Ainsi, on peut se rendre compte à quel point les solos de guitare de Dan Huff, par ailleurs très bon vocaliste, sont de toute beauté.

"Last of runaways", malgré tout n'a eu qu'un succès modéré (80ème au Billboard), ce qui est assez incompréhensible car cet opus avait tout pour exploser les charts du monde entier. Malgré tout, ce 1er album de Giant est un must dans le hard mélodique et peut-être rangé entre le "Slippery when wet" de Bon Jovi et "Sahara" de House of Lords.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


ZENO
Runways To The Gods (2006)
Du hard fm aux relents symphoniques très classieux




HOUSE OF LORDS
House Of Lords (1988)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Dan Huff (chant, guitare)
- Mike Brignardello (basse)
- David Huff (batterie)
- Alan Pasqua (claviers)


1. I'm A Believer
2. Innocent Days
3. I Can't Get Close Enough
4. I'll See You In My Dreams
5. No Way Out
6. Shake Me Up
7. It Takes Two
8. Stranger To Me
9. Hold Back The Night
10. Love Welcome Home
11. The Big Pitch



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod