Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  DEMO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (784)

GRAVELAND - The Celtic Winter (1994)
Par POSSOPO le 5 Juin 2004          Consultée 4312 fois

Sorti un peu après Thousand Swords et un peu avant Following The Voice Of Blood, je m’attendais à découvrir un disque ressemblant un peu au premier, un peu au second. Je me suis un peu trompé car The Celtic Winter (titre amusant lorsqu’on sait qu’il vient de Polonais nationalistes) est plus qu’un peu différent de ses deux congénères.

Cet hiver armoricain débute par une intro devenue marque de fabrique du groupe, grandiloquente, guerrière et chevaline. Mais dès les premières secondes de call of the black forest, le ton est donné. L’assaut sera brutal et direct, et les compositions lancinantes qui peuplent les autres albums de GRAVELAND n’ont ici pas le même droit de citer.

Le jeu de batterie de Capricornus est toujours aussi particulier. Le personnage n’adopte que rarement les motifs supersoniques propres au black metal pour trouver en les rythmes classiques, marches et valses principalement, une inspiration originale masquant une technique très approximative. La guitare de Rob Darken continue à laminer le spectre sonore dans des haut mediums peu caresseurs, même si les guitares font preuve d’un peu plus de coffre qu’à l’habitude. Ce qui pourrait d’ailleurs sembler un compliment est en fait un défaut puisque GRAVELAND perd, en se fondant dans la norme de l’extrême, une partie de son âme. La voix du leader omnipotent garde son abrasivité mais elle est mixée plus en avant que d’ordinaire. Là aussi, ce plus grand respect des règles en vigueur brise un peu le charme de la bête. Pour ne rien arranger, la réverbération excessive des vocalises du chanteur devient vite nuisible.
Les claviers font preuve d’une certaine intelligence, usant de ficelles plus élégantes que les cordages maritimes employés par CRADLE OF FILTH et DIMMU BORGIR, mais n’ont pas la distinction qu’ils montrent sur d’autres opus plus aboutis.

Ces différences stylistiques majeures peuvent paraître étonnantes étant donné la position du disque dans la discographie du groupe. Ce que trop peu savent est que The Celtic Winter est en fait la dernière demo de GRAVELAND, sortie par No Colours Records en la grimant sous les traits d’un véritable lp. Tout s’éclaircit alors et il convient de faire preuve d’un peu de tolérance avec une œuvre qui n’est qu’un premier pas.

Moins conquérant et surtout moins caractéristique du son unique de la formation qui a élevé la Pologne au rang de grande nation du black metal, The Celtic Winter n’est certainement pas la meilleure des recommandations à faire à celui qui désire découvrir le talent de la troupe de Rob Darken. Le fan s’y retrouvera néanmoins, comprenant avec cet opus l’évolution de ces musiciens et apprenant que CELTIC FROST fût à une époque pour eux comme pour tous les autres une influence majeure.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


HATE FOREST
Sorrow (2005)
Black metal




NOKTURNAL MORTUM
Goat Horns (1998)
Black metal


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Darken (tout)


1. Intro
2. Call Of The Black Forest
3. Hordes Of Empire
4. The Night Of Fullmoon
5. Prolog
6. The Gates To The Kingdom Of Darkness
7. The Return Of Funeral Winds



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod