Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Fjoergyn, Rivendell, Bathory, Menhir

FALKENBACH - ... Magni Blandinn Ok Megintiri... (1997)
Par JULIEN le 12 Juin 2004          Consultée 3371 fois

Tout juste une année après sa première escapade sur les mers du Viking Metal, Vratyas Vakyas, seul maître à bord du drakkar FALKENBACH, nous revient avec le butin de sa deuxième conquête, « …Magni Blandinn Ok Megintiri… ». Et pas d’inquiétude à entretenir, FALKENBACH n’a pas bouleversé son domaine d’exploration, et reste reconnaissable dès les premières notes entonnées par l’épique et mémorable « …When Gjallarhorn Will Sound… ».

Avec ce deuxième ouvrage, nous avons donc toujours droit à ce Viking Metal personnel, fortement nourri de Folk (flutes, pizzicato...) et de rythmiques bien puissantes. On notera d’ailleurs que les quelques parties assez Black de « …En Their Medh Riki Fara… » ont disparu sur ce nouveau disque, excepté au niveau du chant, qui jongle encore entre une voix arrachée (qui se fait cependant de plus en plus rare) et un chant clair fier et limpide. Pour les reste, FALKENBACH s’inscrit ici dans un cadre plus lourd et emphatique, pas si éloigné (dans l’esprit) du BATHORY de l’époque Viking, mais toujours avec ce sens de l’accroche inimitable et une ambiance bien moins épaisse et chargée que celle du groupe de Quorthon.

En six titres, FALKENBACH nous entraine à ses côtés dans une ballade de quarante minutes au coeur de la culture Germano – scandinave, aux forts accents de fresque Viking. Mais si chaque pièce possède son lot de moments forts (mention spécial à "Walhall" et au break guerrier de "... Where Blood Will Soon Be Shed"), il demeure regrettable que FALKENBACH, reproduisant le principal défaut de son premier album, ne se soit pas dégagé d’une certaine redondance dans ses thèmes et mélodies. Et si le premier opus de ce musicien allemand proposait des rythmiques plus variées, ce n’est plus tellement le cas de ce deuxième disque, qui navigue dans des eaux mid-tempo imperturbables (exception faite du majestueux mais répétitif instrumental « Baldurs Tod »). D'où cette impression gênante que Vakyas étire exagérément ses compositions, plutôt que de les raccourcir et proposer un titre supplémentaire pour compléter le périple. Ce n'est pas un hasard si mon titre favori du disque, "Walhall", est aussi le plus court (cinq minutes trente tout de même).

Pourtant, nonobstant ces défauts, et en dépit d'une note sévère, ce « …Magni Blandinn Ok Megintiri… » reste un bien bel album du genre, tout-à-fait recommandable, et qui a tôt fait de vous happer dans un univers glorieux et païen. Et comme en plus le packaging est des plus soignés (paroles, peintures, belle pochette), on ne boude pas son plaisir et on embarque bien volontiers aux côtés de Vakyas. To The North !

A lire aussi en VIKING METAL par JULIEN :


FALKENBACH
... En Their Medh Riki Fara... (1996)
Black, Folk and Viking Metal united !




WINDIR
1184 (2001)
Une petite merveille de Viking Black

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Vratyas Vakyas (tout !)


1. ... When Gjallarhorn Will Sound
2. ... Where Blood Will Sound Be Shed
3. Towards The Hall Of Bronzen Shields
4. The Heathenish Foray
5. Walhall
6. Baldurs Tod



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod