Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (186)
 Infos Groupe (575)

FORGOTTEN TOMB - Love's Burial Ground (2004)
Par VOLTHORD le 8 Novembre 2004          Consultée 4429 fois

Après deux albums accueillis à poignets ouverts par la scène extrême, le damné italien Herr Morbid revient en cette rentrée 2004 pour faire renaître la sombre entité qu’est Forgotten Tomb. Si de nombreuses personnes m’avaient déjà conseillé ce groupe, il m’a fallu attendre ce « Love’s Burial Ground » pour sérieusement m’intéresser à cet éminent quatuor (qui n’est quatuor que depuis peu de temps)…et bien en tout cas, il n’y a pas matière à être déçu.

Derrière une pochette et un livret annonçant fièrement une misanthropie black métallique pouvant paraître clichesque, Forgotten Tomb ne s’arrête néanmoins pas à une simple envie de choquer et de créer la polémique autour de lui (quoique^^…). Car même si l’on peut être au départ douteux ou amusé par une telle démarche, une fois le cd dans le boîtier, plus rien ne peut nous faire douter de sa cohérence.

C’est sur une intro angoissante et froide que le cauchemar commence… puis le premier blast beat nous entraîne dans une atmosphère maladive et décadente, un « hommage à la négativité » qui ne fera que s’accentuer au fil des morceaux. Forgotten Tomb joue d’un Black Metal oscillant entre rythmiques rapides ou doomesques. C’est d’ailleurs là où les italiens sont les meilleurs, et les guitares crachantes en arrière plans alliées aux « lead guitar » plus claires et tranchantes installent une aura dérangeante à la limite du supportable (et c'est un compliment!)...les textes déclamés par la voix déchirée de Herr Morbid sont tous des hymnes à la misanthropie, à l’auto mutilation et au suicide. « Love’s Burial Ground» est dénué de tout optimisme, dénué de beauté sans pour autant être dénué de compositions excellentes. Le groupe montre clairement qu’il a sa propre identité, en sachant être répétitif par moment, pointilleux par d’autre, sans aucune fausse note et avec une griffe bien déterminée à ronger l’auditeur jusqu’au cœur.
« Alone », pièce d’une dizaine de minutes est sans aucun doute mon morceau favori, et mériterait grandement de se tailler une place au côté d’un « Det Some Engang Var » de Burzum (le morceau pas l’album). « House of Nostalgia” et son intro au piano enfonce le couteau dans la plaie et cette dernière ne se refermera pas avant la fin de l’album, plus maladif que jamais sur l’ancien titre « Forgotten Tomb ».

Notons à cela une production crade sans sonner brouillonne, sachant renforcer un certain aspect dérangeant et malsain de l’œuvre (surtout au niveau du chant).

Seul point faible, l’album est trop long, il est parfois difficile de tenir une heure entière…ceux qui n’aiment pas acheter des albums de black de trente minutes seront néanmoins servis.

« Love’s Burial Ground » est une œuvre imposante, que tout fan de black se doit de découvrir (si c’est pas déjà fait). Sorte de Abruptum en version plus « musicale », Forgotten Tomb dévoile ici une sincérité et une authenticité rare… le sommet du malsain et du dépressif, malheureusement un peu longuet…mais excellent en tout cas…

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


ABORYM
Generator (2006)
Black martial haineux, et qui dépote :)

(+ 1 kro-express)



PENSÉES NOCTURNES
Vacuum (2009)
Variations sur le thème de la nuit


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Herr Morbid (vocaux et guitares add. , bass)
- Algol (basse)
- Razor Sk (guitares et vocaux additionels)
- Asher (batterie)


1. Malus Vivendi Pti
2. Kill Life
3. Alone
4. House Of Nostalgia
5. Malus Vivendi Pt Ii
6. Love's Burial Grown
7. Slave To Negativity
8. Forgotten Tomb Mmiii
9. Malus Vivendi Ptiii



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod