Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK/DEATH-METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (45)

DESTINITY - In Excelsis Dementia (2004)
Par MOX le 22 Mai 2004          Consultée 1679 fois
J'adore quand ce genre de cas se présente. Nous voici avec Destinity, groupe lyonnais affichant désormais trois albums au compteur. En fait, j'adore tomber sur la pochette et le livret et, en moins de 30 secondes, comprendre pratiquement tout ce à quoi je dois m'attendre. Une fois la première écoute terminée, je me suis rendu à l'évidence: j'avais bien révisé et j'ai logiquement réussi.

A titre d'indication, je vous donne quelques pistes qui m'ont aidé à prouver que les plus grands astrologues du monde (ceux qui prennent la Carte Bancaire en général) n'ont plus rien à m'enseigner. Suivez le guide. Première étape: on examine la pochette. Le pentagramme renversé crève les yeux, c'est du black-metal (vous pourrez aussi noter les croix renversées et enflammées). Une dimension liturgique apparaît: des moines, des croix tout ce qu'il y a de plus droites, une femme auréolée. Si vous avez bien appris votre cours, on va donc avoir affaire à...? Du blasphème, oui, certainement. Enfin les zigotos éviscérés doivent également vous mettre la puce à l'oreille: ca sent le death-metal pas loin.

Maintenant, un petit coup d'oeil au dos du boîtier. Quelques titres de chansons sont bien évocateurs: "Gloria In Excelsis Ecclesia" voilà qui sent l'ambiance monacale comme prévu. Quant à "Divine Extase", "Pleasures Of Flesh" et "Forceps Of Hate", inutile de dire qu'on aura droit à du sexe et donc, du blasphème. Ouvrons le livret maintenant. Les messieurs sont maquillés mais on ne leur en tiendra pas rigueur; mais voyez, chers élèves, le sang et la chair: Destinity fait appel à vos plus vils instincts. Une manière de faire assez proche de CRADLE OF FILTH ou encore ANOREXIA NERVOSA. Ce ne sont jusque là que des suppositions.

Comme vous vous en doutez, tout se vérifie, sans que j'aie eu besoin de gratter les couches inférieures. "In Excelsis Dementia" est un album de black-metal fortement saupoudré de death-metal. Et le tout dépote sévèrement. Mis à part "Heffen Kemet" qui aura tôt fait de sombrer dans l'électro-goth sulfureux et "And Silence..." plus calme qu'à l'accoutumée, "In Excelsis Dementia" est direct, quoique complexe et travaillé. Oublions la batterie surexcitée très classique, les voix stridentes et glaireuses de Mick (au profit d'une voix gutturale plus convaincante) et privilégions claviers et autres violons souvent mis à contribution, à l'instar des deux groupes cités plus haut. Rien de bien neuf en fait, et l'on pourra regretter à plusieurs reprises le son de ce synthé totalement en désaccord avec la musique. Fort heureusement, un grand soin a été apporté aux violons, créant la mélodie quand elle ne guide pas totalement le morceau.

Le revers de la médaille vient automatiquement: à faire complexe on oublie les structures. Et "In Excelsis Dementia" se perd fréquemment au beau milieu du morceau, à trop alterner passages mid-tempo, death, black et calmes. Ces derniers (et surtout le retour de la mélodie) sont assez réussis. Toutefois, si l'on peut qualifier la musique de ces lyonnais de violente, elle a bigrement besoin de ces petits gémissements féminins très explicites pour montrer le blasphématoire. Les musiciens maîtrisent leurs instruments, leur musique est réfléchie, parfois même bien foutue, et là où CRADLE OF FILTH a su m'évoquer quelque impression peu rassurante, là où ANOREXIA NERVOSA a pu exciter ma nuque, Destinity pêche par surexposition de clichés ne se retrouvant pas obligatoirement sur CD.




Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Mick (vocaux)
- Zephiros (guitares)
- Lord D.d (guitares)
- Morteüs (claviers)
- Hrafnagud (basse)
- Tyraël (batterie)


1. After The Grace Of Kaos Synopsis
2. Gloria In Excelsis Dementia
3. Divine Extase
4. Heffen Kemet
5. Until Death Desire
6. Sadistic Massacre
7. Black Upon The Throne
8. And Silence...
9. Pleasures Of Flesh
10. Forceps Of Hate



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod